La vie reprend son cours...

Publié le par Maman@home, blog de maman

La vie reprend son cours...

Cela faisait des semaines que nos journées et soirées étaient rythmées par les nouvelles du "papa de Petit Chou" ou Petit Chou lui même, des semaines que le téléphone sonnait dans tous les sens, que nos sortions au froid sur la terrasse pour chuchoter, que les clopes s'entassaient dans le cendreir. Cela faisait tout simplement des semaines que notre vie était suspendue à un fil, un fil qui s'est avéré bien mince mais c'est cette sensation que nous avons eu tout au long de ces jours.

Aujourd'hui qu'IL n'est plus, que Petit Chou sait et que les choses sont ce qu'elles sont la tension est comme redescendue. Disons plutôt que ce n'est pas la même, j'ai l'impression que mes nerfs ont lâché, très fort lundi dernier d'ailleurs, et que depuis je suis comme épuisée tout en étant encore un peu tendue, le bruit m'agresse, les disputes des enfants me crispent, parfois même juste une conversation. Parfois je rêve de m'évader quelques joursj'avoue.

Et puis la vie reprend son cours, chéri-chéri me soutient énormément, il prend le relais tout simplement quand il sent que je ne suis pas "capable" que j'ai besoin de m'éloigner et puis parfois je me mets un coup de pied aux fesses parce que "allez hop c'est qui la maman forte hein?" Je pensais que cette sensation disparaitrait plus vite.

Je pensais ne devoir gérer "que" la douleur de mon fils, ses questionnements, ses pleurs et angoisses puisqu'IL n'était plus mon conjoint depuis 8 ans, mais non il s'avère que je dois aussi faire avec mes foutus émotions et sentiments que je en contrôle pas aussi facilement. C'est comme si j'avais un deuil à faire moi aussi, pas celui du couple mais celui de parents de Petit Chou, je ne sais pas trop comment l'expliquer.

La vie reprend son cours bien sûr, Petit Chou n'a jamais cessé d'aller à l'école, pas un cours de loupé parce que "c'est trop compliqué à rattrapper maman", après tout si ça lui fait du bien, s'il en a envie et besoin pourquoi pas. Il  mange, il dort, il râle, il chante comme d'habitude, il envoie des mails, joue avec sa tablette ou avec son frère, il pleure, il est en colère et re commence à dire des bêtises.

La vie ne sera plus la même mais elle est plus forte que tout. Je sais que ce ne sera pas simple, que le plus dur reste à venir, que cela ne fait que 10 jours mais j'aime à penser que nous allons y arriver sereinement, que mon fils est entouré de tant d'amour qu'il surmontera tout cela le mieux possible. J'aime à penser également que les fêtes de fin d'années seront tout de même gaies et belles parce que nous serons tous réunis et que oui la vie reprend son cours.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marieno 28/12/2013 22:49

Il faut retenir de nos enfants qu'ils ont des ressources qu'on croit épuisées, mais qu'ils sont capables de raviver...à nous d'être attentifs pour qu'elles ne s'épuisent pas complètement et l'amour qui vous unit, en sera le gardien le plus sûr. La vie va continuer, pour vous, et lui à travers vous ; son papa sera présent dans les décisions importantes de petitchou, inconsciemment ou non. Et sûrement dans les décisions que tu prendras pour son avenir.
Ce départ, vous avez tous à l'affronter, et c'est ensemble que vous y arriverez. Alors oui, dans la vie, on s'engueule, on pleure, on se fache mais on rit aussi, on s'amuse, on profite et on s'aime ! Que ces moments de fin d'année vous apportent douceur, moments paisibles et plein de petits et grands moments de bonheur, à vivre. Prenez soin de vous.

bm 23/12/2013 19:59

Oui la vie reprend son cours, on met du temps, parfois on oublie quelques minutes, quelques heures et puis ça revient plus fort, ou différemment, on passe son temps sur des montagnes russes. Les enfants ont des ressources insoupçonnables. Lou a passé les premières épreuves du bac la veille de l'enterrement de son papa, pas question pour lui de ne pas y aller, c'était ce qu'il avait décidé, c'était comme ça, rien à dire, alors j'ai laissé faire. C'est leur façon à eux de se protéger et de continuerla vie est la plus forte, elle nous pousse, nous tire, mais elle est là ancrée en nous. Mon homme me sert de moteur au quotidien, comme il sert de moteur aux enfants, notre façon à nous de le garder au chaud et de le faire vivre. Il n'y a pas à expliquer ni à comprendre ton chagrin il est normal, cet homme a été ton mari, il est le père de petit chou, et tu as effectivement un deuil à faire, à ta façon comme tu le sens, rien à justifier..Et vous êtes une jolie tribu, ça aide tout cet amour. Je vous souhaite des fêtes cocouning, douces, pleine d'amour et d'amitié. Je t'embrasse très fort. BM

Maman@home, blog de maman 26/12/2013 11:08

Les montagnes russes c'est exactement ça, des rires suivis de crises de larmes que je ne sais pas comment consoler "mais pourquoi mon papa il était jeune, on ne passera plus de bons moments ensemble" C'est si douloureux de ne pouvoir soulager son enfant.

Nahe 23/12/2013 18:14

Hé oui, la vie continue... et c'est ensemble que vous pourrez passer ce cap. Cette famille est une force!

Nahe 26/12/2013 15:07

Je ne peux pas dire que je comprends mais j'imagine : cette impuissance doit être difficile... Bon courage !

Maman@home, blog de maman 26/12/2013 11:07

Et puis de temps en temps le cafard et les crises de larmes reviennent, on va alterner avec ces sentiments là pendant de longs mois je pense... c'est très éprouvant de ne pouvoir consoler son enfant...

Fred / Une souris bleue 23/12/2013 11:37

Je te découvre aujourd'hui (groupe instagrammette ...) et je suis toute chamboulée par ce que tu as écrit. Pour le coup je pense que même si tu n'étais plus avec cette personne, à partir du moment où il y a un enfant et qu'il y a eu une belle histoire, le décès de cette personne ne pouvais que te toucher. La maman de mon chéri est décédée 1 mois avant notre mariage, je ne l'ai connu qu'un an et demi et toujours malade, mais j'ai forcément été très touchée. On a un coeur ou on en n'a pas ;)
Plein de courage à toi et ton chouchou !

Fred / Une souris bleue 26/12/2013 11:23

De rien et pas de soucis on a le droit de ne pas toujours écrire des choses gaies ;) C'est même quelque chose que j'ai découvert avec le blog, j'ai l'impression que c'est comme si on allait chez le psy, une fois que l'on a commencé à écrire, ça fait tellement de bien que l'on ne peut plus s'arrêter de se vider un peu la tête :)

Maman@home, blog de maman 26/12/2013 11:06

Bien désolée que tu me découvres dans pareille circonstance, je t'assure que d'habitude ici c'est plus gai !!! Merci pour ton message en tout cas.

Gwenk 23/12/2013 11:14

Ce n'est pas parce que ce n'était plus ton mari qu'il n'était plus rien pour toi, au contraire. Vous avez partagé tellement de choses, aussi bien heureuses que difficiles, mais au final il faisait toujours parti de ta vie. On a beau être maman et devoir être fortes pour les autres, on en reste pas moins humaines. Nous aussi on a besoin de pleurer, ça fait de nous des êtres humains. Et même si chaque évènement sera accompagné de la douleur de cette perte à présent, essayez de profiter de la vie et du bonheur d'être ensemble, il vous accompagnera dans vos cœurs.

Maman@home, blog de maman 26/12/2013 11:05

UN BIEN JOLI MESSAGE FAIT D'ESPOIR J'AIME! Merci Gwen et belles fêtes de fin d'année à toi et ta famille.