Le papa de mon fils est mort

Publié le par Maman@home, blog de maman

Le papa de mon fils est mort

Des semaines que nous vivions un cauchemar. Des semaines que nous savions que l'issue risquait fortement d'être fatale, que les médecins étaient négatifs. Aucune bonne nouvelle n'a jamais été donnée. Jamais. Mais l'espoir était là. Impossible de faire sans lui, Impossible de penser que le pire se produirait, même si on le savait bien. Simplement impensable. Pas lui. Pas le père de mon fils aîné. Pas cet homme si généreux avec le coeur sur la main, pas cet homme gai, toujours prêt à rendre service. Putain pas lui quoi!

Pourtant il est mort. Il n'est pas parti, non il est mort. Il est mort et a laissé un vide salement immense et ce n'est que le début évidemment. J'avais encore tant d'engueulades à partager avec lui au sujet de l'éducation de notre enfant, tant de cafés/thés à boire avec lui à la maison, sur la terrasse quand il venait chercher notre fils, tant de choses à partager avec lui en tant que maman de son fils mais aussi en tant que personne. Parce que divorcée ou pas je l'ai aimé cet homme et je l'aimais encore, même si je n'en étais plus amoureuse.

Nous avions si bien réussi notre divorce, nous avions encore tant d'affection l'un pour l'autre et tout allait dans le bon sens, il ne fallait pas encore beaucoup de temps avant que nous ne partagions ensemble l'anniversaire de notre fils, lui et sa compagne, chéri-chéri et moi avec toute ma famille, nous y étions. L'été dernier nous avions organisé la boum de notre fils ensemble et étions présents tous les deux. C'était une question de temps.

Tout a toujours été tellement clair entre nous que chéri-chéri n'a jamais eu aucun mal à l'accepter, chez nous, combien de cafés-clopes ont ils eux aussi partagé autour de conversations sportives ou autres, même Petit Loulou lui sautait au cou quand il arrivait chez nous. Il n'était plus de LA famille mais faisait partie de la notre, notre famille recomposée. C'est comme ça.

J'ai tellement mal, tout est prêt à exploser, mon coeur palpite, mes tempes tapent fort et mon coeur se gonfle rien qu'en écrivant ce foutu texte que je n'aurais jamais dû avoir à écrire ! Il est mort et c'est tellement injuste. On ne meurt pas à 42 ans en laissant un enfant de 11 ans. On ne meurt pas quand on est un homme si bon et un papa si formidable. Quand on pense à tous ces enfoirés qui vivent, putain pas lui quoi !

Mais la vie est injuste en effet, c'est comme ça et c'est tellement con de le dire, ça ne sert juste à rien, mais je ne peux me sortir ces idées de ma tête. Stérile. Oui je sais c'est stérile et ça tourne en boucle "C'est tellement injuste merde". La vie est injuste on le sait. Nombreuses sont les personnes qui en font les frais et puis parfois ça nous tombe dessus, à nous aussi. Mon fils n'a de cesse de nous demander "pourquoi moi? pourquoi mon papa?". Il n'y a pas de réponse. C'est comme ça.

Maintenant à nous de faire que cette nouvelle vie soit la plus belle possible, malgré cette tragédie. A nous de trouver la force d'avancer et d'entourer de tout notre amour mon fils orphelin de père mais riche d'un super beau père. Parce que la vie nous a donné cette chance, au moins... Nous sommes une famille. Une famille abîmée, mais une famille tout de même.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

elo 15/04/2014 23:38

Je lis un peu tous ces articles dans le désordre, comprenant un peu mieux le déroulement de ce que tu peux publier au jour d'aujourd'hui... Ton article me fait beaucoup de peine pour toi, et me laisse échapper quelques larmes également, car c'est horrible. Depuis l'été dernier, c'est le père à mon homme qui est malade, il a un cancer, il s'est fait opéré en Octobre on lui a enlevé tout l'estomac, et en ce moment il fait des visites pour voir où ça en est, et aux premières nouvelles, ce n'est pas encore gagner... Je pense au pire qu'il puisse arriver et ça me fait peur, pour mon homme et pour notre couple...

COURAGE A VOUS !!!!!

Virginie 27/03/2014 14:10

Je suis venue lire ce billet, aujourd'hui, après avoir lu ce matin ton bien-être enfin revenu.
C'est un destin terrible qui s'est abattu sur ta famille.
Je suis désolée pour toi, peinée et presque enragée comme toi...parce que oui, j'ai vécu la même chose que toi, mais dans un autre cas de figure. J'ai perdu mon père quand j'avais 15 ans, il en avait 42 (lui aussi) et il nous a quitté, nous laissant tant de peine.
20 ans plus tard, j'ai digéré, j'ai avancé mais il manque toujours... Courage !

Gwenk 23/12/2013 11:08

...... Je sais vraiment pas quoi dire.... Je suis tellement peinée pour vous! Comme tu dis ce sont toujours les meilleurs qui partent en premier alors qu'il reste encore tant de salauds sur terre! Bon courage à vous, je sais que ça va pas être facile, surtout en ce temps de fête où tout le monde est joyeux autour de nous...

Chocololita 23/12/2013 10:40

Je vous adresse toutes mes condoléances à toi et ta famille. Bon courage dans ces moments douloureux.

Manue 21/12/2013 18:07

Évidement je ne sais quoi dire, difficile de trouver les mots qui pourraient apporter un peu de réconfort. Existent ils seulement? Je suis très touchée par ton article, je pense a ta douleur de perdre quelqu une important mais aussi a celle que tu ressens et que tu voudrais prendre a ton fils, pour le soulager.
On dit que le temps fait sont oeuvre, je ne peux qu vous dire courage pour ces moments difficiles