Je suis à sec

Publié le par Maman@home, blog de maman

Je suis à sec

Les jours s'enchainent mais ne se ressemblent pas. Je me trouve face à des émotions et des sentiments que je ne connaissais pas, du coup je suis comme face à une étrangère que je dois apprivoiser pour mieux la gérer. Nombre de me réactions me surprennent, je me sens fragile, gauche, toute bancale. Et si peu confiante en moi, tout m'ébranle.

Mon humeur est changeantée, depuis ces dernières semaines, j'ai tour à tour été effrayée, blessée, agressée, stressée, épuisée, usée, je suis depuis deux semaines perdue, submergée, je me sens comme séchée, presque fanée en fait. Comme si je n'avais plus de sève pour grandir et vivre comme avant.

Je me terre, je suis bien seule chez moi, toute la journée, je préfère ne pas répondre au téléphone, ne rencontrer personne, je limite les conversations avec ma famille, je me lève le matin pour les enfants, la journée passe, je ressors pour les garçons, et je me couche.

J'ai conscience que le sommeil est une fuite, tout comme mes journées d'ailleurs, je sais que je ne vais pas bien c'est pourquoi j'hiberne, c'est mon mode opératoire. J'ai besoin de me retrouver au calme avec moi même, je sais aussi que ça ira mieux dans quelques temps, mais là non je ne suis pas prête.

J'ai présumé de mes forces, je me la suis prise en pleine face cette claque, je ne l'aurais pas cru si violente et pourtant... Parfois un simple petit souvenir ou juste son prénom peuvent me tirer quelques larmes. Bon sang ce que ça fait mal. Pour peu que je pense à mon fils et c'est la dégringolade.

Non je ne suis pas forte, non je ne suis pas épargnée, même si cet homme n'était plus mon mari depuis longtemps. Je fais mon deuil, à mon rythme, je sais que ça passera, il faut simplement laisser le temps au temps...

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Msourire 17/01/2014 11:31

Bonjour, Peut-être faut il simplement vous faire confiance, accepter de passer par toutes ces émotions puisqu'elles sont la conséquence de cette absence si difficile à accepter. Vous avez été, vous êtes et serez forte en tant que maman (on l'est toujours quoiqu'on en dise), vous êtes juste temporairement fragile et vous savez pourquoi. L'essentiel est donc de bien prendre soin de vous et ce le temps qu'il faudra et accepter que c'est ok et temporaire. Bon Courage.

Gwenk 13/01/2014 23:59

La douleur sera toujours présente, seulement tu apprendras à vivre avec. Malheureusement la mort fait partie de la vie, et ce sont bien souvent les meilleurs qui partent en premier, laissant un grand vide derrière eux. Courage à toi, surtout qu'en tant que maman tu dois paraitre forte pour ton fils, mais tu as toi aussi besoin de faire ton deuil. La douleur morale est épuisante, surtout en ces temps hivernaux, alors n'essayes pas de tout gérer toute seule. Fais un pas après l'autre. Lèves toi chaque matin, sans penser à demain, juste à l'instant présent. Vides toi la tête pour la remplir de tâches quotidiennes, et petit à petit, laisses les vannes s'ouvrir pour pouvoir évacuer ce chagrin. Courage à toi ma belle, je sais que tu es forte même si tu n'y crois pas, je sais que tu aimes tes enfants et pour eux on serait prêtes à gravir des montagnes ;)

le journal de chrys 13/01/2014 20:44

COURAGE!!!!

Mutti 13/01/2014 16:26

Il est normal que tu passes par toutes ces phases, ça ne veut pas dire que tu n'es pas forte car je suis sûre que tu l'es pour ton fils !! Bon courage pour te sortir de cette souffrance et pour faire ton deuil.

lily 13/01/2014 15:36

pleins de bisous et de pensées et j'espère que t'arrivera à faire ton deuil dans de bonne condition et que la vie t'épargnera d'autres souffrances aussi malheureuse et injuste.