Comment le motiver à grandir ?

Publié le par Maman@home, blog de maman

Comment le motiver à grandir ?

Lors de ma formation d'Assistante Maternelle j'ai appris beaucoup, notamment sur le développement du petit enfant et de son apprentissage de l' autonomie. On a abordé des sujets tels que l'objet transitionnel, la tétine, la marche,  la propreté, le repas, la période du non... tout y est passé. Il est impossible de suivre ces cours sans penser à nos propres enfants et à la façon dont nous les avons éduqués et accompagnés. Impossible également de ne pas se remettre en question. Forcément on met le doigt là où ça fait mal : on veut  être parfait ou du moins le meilleur parent possible.

Pas facile de sortir de là la tête aussi haute que quand on est arrivé, vierge de quasiment toute notion professionnelle. "Mais pourquoi on ne nous a pas dit ça avant?" est une phrase que nous avons beaucoup entendu tout au long de ces trois semaines, avec "si j'avais su". Oui mais c'est comme ça, on ne peut pas tout savoir et quand bien même ce serait le cas on n'arriverait pas forcément à appliquer toutes ces bons conseils. Nous avons tous une histoire différente et elle entre tellement en ligne de compte dans l'éducation.

Toujours est il que tout cela m'a énormément amenée à me questionner quant à mon second fils, Petit Loulou, presque 6 ans qui prend toujours sa tétine le soir pour s'endormir. Nous avons plusieurs tentatives mais ça ne fonctionne pas, il n'est pas" prêt".  Pour moi la tétine est typiquement un objet et un besoin réservé au bébé, le besoin de succion peut être très présent chez eux. Puis pourquoi pas au petit, un peu comme son doudou, ça le rassure quand il va chez l'assistante maternelle, à la crèche puis lors de la première année de maternelle, mais basta !

Après, selon moi, une enfant n'en a plus besoin, il ne prend plus de biberon et ne tète plus donc plus de tétine. Sauf que mon fils ne voit pas les choses comme ça. La première fois que "nous" avons arrêté, il a tenu bon 15 jours, il avait reçu un super cadeau playmobil (échange standard avec la tétine), il fallait que je m'allonge auprès de lui le soir, je lui caressait le front, en descendant en T juste au dessus du nez, ça le tassurait et parfois même l'endormait. Mais parallèllement à ça il a développé une toute autre succion, il prenait n'importe quoi et le tétais, u morceau de son t-shirt, la ceinture de son peignoire tout y passait.

La maitresse de seconde année de maternelle m'avait dit que c'était peut être trop tôt, que du coup il ne dormait plus lors de la sieste, qu'il était encore petit, que parfois un tel manque pouvait créer uen dépendance plus tard comme l'alcool ou la cigarette. J'y ai moyennement cru (et pourtant deux responsables de crèche de grande expérience  lors de la formation nous l'a confirmé) mais je l'ai écouté. Quand Petit Loulou m'a dit "maman tant pis pour les playmobils, je préfère récupérer ma tétine" au bout de deux semaines je n'ai pas lutté.

Il devait être sacrément en manque pour faire une croix sur ses playmobils, lui qui les voulait tant. Dur. Depuis cette fois là rien n'a réellement fonctionné, on sent qu'il y est très attaché. D'après une des deux fameuses directrices de crèche que j'ai eu en cours, une femme vraiment passionnante, cet objet est en effet rassurant pour un enfant "maman n'est pas loin" donc indispensable au début de la vie à l'école encore pour certains enfants. Mais après l'enfant sait que tout va bien se passer, il a compris qu'après l'école on retrouve les parents et que tout va bien.

La notion de développement de l'enfant évoque le plus souvent l'idée de croissance mais ce n'est pas tout, il faut ajouter à cela l'aspect psycho affectif, qui est fondamental. Pour bien grandir il ne suffit pas de manger, boire et dormir. Elle a comparé ce développement à une pile d'assiettes et tout le monde sait que pour que tout s'empile parfaitement bien il faut que la première assiette posée soit bien stable, un peu comme les fondations d'une maison et la première assiette s'appelle "la sécurité de base".

Et bien pendant tout le cours de l'après midi, soit 3 heures, je me suis demandé ce que j'avais bien pu mal faire lors de cette phase de sécurité de base pour que mon fils à quasiment 6 ans ait encore besoin de cette fichue tétine, pourquoi il s'y accroche comme un drogué à sa cigarette, parce que oui c'est exactement l'effet que ça me fait, j'ai vraiment l'impression de voir un gosse qui a besoin de son shoot et je déteste ça. J'ai sans doute failli lors de la phase du processus d'attachement. C'est ce que j'ai fini par dire à mon professeur après le cours.

Elle a pris le temps de parler avec moi, de me questionner, de me rassurer, "peut être n'est ce pas un problème lié à cette phase s'il n'a jamais eu peur de vous quitter (un enfant qui n'a pas confiance en lui et qui n'est pas serein face aux séparations peut avoir manqué d'attention rassurante lors de ses premiers mois), "peut être n'a t-il pas très envie de devenir grand".

Quand on lui parle de bien manger, de tout, pour être grand et fort "je m'en fiche d'être grand", quand on lui dit que ce sont les bébés qui ont la tétine "je veux être un bébé" quand on lui dit que les grands garçons font du vélo sans les petites roues " tant pis moi je suis petit". Ce ne sont pas les signes qui manquent en effet ... et peut être (sans doute)  suis je en partie responsable, c'est le dernier on peut avoir tendance à vouloir le garder petit, même inconsciemment.

Du coup mon objectif aujourd'hui est de lui donner envie de grandir, en saluant ses prouesses de grand, en lui faisant remarquer que j'ai deux grands garçons et plus de bébé à la maison et que j'aime ça !

A suivre ...

 

 

 

 

Publié dans Nos bambins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nelly 29/10/2014 11:37

C'est un peu comme ça avec ma 2ème...
Elle a 11 ans, en même temps elle a des comportements de grande, est ravie d'être entrée au collège... mais crie haut et fort qu'elle ne veut pas grandir, aimerait redevenir petite, et aimerait même retourner dans mon ventre !! Les catalogues de Noël arrivent dans les boîtes aux lettres, elle veut aussi bien des jouets de marchande que le sac à main ado avec la tête de mort !! je crois qu'il va falloir qu'on mélange un peu tout ça...

Muriel 28/10/2014 22:13

Coucou voila voila le sujet de la sucette , je connais aussi , mon loulou l'a jeter à 6 ans pour son anniversaire , c'était symbolique il l'a donné à notre chien , il était super fier , bon j'avoue que pendant les premiers jours c'était difficile surtout le soir au coucher ! mais c'était son choix , sa décision ...comme m'a dit un thérapeute il n'y a pas de mére parfaite , l'essentiel c'est l'amour qu'on transmet qu'on donne , ton loulou aussi un jour enlevera sa sucette , laisse le temps au temps , tu n'as rien rater ni mal fait ;)

Rosa 28/10/2014 22:05

Super article <3
Lors de ma formation d'educatrice de jeunes enfants, je me suis aussi pas mal remise en question (et pourtant je n'étais pas encore maman! Mais Tata très investie!).
Petit Loulou laissera sa tétine lorsqu'il s'en sentira prêt ;) Misha n'a jamais eu de tétine et n'a jamais pris son pouce. Et puis cet hiver, à la crèche, elle a commencé à demander une tétine. Au moment d'aller se coucher, elle se mettait avec ses copines devant la boite à tétine pour en demander (sur son groupe de 11, elles n'étaient que 2 à ne pas en avoir!)! Puis à la maison quan delle pleurait, elle se mettait à réclamer "tétiiiine", comme si elle en avait une ou en avait toujours eu! C'était juste avant le début de ma grossesse ;) Et depuis cet été, de temps en temps elle prend son pouce, quelques minutes mais pareil, on a l'impression qu'elle l'a toujours sucé! Mais ça ne dure pas!

Et lors de ma formation, j'ai eu une révélation avec la motricité libre.... ils vous en ont parlé?

Alice 28/10/2014 12:29

Pour ma part, ce n'était pas la tétine mais le biberon du matin et celui de 16 h. Mon second fils qui a aujourd'hui 12 ans a bu un biberon de chocolat au lait jusqu'à 8 ans et des poussières.
Lors de ma première partie de formation j'avais posé la question à la formatrice présente ce jour la. Elle m'avait répondu de ne pas m'inquiéter, que ça le rassurer. En plus il n'était pas gêner de le prendre même quand il invitait ses amis. Il s'est arrêter de lui même un matin en me demandant un bol car il voulait boire comme son grand frère.

working mum 28/10/2014 11:13

vaste sujet! ça doit etre intéressant à suivre cette formation, je me pose aussi bcp de question sur ce besoin de succion, hate de lire la suite!