Je n'ai rien lâché (réédition)

Publié le par Maman@home, blog de maman

Crédit Photo : http://www.lesdokimos.org/2014/07/23/par-votre-perseverance-vous-sauverez-des-ames/

Crédit Photo : http://www.lesdokimos.org/2014/07/23/par-votre-perseverance-vous-sauverez-des-ames/

Je vous parlais il y a quelques temps des difficultés rencontrées avec la petite M., ma nouvelle pensionnaire âgée de 20 mois. Après une adaptation réussie, les choses se sont compliquées, cette petite fille ne faisait que pleurer @home sans raison apparente, tout était prétexte à des larmes. Terrible de voir une enfant souffrir et ne rien pouvoir faire pour elle. Frustrant, déséspérant même. Vous vous êtes penchées sur la question avec moi, m'avez donné des conseils, j'ai beaucoup apprécié votre sollicitude et j'ai décidé de pérsévérer.

Définition du mot persévérer : mettre en oeuvre sa volonté, user de patience pour poursuivre une action malgré les difficultés, pour rester ferme dans une résolution, une opinion, une attitude. C'est ce que j'ai fait, je n'ai rien lâché, malgré les difficultés, même si nombre de personnes m'ont conseillé de renoncer et que j'étais ma foi assez bien tentée de façon à retrouver le calme et la bonne humeur à la maison. Mais je voulais comprendre et apprendre avec cette petite fille aussi.

Je me suis dit que ce ne serait pas l'unique fois où je serais dans cette situation ou dans une autre tout aussi inconnue et complexe et que si je voulais gagner en confiance et me sentir légitime en tant qu'assistante maternelle je me devais de trouver une solution et donc d'aller au bout de mon idée, de "mon plan" devrais je dire. Je ne me serais pas entêtée non plus, si ça n'avait pas dû le faire j'aurais accepté.

Nous avons mis en place avec la maman une nouvelle et mini adaptation, elle est resté 3 fois de suite 1 heure avec nous , le temps de papoter mais surtout de montrer à cette petite M. que Sandrine et maman s'entendent bien et que j'ai toute sa confiance, ainsi que celle de papa. J'ai demandé également aux parents de discuter avec leur fille, de bien leur expliquer, à nouveau, pourquoi elle venait chez moi, que papa avait retrouvé du travail et qu'il ne pouvait plus s'occuper d'elle tous les jours comme c'était le cas depuis 6 mois.

Pas facile pour une enfant de passer de H24 avec papa et/ou maman et de ne plus voir papa que le week-end. Pas simple non plus d'arriver la dernière dans une maison où il y a déjà deux autres enfants qui évoluent et se sentent comme chez eux et qui font du bruit quand on a eu l'habitude d'évoluer seule et au calme. Enfin, pas évident du tout de passer 11 heures chez une femme qu'on ne connait pas, parce que c'est long, très long et qu'à 20 mois on se rend bien compte du temps qui passe.

Toujours est il qu'on a gagné, je dis "on" car c'est un vrai travail d'équipe et qu'avec les parents nous avons énormément échangé et parlé tout à fait ouvertement. J'ai affaire à des gens ouverts d'esprit, compréhensifs, qui me font totalement confiance et qui n'ont pas une seconde remis en cause mes compétences. Ils apprécient ma façon de travailler et mon approche, une vraie chance en somme.

Au final la petite M. ne pleure plus que quand papa part et ça dure moins d'une minute. Elle joue avec moi, avec le petit R. avec qui elle s'entend très bien, elle adore Petit Loulou qui la fait rire, danse quand on met de la musique et participe aux petites activités que je propose, dessin, maracas... Elle s'est remise à manger progressivement, un jour le midi, l'autre jour le goûter pour aujourd'hui manger normalement à tous les repas. Elle a retrouvé le sourire et même si j'imagine qu'elle prend encore un peu sur elle, elle semble se sentir de mieux en mieux parmi nous. En confiance en tout cas.

Quant à moi, même si tout cela a été très éprouvant nerveusement, je me sens de nouveau bien dans mes baskets et je ne doute plus. Je suis sortie grandie de cette expérience et je ne regrette pas d'avoir tenu bon. Merci encore à vous pour votre écoute et vos bons conseils. Echanger, communiquer il n'y a rien de mieux.

Publié dans Boulot

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

flipperine 29/07/2015 11:19

comme quoi avec de la persévérance on arrive à tout

Maman@home, blog de maman 09/08/2015 22:52

et beaucoup de patience...