Un tour de manège, une tranche de vie...

Publié le par Maman@home, blog de maman

Un tour de manège, une tranche de vie...

J'étais au parc pour courir et j'ai aimé l'ambiance qui y régnait ce soir là tout particulièrement. Pendant que je réglais le GPS de ma montre, j'ai croisé des enfants avec un ballon qui choisissaient leur emplacement pour jouer, je me suis mise à courir et le manège s'est mis à tourner. J'ai commencé par dépasser deux potes d'une vingtaine d'années avec leurs bières et leur joint tranquillement adossés à un arbre, ce qui m'a rappelé quelques lointains souvenirs. Je me suis souvenu de ma soirée d'anniversaire pour mes 18 ans, une soirée excellente avec des gens que je ne vois pourtant plus du tout, d'une semaine en vacances extra avec une copine et deux potes à Antibes, de mes années d'études supérieures pendant lesquelles je me suis bien amusée.

Tout de suite après au niveau des jeux il y avait deux papas avec leur enfant qui descendaient à loisir le grand toboggan ou grimpaient sur le petit mur d'escalade, ravis de pouvoir se coucher plus tard malgré l'école le lendemain à coup sûr. Des papas habillés d'un sourire tiré jusqu'aux oreilles que j'ai pu admirer à chaque fois que je me suis retrouvée à leur niveau. Et puis cet autre papa qui suivait et imitait son fils, qui se prenait pour un coach à priori, en courant, bougeant et tournant les bras comme un athlète en plein entrainement.

Quelques mètres plus loin, sous le kiosque, il y avaient des amoureux qui ne devaient pas avoir plus de 17-18 ans, là me sont revenues en mémoire des vacances passées avec mon amoureux du moment en Corse, les sorties en bateau, les oursinades, les soirées chez Pierrot le pêcheur avec quelques personnes connues, tout une époque. Je me suis demandée combien de temps durerait leur histoire, une semaine, un an, une vie puis j'ai cavalé un peu plus vite.

Je suis arrivée au niveau de quelques installations sportives, toujours très prisées, occupées par un jeune homme et une jeune femme d'une trentaine d'année, tous les deux très motivés par leurs exercices respectifs. Des abdos et des pompes pour l'un, des squats sautés pour l'autre, ils avaient l'air d'en baver, il avait beau être 20h30 il faisait encore bien chaud. Nous nous sommes souris, c'est toujours comme ça que cela se passe quand on croise des gens qui font du sport, on compatit en quelque sorte.

Enfin j'ai terminé mon premier tour de parc au bout de 600 mètres en croisant deux mamies avec leurs batons de marche nordique, qui avaient l'air de davanrage papoter que vouloir réellement faire du sport. J'ai retrouvé les gosses rencontrés au départ qui s'étaient décidés à jouer sur le terrain de baskets, rejoints par d'autres arrivés entre temps, des gosses de tout âge qui jouaient ensemble, petits comme adolescents. Après ce tour de manège j'étais heureuse, j'avais le sourire, qui ne m'avait d'ailleurs pas  quitté durant les 4 minutes et j'ai recommencé, tour après tour en voyant petit à petit disparaître les fumeurs du début, puis les papas, les mamies et le couple de sportifs, les gosses et enfin les amoureux pour terminer toute seule mes derniers tours.

Une belle tranche de vie que ce moment au parc.

Publié dans De vous à moi...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nelly 11/07/2016 17:06

C'est sympa de courir comme ça et de se replonger ainsi dans les souvenirs...

kourtney 01/07/2016 14:47

vous avez raison , quand on s'installe dans un park on voit de tout les couleurs