De source sûre

Publié le par Maman@home

 

Image-1-copie-31.pngIl paraîtrait, enfin non j'ai appris ça de source sûre, un magazine super sérieux, de type Grazia ou Envy, je ne sais plus trop lequel, que "les parties du cerveau activées par la douleur d'une personne plaquée, sont identiques à celles du cocaïnomane en manque"*. C'est pas une révélation de malade ça ? Quand je l'ai lue je me suis dit que je ne pouvais pas ne pas vous en informer (vous me suivez dans la double négation là ?)... Même qu'ils disent que du coup les symptômes qui s'en suivent sont les mêmes que les accros à la cocaïne :

- perte de goût à la vie,

- grosse déprime...

 En ce qui me concerne ils pourraient ajouter "débalage et gavage de cochonneries en tout genre, tout ce qui me tombe (tombait) sous la main"... je parle d'activités postrupture hein pas de manque de cocaïne !!! Que de souvenirs atroces les ruptures, surtout celles de jeunesse, avant 30 ans je veux dire ... "Je vais mourir (avec la variante je VEUX mourir), je ne pourrais plus JAMAIS aimer, comment je vais faire pour RESPIRER, continuer à AVANCER, blablabla... Et pourtant on se relève, on retombe amoureux et on peut se re faire plaquer jusqu'au jour où on se fixe, ou pas d'ailleurs. Quand j'ai commencé ma relation avec chéri-chéri je lui ai dit "Alors je préfère te l'annoncer tout de suite : pas de vie commune, pas de mariage, pas d'enfant"... on a acheté la maison au bout d'un an de relation et Petit Loulou est arrivé 2 ans après... j'étais pourtant si sûre de moi quand je lui ai dit ...

 

Enfin voilà maintenant vous savez un truc super important, quand on se fait plaquer on en bave autant qu'un drogué en manque*... rassurant ça non ?

 

 

* Selon une étude de la Stony Brook University (New York)

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Petite pensée du jour : et si je faisais un concours ? Oui mais est ce que ça intéresse vraiment quelqu'un ? Et puis pour faire gagner quoi ? J'ai zéro sponsor moi, je suis toute petite... Mais j'ai vraiment envie de vous faire jouer et gagner des choses... Qu'on s'amuse un peu ensemble, et puis je me dis que vous le méritez... faut vraiment que je réflechisse...

Publié dans De vous à moi...

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

F


Oh non, c'est derrière moi et grace à ça, j'ai pu trouver l'homme de ma vie ;)



Répondre
M


Le jour J approche... tadam...



F


Je suis bien d'accord, mais j'ajouterai quand même les multiples phases contradictoires qui se bousculent au portillon. Genre, c'est bon je vais mieux. Puis et si je lui envoyais un texto, juste
pour voir. Ou encore, il ne me mérite même pas ce salaud. Pour arriver sur la bonne longueur d'onde : Il me plait ce nouveau mec (= mon futur mari) ;)



Répondre
M


Oui c'est un vrai bordel dans nos têtes pendant ces périodes là... enfin t'en n'es plus là toi hein !!! Medemoiselle !



M


ca m'étonne pas cette histoire j'en ai pas eu des tonnes des chagrins d'amour mais putain ce que ca fait mal!



Répondre
M


L'impression d'être transperçée parfois hein



P


avec une rupture bien saignante je ne mange rien moi! (régime garanti ^^)



Répondre
M


Ben moi y'a pas grand chose qui m'empêche de manger c'est bien le problème...



E


ben comme ça je sais ce qu'une cocaïnomane en manque a pu ressentir....



Répondre
M


Et j'imagien que leur sensation dure vien plus longtemps que pour uen rupture ...