Donner son sang comment ça marche

Publié le par Maman@home, blog de maman à la maison

 

Photo2040.jpg

Suite à l'article de Béalapoizon et à une discussion que nous avions avec chéri-chéri peu de jours auparavant j'ai décidé de franchir le pas . Bien trop con de ne pas le faire juste parce qu'on n'y pense pas quand même (merci Béa pour le coup de pied aux fesses). Quand on sait les incidences qu'un manque de sang peut avoir j'ai eu envie d'arrêter là les dégâts.

 

Je me suis rendue sur le site dont nous parlais Béa j'ai tapé mon code postal et là j'ai eu accès au calendrier de ma ville et des villes avoisinantes. Lundi 25 juillet à Montpellier c'était parfait. Chéri a eu envie de m'accompagner lui aussi. Une fois sur place nous avons donc dû remplir un dossier de santé : âge, poids, antécédents médicaux, prise de médicaments, dernières interventions chirurgicales, hémorragie même minime, puis des questions plus intimes sur notre fidélité et celle de notre conjoint ... pour ensuite être pré enregistrés avant de rencontrer le médecin qui doit valider le dossier. Chéri-chéri n'a pas pu du fait d'une blessure qu'il s'était faite quelques jours auparavant au niveau du nez. Ils n'ont préféré prendre aucun risque pour lui puisqu'il avait eu des vertiges et nausées suite au choc.


Il y avait 5 personnes à 15h quand nous sommes arrivés, ce qui représente une petite heure d'attente (avant d'être prélevé). Après un court entretien avec le médecin qui a vérifié et validé mon dossier préalablement enregistré, une infirmière m'a installée sur un siège inclinable m'a re demandé mes nom, prénom et date de naissance, m'a piqué le bout du doigt  afin de recueillir une goutte de sang qui sert à calculer le taux d’hémoglobine. Puis elle m'a délicatement introduit la seringue au creux du bras après avoir bien évidemment désinfecté la zone concernée en me donnant un petit coeur en mousse à serrer régulièrement, de façon à faire "pompe" pour que le prélèvement se passe parfaitement bien.

Image-1-copie-11.pngAu bout de 12 mn c'était terminé on m'avait prélevé 450 ml soit 10% du volume total de sang dans le corps. C'est 450ml pour les petits gabarits et 480 ml pour les autres m'a t-on précisé. J'étais avec 3 autres personnes dans le camion, une mamie et deux jeunes, l'ambiance était bon enfant et la collation sacrement copieuse, je pensais m'en passer mais j'ai pa tenté le diable. Je sais dorénevant que je serai contactée à chaque passage dans ma ville ce qui sera beaucoup plus simple que de guêter les dates.

Photo2043.jpg

Bon à savoir :

- Fréquence maximum des dons/an : 4 fois pour les femmes 6 pour les hommes

- Intervalle minimum entre deux dons : 8 semaines

- Limites d'âges : 18 à 70 ans

- Poids minimum du donneur : 50 kilos

 

Les conseils sur les jours qui suivent :

- Bien boire pendant 48h

- Ne pas porter de charge lourde du côté où le prélévement a été fait

- Ne pas faire de sport pendant 24h.

 

Pourquoi/Comment (selon les sources Wikipedia):

- Une augmentation des besoins :

Plusieurs facteurs expliquent ce revirement de situation observé depuis 2001 :

  • l’allongement de l’espérance de vie entraîne une augmentation du nombre de maladies nécessitant l’utilisation d’une thérapeutique transfusionnelle. Aujourd’hui, on transfuse de plus en plus à des âges avancés de la vie (2/3 des personnes transfusées ont plus de 60 ans). Cette tendance risque de s'accentuer encore à l'avenir compte tenu du vieillissement de la population ;
  • les progrès de la médecine permettent le traitement de patients par chimiothérapie lourde pour leucémie et/ou cancer à des âges de plus en plus avancés. Ces traitements nécessitent une grande quantité de produits sanguins ;
  • les professionnels de la santé ont repris confiance dans les produits sanguins puisque les risques liés aux transfusions ne cessent de diminuer (ils ont été divisés par deux en cinq ans).La transfusion est donc utilisée de façon plus systématique pour assurer aux personnes à risque un plus grand confort de vie.

- Une stabilisation des dons 

Parallèlement à cette augmentation de la demande, les prélèvements de sang, tout comme le nombre de donneurs, ont tendance à se stabiliser (autour de 1,7 million de donneurs en 2009). L’approvisionnement des établissements de santé a néanmoins pu être maintenu grâce à une gestion rigoureuse des produits prélevés. Le taux de péremption des produits ou de non-utilisation est ainsi passé de 1,49 % en 2003 à 0,63 % fin 2006 : la gestion du processus de fabrication est donc totalement maîtrisée et optimisée.

- Des stocks entre diminution, stagnation et hausse 

Pendant les vacances, durant les épidémies de gastroentérite ou de grippe, les donneurs sont en effet moins nombreux, ce qui entraîne une diminution du nombre de produits sanguins dans le stock, alors que les besoins des malades restent constants. Les périodes de tension sur le stock existent, mais l'Etablissement Français du Sang a toujours réalisé sa mission qui est d'assurer l'autosuffisance nationale des produits sanguins, sur l'ensemble du territoire.

 

Voilà vous savez tout, du moins pas mal de choses déjà... pour danatages d'info cliquez sur le site. Je suis ravie de l'avoir fait, ravie d'aider en donnant un tout petit peu de moi et je le referai c'est certain !

Publié dans Débats

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sandy 02/06/2016 13:38

En regardant un peu ton blog, à droite à gauche (très intéressant, il faut dire) je suis tombée sur cet article que j'ai trouvé très chouette et complet ! Je suis moi même donneur de sang depuis 25 ans et je ne peux qu'encourager le don de sang. Y es tu retournée depuis 2011 ? Ce matin, j'ai fait un don , et ma fille a fait son 1er don (elle vient tout juste d'avoir 18 ans) As tu aussi pensé au don de plasma? don de plaquette? Connais tu le fichier de donneur potentiel de moelle osseuse? Si tu souhaites des infos, n'hésite pas à venir faire un tour sur mon blog, j'en parle très souvent. Bravo pour ton don ! et pour ton article ! C'est important d'en parler :-D Bonne journée

Maman@home, blog de maman 02/06/2016 14:39

Je donne 3 fois par an en fait et j'y suis allée encore il y a 15 jours, je ne suis pas prête pour le don de plaquettes encore, c'est plus long et éprouvant mais j'y pense sérieusement c'est sûr. Et j'y vais souvent avec mes fils, rien de mieux pour les sensibiliser ;-)

Un célibat au goût de Nutella 28/07/2011 16:54



J'ai donné mon sang régulièrement pendant une certaine période, puis j'ai arrêté à cause d'un manque de fer, puis j'y ai plus pensé, et là je viens de me faire tatouer donc je devrai attendre
encore 4 mois... grrr



Bealapoizon 28/07/2011 16:43



merci Miss pour ce billet très clair, j'ajoute pour celles qui se trouvent en région parisienne que l'hopital Saint Antoine a grand besoin de plaquettes ( c'est un peu plus long
que le don de sang mais c'est la même procédure).


Si vous êtes sur Paris vous pouvez vous rendre au 21 rue crozatier Paris tel 01 53 02 92 00 pour RV.


Merci !






Anne-Gaëlle 28/07/2011 16:36



J'aimerais bien le faire aussi, je m'étais présentée quand j'étais étudiante mais avec mes 48 kg ils avaient pas voulu de moi. C'était un peu vexant.


et pour le moment je suis enceinte...


bravo à toi en tout cas de le faire et de relayer l'information.