En manque de LUI

Publié le par Maman@home, blog de maman à la maison

 

PetitChou.jpg

 

1 mois que j'ai un nouveau rythme, tout me plaît c'est génial je m'éclate (oui même malgré ça) mais ... et oui forcément il y a tout de même un MAIS, ce serait trop beau, beaucoup trop beau sans ce vilain MAIS. Je disais donc MAIS IL me manque terriblement. Je le ressens dans mes entrailles, c'est physique et seule une autre maman peut le comprendre j'imagine.

 

IL c'est Petit Chou, mon grand garçon chéri. Je ne le vois déjà qu'une semaine sur deux, puisque nous sommes sur un système de garde alterné avec son papa, mais là j'ai le mardi soir encore en moins et ce toutes les semaines. Dur, très dur. Il va à la natation les mercredis matin et comme je ne peux pas le déposer il n'est jamais à la maison la veille au soir, il est soit chez son papa, soit chez mes parents et ce qui peut s'apparenter à un soir de tranquillité pour certains est une soirée en moins et donc moins bien pour moi.

 

Quand arrive le lundi soir je ressens cette vague de tristesse qui m'envahissait déjà au début de notre séparation avec son papa, les mardis matin, jour où je le "perdais" pour une semaine. Je le perds c'est excatement le mot, il n'est plus avec nous, nous ne sommes plus au complet. Il me semble que j'avais fini par m' habituer (autant que possible) à la situation mais depuis la naissance de Petit Loulou son absence me saute encore plus aux yeux. Et avec cette soirée en moins, sans parler des midis en moins, des goûters en moins, des mercredis en moins c'est difficile et j'attends toujours avec impatience MON mercredi, jour de nos retrouvailles.

 

J'aime alors qu'il m'appelle une fois qu'il est rentré à la maison "maman bon ben voilà je t'appelle parce que tu me l'as demandé, je vais bien", qu'il m'accueille en laissant allumée la lumière dehors ou en branchant les guirlandes du sapin depuis quelques jours ou bien encore par une phrase adorable dont il a le secret "bonsoir ma maman chérie ça va ?" Je craque, cet enfant peut être si attentionné et prévenant j'en suis toujours autant surprise. Et puis il y a les fois où je lui dis par téléphone qu'il peut jouer à Skylanders ayant fait ses devoirs à l'étude et où il me répond "non je vais d'abord mettre la table et prendre ma douche".

 

Voilà je l'aime, c'est mon fils et je suis en manque de lui. Il va pourtant bien falloir faire avec ...

 


Publié dans Nos bambins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

isa-monblogdemaman 16/12/2011 12:13


Mais pourquoi faut il qu'il y ait toujours un MAIS. Arh ! Bon courage pour faire sans

isa-monblogdemaman 16/12/2011 12:13


Mais pourquoi faut il qu'il y ait toujours un MAIS. Arh ! Bon courage pour faire sans

Nahe 16/12/2011 10:47


Un billet bien touchant, je m'imagine difficilement cette séparation...  Pour l'instant, ce sont les examens, des moments où les enfants demandent beaucoup d'attention.  Epuisant
parfois mais au final  des moments de partage !

annabouba 15/12/2011 23:26


wahou; ça papillonne dans mon ventre!! j'espère un jour vivre de belles relations comme celle là avec mes enfants si je suis un jour maman!


Je comprends que cette séparation soit difficile!

mum addict 15/12/2011 15:52


Prends chacun de vos petits instants comme un cadeau précieux ... j'ai connu ça avec Moustique. Il était encore si petit ... et il a grandit trop vite, sans que je soit là. Rentrer le soir pour
le regarder dormir, c'était ma plus grande tristesse. Aujourd'hui je profite, j'ai cette chance de pouvoir rester davantage près d'eux, et je savoure tous ces instants.


Courage, les vacances approchent ... :)