Il est parti

Publié le par Maman@home


Image-3-copie-16.pngChaque année, depuis 4 ans, c'est la même chose. Petit Choux s'en va pour un mois. Il part en vacances avec son papa. C'est long un mois. Pas simple cette séparation. La vie continue, mais sans lui. On vaque à nos occupations, on fait des activités, mais sans lui. C'est long un mois. Et pendant ce temps là il découvre des choses, s'amuse, profite, fait des bêtises, grandit, mais sans moi. Drôle de famille non ?

Je crois que je trouve cela encore plus troublant comme sensation depuis que Petit Loulou est avec nous. Lui il reste. Il est là à plein temps. Etrange que d'avoir l'impression d'être une moitié de maman, une semaine sur deux et l'été un mois sur deux. Déroutant de devoir reprendre le cours de notre vie avec lui qui a été absent pendant une semaine, ou au contraire sans lui parce qu'il est chez son papa. La vie n'est pas la même, elle n'a rien à voir en fonction de sa présence ou pas. J'ai deux enfants mais l'un d'entre eux est à mi temps. Bizarre de se dire ça, non ?

Même s'il ne faut pas l'envisager de cette façon et que bien sûr je suis sa maman même quand il n'est pas là. Mais je vous assure que c'est véritablement déstabilisant comme sensation. Parfois je me demande à quoi ça sert. Parfois je n'ai pas l'impression de l'éduquer vraiment, pas entièrement. Parfois je suis fatiguée de devoir faire des "mises au point" dès qu'il revient parce que chez son papa la vie n'est pas la même. Ils ne sont que deux, il a donc beaucoup de place et rien à partager avec personne, un rythme différent, le droit à des activités sinon interdites plus que réduites chez nous (télé, jeux vidéo) et des tâches relatives à la maison quasi inexistantes... Une autre vie, d'autres règles. Quel exercice pour lui que de se partager comme ça.

Il dit et semble en effet bien le vivre, il ne se rappelle de rien d'autre de toute façon, mais qu'en est il vraiment au fond ? Ca ne doit pas être si simple de faire le grand écart chaque semaine entre ses deux maisons. Pas simple d'arriver chez nous en "court de route", alors que des choses se sont passées, comment ne pas se sentir comme un cheveux sur la soupe, comment prendre le train en marche sans aucun problème, réglage ? Parfois je me dis que c'est peut être à cause de tout ça que les choses sont un peu tendues à la maison, peut être qu'il est un peu perdu, une semaine c'est cool chez papa et celle d'après c'est carré chez maman... (je schématise et simplifie bien entendu). Je ne sais pas.

Nous avons tellement peu de recul sur la garde alternée. En même temps il n'existe pas d'autre solution pour nous puisque son papa a toujours souhaité s'occuper de lui. Comment pourrais je lui en vouloir d'ailleurs ? Il y a tant de pères qui au contraire ne veulent plus faire partie de la vie de leurs enfants et s'occuper de leur éducation. Il m'avait semblé que c'était idéal comme mode de garde, de cette façon nous continuions à l'élever tous les deux mais plus ensemble. Et puis j'ai bien conscience qu'il n'existe pas de solution idéale dans une telle situation, alors à quoi bon ressasser ... Si ce n'est pour cogiter et trouver de petites façons de mieux l'intégrer chaque semaine quand il arrive, qu'il se sente bien et au courant... Peut être lui faire un bref résumé de la semaine, un peu comme "précédemment dans" pour les séries télévisées... en 2-3 mots : Petit Loulou est tombé de son lit, on a croisé un hérisson sur la terrasse un soir, maman a hurlé en découvrant une grosse araignée dans le salon, chéri-chéri a réparé le lustre dans la salle de bain, ouf enfin . Pourquoi ne pas essayer, nous ne prenons aucun risque de toute façon ...

Vous en pensez quoi vous de tout ça ? Vous avez des exemples de garde alternée autour de vous ? Comment ça se passe ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Nos bambins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

La p'tite bricole 05/08/2010 12:34



Peut-être juste lui expliquer que ce n'est pas parce qu'il a un petit frère que sa maman ne l'aime plus, qu'il y a suffisamment de place dans le coeur d'une maman pour ses 2 enfants.


Mais que par contre il n'est pas très agréable pour une maman de passer son temps à disputer son grand garçon parce que chaque fois il recommence à faire "ses bêtises". Lui expliquer que
tout ce temps passé à se "chamailler" est du temps en moins passé à faire plein de choses qu'il aimerait faire. Et puis si tu crains que ce ne soit une part de jalousie de la part de son petit
frère pour voir s'il "existe" pourquoi ne pas lui proposer une activité rien que lui et toi de temps en temps ?


Et qui sait... peut-être qu'en fait il te "teste" pour voir si ça ne peut pas avoir de conséquences sur le nouveau couple que tu formes si à l'inverse de toi son papa est toujours seul. Peut-être
que si ton conjoint le prenait à part en lui disant qu'il était particulièrement agaçant pour un grand garçon de se conduire comme un "bébé" il se trouverait "confronté" à une autorité masculine
(mais là ce ne sont que des suppositions !) peut-être aussi a-t-il besoin de sentir que vous faites "bloc" par rapport à lui et que ton conjoint a toute sa part d'autorité vis à vis de lui ?


 



Maman@home 05/08/2010 13:25



Et bien figure toi qu'on fait tout ça, j'ai eu la conversation plusieurs foisn lui ai dis que je l'aimais fort et même encore plus qu'avant, je le valorise dès que je peux et que c'est justifié,
lui ai dis qu'on perdait du bon temps avec tout ces bêtises de disputes, on se fait des sorties et on a des moments que tous les 2...je trouve que c'est très important ces moments là, que ce soit
au ciné ou à 2 au lit pour jouer aux incollables, mon conjoint lui a aussi parlé, et on fait BLOC en effet.... TOUT Y EST tu vois pourtant ...



La p'tite bricole 05/08/2010 11:24



D'une part oui cette "concurrence" s'il y a un petit frère derrière qui est encore trop petit pour se faire "disputer" vraiment.


Et puis parfois disputer et punir on peut le dire, mais au fond on peut "culpabiliser" de le faire, et l'enfant le ressent, dans la voix, dans l'intonation, dans le regard, alors il insiste...
pour voir ! Et puis il suffit qu'une fois une punition ou le fait d'avoir été disputé ait été peu suivie d'effet (ok on laisse tomber pour cette fois... on le fait toutes !) et là badaboum,
l'enfant sent qu'il peut y avoir une faille et hop test, et re-test à chaque fois pour voir si ça peut à nouveau fonctionner.


Et puis ça peut être aussi pour montrer qu'il est le "grand" dans cette famille et que lui réagit, et on sait toutes que la relation mère-fils peut-être la plus belle mais qu'elle peut être aussi
conflictuelle ! Si papa est OK pour la télé, et que maman ne l'est pas... ben forcément c'est contre maman qu'on va piquer sa crise pour essayer d'avoir le dernier mot !


Le tout c'est que maman ne se déstabilise pas et soit confiante et sûre d'elle par rapport à ce qu'elle veut pour son p'tit bout !


Et puis parfois pas besoin d'explications lointaintes, juste que par période ils sont ENERVANTS à être sans arrêt en train de râler !



Maman@home 05/08/2010 11:41



Il ne crise pas quand je lui dis non à quelque chose, il a bien compris que pas de télé et jeux ici sauf cas rare et il apprécie d'ailleurs comme un cadeau. C'est juste que sur tout il n'obéit
pas et quand on lui dit d'arrêter de faire ceci ou cela il arrête et le refait dans les 2 mn qui suivent comme s'il s'en moquait... c'est TRES irritant et c'est comme ça avec moi et mon conjoint
... il a été infernal en vacances. Il veut toujours plus n'est jamais content, râle, fait sa diva... et puis cette insolence... enfin bref j'avais pensé à aller voir un psy qui aurait êut être pu
m'expliquer et comprendre ce qu'il avait, s'il y a quelque chose, à travers des dessins ou autres parec que nous quand on lui parle il ne sait pas dire



La p'tite bricole 05/08/2010 11:08



C'est quelque chose d'inconscient. Voir jusqu'où il peut "toucher" et donc se rendre compte de son pouvoir.


Et puis tout simplement parce que chacun de nous a toujours envie ou besoin de plus que ce que l'on a déjà et que l'on ne sait pas regarder, on va chercher à aller au delà... et bien chez les
enfants c'est essentiel pour leur développement. Sans but précis juste pour comprendre le fonctionnement de l'adulte et de voir où sont les limites. Si en continuant ça marche, que vous "cédez"
parce que vous êtes trop affectées (ce que l'on fait toutes à un moment donné... ne l'oublioins pas !!) alors le "jeu" en vaut la chandelle. Et puis on dit aussi qui aime bien châtie bien... voir
jusqu'à quel point en "poussant le bouchon" il reste toujours aimé s'il a de la concurrence chez vous avec une tierce personne qu'il n' pas chez son père...


Profitez-bien de vous et profitez de son absence pour reprendre de l'énergie pour être au top pour l'accueillir dès son retour : sereine et disposée !



Maman@home 05/08/2010 11:16



Olala mais c'est extra ce que je lis là... enfin des réponses à mes questions en fait. On se tutoie ? Le truc est que je ne "cède" pas au contraire, il est souvent disputé ou puni parfois car il
n'écoute et n'obéit pas... même quand on vient juste de lui faire la réflexion il recommance dans la foulée comme s'il s'en moquait totalement, c'est un peu "cause toujours" (ce que je en
supporte pas et que je trouve insolent) et il pousse le bouchon toujours et encore... et après pleure et regrette en disant "je ne peux pas me conrôler". ALors où le jeu en vaut il la chandelle
là ?


Mais peut être pour voir jusqu'à quel point il est encore aimé oui, pas bête du tout ça... il a effectivement de la concurrence puisque son petit frère est arrivé il y a 17 mois maintenant. Zéro
concurrence chez papa ils ne sont que tous les 2.


 


 



La p'tite bricole 05/08/2010 10:42



Je me permets cette "intrusion" sur votre blog car le thème ici évoqué m'a interpellée.
Je suis une enfant de parents séparés, j'ai une fille de 16 ans et nous nous sommes séparés son papa et moi quand elle avait 2 ans. J'ai ensuite vécu avec un homme divorcé et
papa de 3 enfants et nous nous nous sommes séparés à cause de ces difficultés à former ce qu'on appelle une famille recomposée... J'ai donc eu l'occasion de voir et ressentir les différents
comportements en fonction de l'agissement de chaque couple.


Ce que j'en ai retenu ?


Il n'y a aucune règle miracle. Rien de bien ni de moins bien pour l'enfant. Il n'y a qu'une chose primordiale, celle que vous vivez : un bon relationnel et des échanges avec le 2ème parent pour
que l'enfant se sente entouré, protégé et aimé des "2 côtés".


Quant à la "crise" que vous traversez avec votre enfant elle ne me parait nullement alarmante mais plutôt une preuve de son bon équilibre ! S'il n'allait pas bien je pense qu'il s'isolerait plus
qu'il ne se "rebellerait". Et si ces crises ne s'adressent "qu'à vous" c'est sans doute qu'il ressent une forme de fragilité et de "faiblesse" dans votre éducation à son égard et que surtout tout
ceci vous affecte.


Vous dites qu'il a l'air bien, qu'il dit être bien... alors pourquoi penser que parce qu'il réagit à votre égard c'est toute sa vie qu'il faut remettre en question ? S'il est bien pourquoi ne pas
essayer de "lâcher-prise" (je sais c'est facile à dire !)?


Il est important de lui montrer que vous êtes contente qu'il passe de bons moments avec son papa, que vous êtes contente qu'il puisse avoir une vie totalement différente que celle qu'il vit avec
vous, qu'il a cette chance d'avoir cette richesse de vivre autant de choses et de façon différente en plus. Que vous êtes heureuse pour lui qu'il puisse "s'éclater" aux jeux vidéos et devant la
télévision avec son papa - choses qui ont l'air de ne pas être très acceptées chez vous - qu'il a bien raison de profiter d'un confort du quotidien puisque les règles sont différentes chez vous,
mais que par contre les règles doivent être acceptées de part et d'autre et que chez vous elles sont celles que VOUS avez choisie pour votre foyer et là... d'accord /pas d'accord, il aura au
moins la chance de pouvoir "souffler" la semaine suivante chez papa si ça le dérange !


Vous avez la chance extrême d'avoir un enfant qui est aimé, élevé et choyé par ses 2 parents même s'ils ne vivent pas ensemble, ne trouvez-vous pas normal qu'il "titille" un peu pour avoir
encore plus ? Alors si vous-même pensez que c'est plus "cool" chez son père qu'avec vous imaginez ce qu'il peut ressentir... normal que ce soit avec vous que les crises "éclatent" cela
se passe même dans un couple traditionnel... et cela se passe même avec une maman qui élève seule son enfant !!!


Mais l'enfant a aussi besoin de règles, d'interdits, donc je pense que c'est un petit bout qui a l'énorme chance d'être bien entouré et bien encadré et de pouvoir vivre des choses totalement
différentes chez chacun de vous, ce qui fera toute sa richesse plus tard. Et d'ailleurs, constatez vous-même qu'il a déjà compris tout ceci si les "crises" ne surviennent qu'avec vous, c'est bien
qu'il sait qu'avec papa c'est pas la peine "d'y jouer" parce que ça ne marcherait pas !


Et puis au-delà de tout ça la "crise" est là à plusieurs périodes dans l'évolution de l'enfant, elle est nécessaire à son développement. On appelle ça tester les limites, et ça se fait à tout
âge. Après ce sera l'adolescence et la rebéllion... mais pour tout ça il n'y a pour moi aucun lien avec la séparation des parents... juste parce qu'il a 2 parents et qu'il voit que chaque
personne agit et réagit différemment... lui agit et réagit différemment avec ces 2 personnes !


Bon courage à vous et pardon pour ce grand post... je suis une grande bavarde et relativisez... votre fils est heureux, vous avez l'air de l'être... profitez de la vie et ne cherchez pas les
difficultés s'il n'y en a pas. Il réagit ? Super ! Il est en pleine forme et en pleine santé ! Ca vous fatigue ? Laissez-le râler, vous titiller et ne réagissez pas... il se lassera et ça vous
ravira !



Maman@home 05/08/2010 10:59



WAhou ça c'est un commentaire digne de ce nom !!! Tu as bien fait de te permettre cette "intrusion" qui n'en n'est pas une d'ailleurs... l'espace st là pour ça : échanger. Et ce que je lis est
très sensé à vrai dire... Les crises dont je parle ne sont pas de l'ordre que toutes les lectrice sont compris et j'en parlerai prochainement lors d'un nouveau post... Mais pour le rsete je crois
en effet qu'il sait que ces disputes/punitions me font mal, que je en suis pas super à l'aise avec. ALors d'après toi parec qu'il sait que ça m'affecte il les crée ? Mais dans quel but ??? C'est
ce que je en comprends pas. PArec qu'il a un fond gentil, pourquoi ferait il ça ?



alice 05/08/2010 09:15



lol


sur ce coup là je t'assure, j'aurais préféré être une vraie princesse!!



Maman@home 05/08/2010 09:20



Tu dois avoir sacrement mal aux bras, c'est chaud ça quand même !