Et si je le couvais trop ?

Publié le par Maman@home, blog de maman

Capture-d-ecran-2013-11-03-a-22.59.34.png 

Mon fils aîné a 11 ans. Depuis le 4 juillet dernier. Il est donc en 6° depuis le mois de septembre. J'ai toujours veillé à ce qu'il fasse les choses par lui même. Très vite il a su s'habiller seul, ranger sa chambre, se laver puis petit déjeuner seul. Je crois l'avoir toujours poussé, bien plus que son petit frère qui a 4 ans et demi, que j'habille encore souvent, et à qui je donne parfois encore la becquée. Oui je sais c'est mal. J'étais plus égoïste à l'époque, j'avais moins de patience ... ah oui parce que ne croyez pas que c'était uniquement pour son bien que je faisais ça, c'était aussi très pratique. BREF.

 

J'ai mis un peu de temps, selon chéri-chéri, à le laisser à l'école seul, bien que nous ne soyons qu'à 5 mn à pieds, mais bon il y avait une grande route à traverser tout ça ... j'y suis allée progressivement, je l'accompagnais à l'école, puis un jour jusqu'au bout du chemin avant la fameuse route, il traversait seul, je le regardais et puis un jour il a fait le trajet entier comme un grand. J'étais fière de moi ce jour là et lui très content de lui. Parfait donc.

 

Pour sa première année au collège j'ai décidé d'être auprès de lui, présente et disponible parce que à mes yeux la 6° est une classe charnière : changement d'environnement, de rythme, bref une sorte de virage à ne pas louper pour rester sur la bonne voie. Du coup depuis el mois de septembre je m'occupe de son transport, le matin et en fin d'après-midi, je lui fais réciter ses leçons, je le guide quand il a des doutes sur certaines choses : l'accent en anglais ou en espagnol, la méthode pour rechercher un mot dans le dictionnaire, quelques trucs mnémotechniques ... bref je l'encadre.

 

Je mets un point d'honneur à ce qu'il fasse ses devoirs dans sa chambre et qu'il apprenne seul ses leçons. D'ailleurs il ne râle pas, il a eu l'habitude, ces dernières années en primaire, de faire ses devoirs seul. Tant est si bien que l'année passée je ne vérifiais même plus ses cahiers. BREF. Il me semblait donc ne pas trop mal me débrouiller face à son épanouissement de collégien et persqu'ado.

 

MAIS et oui évidemment je ne peux pas vous raconter que des choses positives vu le titre, vous l'aurez compris. Je disais donc MAIS, d'après chéri-chéri et son papa j'en fais trop, l'un pense que je surinvesti mon rôle de maman quant aux devoirs et l'autre que je ne l'aide pas en jouant le rôle du taxi et en ne l'imaginant pas prendre son vélo pour aller au tram par exemple (même si aujourd'hui il n'en a pas besoin). Il y a un bus de ramassage scolaire qui passe juste au bout de notre petite impasse le matin à 7h30 et le soir qui récupère les enfants juste en face du portail du collège. 

 

Je ne lui fais pas prendre le bus, alors que ses copains-copines l'utilisent, tous les jours. Plusieurs raisons (fausses excuses?) à cela, en fait. Il a bien sa carte de transport c'est bon tout est en règle, il y a  même l'équivalent de 10 transport dessus, juste au cas où. Plusieurs raisons donc à savoir le prix : 25 euros/mois et l'heure du ramassage le matin. N'ayant mon fils qu'une semaine sur deux je trouve que 25 euros c'est cher et cela me coûte moins cher de faire les navettes. Pour ce qui est de l'heure, je trouve que 7h30 pour commencer à 8h30 c'est un peu tôt, alors que je peux le déposer en partant à 8h. Question de confort donc.

 

Alors oui mon fils a la vie "facile" parce qu'il ne se réveille qu'à 7h15 le matin, contrairement à certains copains qui entendent le réveil sonner à 6h30 et quand il se lève il n'est pas seul à la maison pendant que le reste de la famille dort encore. Nous sommes tous logés à la même enseigne c'est plus sympa. Disons que je lui offre davantage de confort parce que je le peux. Je ne travaille pas j'ai le temps. Je me dis que je suis aussi là pour ça... Je ne vois/voyais pas vraiment le problème...

 

Cela dit, je tiens toujours compte de l'avis de ces deux hommes, l'un le papa, l'autre le beau papa et je crois que mine de rien leurs remarques ont raisonné en moi. Pas rééllement concernant la partie "devoirs", je le trouve autonome tout de même, mais peut-être qu'en effet ce n'est pas l'aider, sur le long terme, que de ne pas le laisser prendre le bus pour aller au collège, ne pas le pousser à prendre son vélo pour se rendre au parc ou au centre commercial (Brr toutes ces voitures) ou voir un copain...

 

Sûrement se sentirait-il plus "grand" et gagnerait-il en autonomie en se débrouillant davantage seul, et surtout tout cela contribuerait à poser des bases solides pour ce qui est de la confiance en soi ... Ce n'est pas l'aider que de faire trop à sa place ou trop le protéger. On croit parfois leur apporter ce qu'il y a de meilleur et au final on fait tout l'inverse. Ce dont il a besoin ce n'est pas du confort d'une voiture pour aller à l'école, ni que je m'inquiète de trop pour un trajet vélo-copain mais de ma confiance en lui, en sa capacité à se débrouiller.

 

C'est comme ça qu'il grandira, vous ne croyez pas ? Allez on va penser au bus avec la rentrée .

 

ourson.jpg.png


Pour retrouver d'autres Mardis tout doux # 119, vous pouvez jeter un coup d'oeil également chez :

 


 


 

 

 

 



Publié dans Les mardis tout doux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marina 15/11/2013 18:33

Pour le bus je suis d'accord, 30 minutes de confort c'est cool mais à son age et face aux copains prendre le bus et passer un moment entre potes c'est cool j'en ai un super souvenir.
Quant aux devoirs, je pense que tu lui rends service mine de rien, il est déjà autonome mais tu lui permets de le devenir un peu plus en l'encadrant un peu pour cette première année de collège.
Mes parents ne m'ont jamais encadré de ce côté là et ces bases là m'ont manquées pendant ma scolarité ! Moi j'ai eu des parents trop cool ! Et je suis devenu une vraie mère poule qui ne sait pas lâcher ses enfants !!!!
Fais confiance à ton fils pour te remettre à ta place quand il en aura marre !
Tu es une maman en or et çà il le sait j'en suis sure !

nono 10/11/2013 14:07


On fait ce qu'on peut avec ce qu'on est... Mon bidou est en 4°, il prend le bus depuis la 6°, alors qu'il n'est jamais
allé seul à l'école primaire. Sa petite soeur de 10 ans, est accompagnée pour tous les trajets. Et pas question de faire du vélo seul ou même d'aller chercher le pain....Pour autant, je n'ai pas
l'impression de les surcouver, juste de ne pas les exposer trop tot . J'ai été une enfant à la clé et à 8 ans, je faisais à manger à mon petit frère et j'assurais les trajets scolaires. j' n'ai
pas été plus débrouillarde pour autant, juste terrorisée...Alors je prends peut être à tort le contre pied... et tout le monde, ici, à l'air de se satisfaire d'avoir une mère poule qui gère
tout....

MissBrownie 07/11/2013 13:44


Je crois que je couvrais T-Biscuit tout autant ... 11 ans, c'est encore petit :-P


Même si à cette âge, je prenais chaque jour le bus scolaire seule à 7h... 

Maman@home, blog de maman 07/11/2013 15:00



et tu n'en gardes pas un chouette souvenir toi, d'avoir pu faire la grande ?



Morgane K. 07/11/2013 00:19


C'est bizarre je traverse le même cheminement (mais pour des enfants plus petits) : il y a quelques jours je me faisais aussi la réflexion que je couvais certainement trop mon aîné qui vient de
fêter son 4ème anniversaire (donc encore un baybyyyy) alors que j'ai la sensation que pour bibou2 qui a 15 mois, tout coule, tout glisse, il suit...


Certainement que les circonstances de la naissance de mon "grand" ont joué (on a failli le perdre), sûrement aussi que pour un 1er enfant, on découvre tout donc on essaie d'anticiper, de limiter
les éventuels problèmes...alors qu'une fois que l'aîné a "testé", on ne se pose pas autant la question pour les enfants qui suivent. Bref, je m'en veux un peu parce que mon entourage me dit que
je couve trop mon aîné, que ce n'est pas l'aider...mais est-ce que ce serait l'aider que de le mettre volontairement en éventuelle difficulté quand on a la possibilité de l'éviter ?


Et du même coup, je crains que mon mini ne se sente lésé en grandissant parce que lui, il suit et tout roule...je m'inquiète beaucoup moins pour lui, je le sens plus serein, plus confiant.


Du coup ça me rassure un peu de lire que je ne suis pas la seule à tâtonner un peu, à vouloir protéger mes loulous tout en souhaitant que mes enfants prennent suffisamment confiance en eux pour
se gérer au quotidien et se lancer dans la vie sans avoir de crainte.


Désolée pour le commentaire roman, mais ton billet me fait écho ;)


 

Maman@home, blog de maman 07/11/2013 08:39



je crois en effet qu'il ne faut pas TROP les protéger et vouloir les épargner de TOUT, éduquer un enfant il me semble que c'est aussi l'accompagner dans son autonomie, l'aider à voler, un jour,
de ses propres ailes et le mettre face à des difficultés en fait partie... des difficultés encadrées bien entendu de façon à ce qu'il sache les affronter plus tard, seul... enfin ce n'ets que mon
avis...  et je me fais violence car tout naturrellment je le mettrai bien sous cloche ;-)



Nahe 06/11/2013 16:33


Ok, ça marche !!!  On demandera un prix de groupe ou on inventera notre méthode ;)