Un peu perturbée mine de rien ...

Publié le par Maman@home, blog de maman à la maison

 

Ce n'est pas chose aisée de faire un choix, de faire des choix en général mais celui là plus particulièrement. J'ai envie de travailler OUI c'est indéniable, retrouver une vie active à l'extérieure de la maison, partager, échanger des conversations avec des adultes, occuper mes journées autrement qu'en gérant Petit Loulou. Aucun doute là dessus.

MAIS je ne veux pas travailler à n'importe quel prix et je ne parle pas ici de salaire mais de rythme de vie. Je ne suis plus sans enfants, j'en ai deux ! Quand je lis certaines offres d'emploi ou quand je me rends à certains entretiens je me prends à rêver de cette vie trépidante, faite d'urgences, de rendez-vous clients, de management, de négociations, de délais, d'organisation blablabla et puis très vite je suis rattrapée par ma vie, la vraie. Ma vie de femme et de maman. Et là je me réveille, un réveil certes un peu brutal mais vital aussi sinon je pourrais risquer d'aller droit dans le mur.

Je me vois pourtant tout à fait renouer avec ma vie d'avant, retourner vers mes premières amours en bossant en agence de communication, oui j'avoue que ça me fait triper et c'est bien le seul boulot qui me fasse cet effet là ... malgré tout. C'est mon métier, ce que je sais faire assez bien d'ailleurs pour être franche. Dans l'absolu je m'y vois très bien. Mais comment accepter ce type de poste en toute connaissance de causes ? Il faudrait être folle et même complètement masochiste pour retrouver les réunions qui commencent à 18h30 et les retours à la maison pas avant 20h. Le problème se situe surtout à ce niveau là d'ailleurs, pour être honnête... Parce que le stress des clients, des livraisons en retard, des délais compressés ça je gère.

Comment pourrais accepter ce train de vie là en ayant deux enfants, comment puis je de façon raisonnée décider de cela ? Ai je vraiment souhaité avoir une famille pour les laisser entre les mains d'une baby sitter jusqu'à ce que je rentre tard du travail ? Il ne me semble pas...

Alors un travail OUI mais pas aussi chronophage, au risque de m'y ennuyer un peu en effet mais on ne peut pas être gagnant sur tous les tableaux. Un boulot beaucoup moins rémunéré mais où je pourrais retrouver mes enfants vers 18h30, une heure décente à mes yeux. Un boulot alimentaire. Triste mais moins prenant, mais si triste.

Je ne cesse de me torturer l'esprit depuis que j'ai eu ce fameux entretien et puis cet autre là aussi, je suis divisée entre l'envie et même le besoin d'accepter ce type de poste, parce qu'un poste comme ça il faudrait être folle pour le refuser et que je suis encore assez jeune pour m'éclater au boulot, et d'un autre côté la sensation de peut être faire une connerie quant à ma famille si je vais dans ce sens (les horaires toujours ces foutues horaires). J'ai toujours dit PLUS DE COMMUNICATION, DU TEMPS POUR MES ENFANTS ... 

 

J'avoue être un chouilla déboussolée...


 Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Vous avez jusqu'à mercredi pour tenter de gagner de splaces de cinéma pour La guerre des Boutons et Crazy Stupid Love

Publié dans Boulot

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

nike tn 21/09/2011 11:02







Nelly 14/09/2011 21:52



C'est vrai que tu as un sacré choix à faire, très difficile et je te comprends... Avoir un boulot qu'on aime, c'est important... mais pouvoir garder son rôle de mère l'est aussi !! j'ai vraiment
de la chance !!



la bande à Jules 13/09/2011 16:27



Quel dilemme !!! je commence à te connaître et j'ai envie de te dire, vas-y tentes, tu arriveras à concilier les deux !!! tu en as très envie et ce type de job, c'est tout de même une aubaine
!!!! Je t'embrasse, si tu as envie d'en parler, n'hésites pas, je suis là...



cranemou 13/09/2011 09:58



Je t'en ai déjà parlé... le rythme est à prendre et tu peux voir peut etre à ne pas finir tous les soirs si tard, quitte à prendre moins de pause déjeuner, commencer plus tot... parfois, on n'ose
pas demander, alors que c'est négociable...


Bon courage (j'ai la boule au ventre alors que ma reprise est dans un an!)



FleurDeMenthe 12/09/2011 23:46



Il devrait y avoir quelques hommes qui se manifestent là ! Doit-on croire que la difficulté de concilier vie familiale et professionnelle est uniquement réservée aux hommes ? C'est ce qui ressort
dans les commentaires en tout cas. Je n'ai pas encore d'enfants, mais je peux te dire ma citation personnelle "Mieux vaut des remords que des regrets", alors fonce, au moins tu n'auras pas laissé
passer ta chance, et n'oublie pas qu'on a toujours le choix...