La fin des haricots

Publié le par Maman@home


Image-2-copie-24.pngLe divorce, la séparation. Voilà des actes très courant, surtout nous concernant NOUS, les jeunes de 35-40 ans ... Pas étonnant quand on y pense, on a des enfants aux alentours de 30 ans pour la plupart d'entre nous, voir un peu plus ... et c'est ensuite que les emmerdes commencent.
Tout fout le camp, 3 ans après on se sépare, voir même bien avant . Bon d'accord je dramatise un peu je vous l'accorde mais pas tant que ça au final, allez avouez que vous avez passé de sales moments vous aussi ... que vous avez même parfois envisagé de vous séparer.
C'est tout de même le cas d'un couple sur 2 sur Paris.
Les enfants c'est beau, c'est formidable, c'est LA VIE. Oui mais ce n'est pas que du bonheur, il faut arrêter de toujours idéaliser (Rha ça m'énereve ça !).Tout comme le couple d'ailleurs !

Bon je m'explique en vous plantant le décor.

1er acte : la rencontre avec chéri-chéri.
La phase des "je t'aime, tu es formidable, je n'ai jamais ressenti ça", les week-end sous la couette où on ne voit plus personne, on ne mange plus, ne dort plus, les papillons dans les yeux (aaahlala que de souvenirs). On est en pleine fusion, c'est la découverte de l'autre qui est si incroyablement parfait. L'étape de la "peau de saucisson devant les yeux en quelque sorte.
2nd acte : la décision de vivre ensemble.
Parce qu'on ne supporte plus de ne se voir que quelques jours par semaine , c'est insoutenable, t"u me manques, je t'aime, je ne peux pas vivre sans toi", on veut PLUS.
3ème acte : les premiers "réglages".
Passage malheureusement obligatoire pour le couple, qui survient quelques mois seulement après la rencontre, 6 mois en moyenne.  Les premières crises et engueulades en quelque sorte. Le retour à la réalité. Attention la chute peut être brutale. Aïe
4ème acte : l'amour sain et serein.
Bon il se peut que cette période soit encore entrecoupée de "réglages" pour les moins chanceux d'entre nous mais c'est quand même la période où on vit sereinement notre amour.  On a accepté les valeurs et l'éducation de l'autre, ainsi que ses vilains défauts... même si nous les femmes on essaye toujours un peu de changer tout ça, et ne me dites pas le contraire hein !
5ème acte : la construction de la famille.
Bébé qui arrive dans le couple, c'est toute la structure du couple qui se voit modifiée. Cette structure qu'on a mis du temps à construire. Arghh. Et c'est là que les emmerdes commencent. Emmerdes qui nous amènent tout droit au divorce. Véritable phénomène de société qui survient bien avant les 3 ans de l'enfant dans la plupart des cas. (Ben non je ne suis pas gaie aujourd'hui)

Voilà ça c'est le commencement (de la fin). Avec l'arrivée de bébé chou dans notre vie, on devient RESPONSABLE. Ouuuh le vilain mot. On sent d'un coup, comme ça, tout le poids de ce mot nous tomber sur les épaules . Flippant, brrr. Et puis la légèreté et l'insouciance qui nous filent entre les doigts rien qu'en imaginant ce petit d'homme totalement dépendant de nous. Avec les horaires à respecter, les choses à anticiper ... beurk, tout ce qu'on déteste.

"Lorsque l'enfant paraît, un nouvel adulte apparaît" nous dit la rédactrice en chef de PsychoEnfants, et c'est vrai. Un adulte avec des valises, plus ou moins lourdes de son passé d'enfant (l'absence du père, la mère qui n'était pas aimante, les critiques incessantes et j'en passe). Un adulte plein de doutes et en même temps plein de convictions (allez on n'est pas à une contradiction près). Et là, on est de nouveau confronté aux valeurs, à l'éducation et surtout à l'histoire de l'autre. On se retrouve à s'engueuler sur les heures de coucher, sur le fait de répondre favorablement ou non aux pleurs de bébé, le garder avec nous ou pas dans la chambre...

Alors bien sûr pour éviter le clash et l'issue fatidique, tout comme on l'a fait lors des "réglages" qui ont suivi la phase fusionnelle du couple (heu vous me suivez ?), on devrait pouvoir gérer ça à force de discussions, de patience, de respect et d'amour de l'autre. FASTOCHE. On essaye d'ailleurs (si si c'est vrai). SAUF que cette fois les choses sont un peu différentes, on est crevé, lessivé, à bout de nerfs "mais tu vois pas que je suis crevée putain, tu peux pas t'en occuper toi ?!"
Les nuits ultra courtes des premiers mois ont laissé la place à des nuits entrecoupées, et pas à cause de moments crapuleux sous la couette, non non seulement du fait des dents qui poussent, de la sucette qui tombe du lit, des fantômes qu'il y a dans la chambre ... et puis on court dans tous les sens, le boulot, la crèche, les courses, la maison ... "tu pourrais au moins sortir les poubelles, c'est pas compliqué ça quand même?!" Quand on rentre c'est pour se poser, tranquille, après s'être occupé de bébé bien sûr, pas envie de discuter, de se prendre la tête, envie d'être seul et décompresser. On se retrouve à sortir avec des amis chacun notre tour (ben oui c'est cher une baby sitter) les sentiments s'étiolent pour laisser place à un échange fade et creux de simples parents :  "comment s'est déroulée SA journée à la crèche, a t-IL bien mangé " , "ça va mieux son rhume ? "...

Et voilà le divorce frappe à la porte, fin de l'histoire, rideau.
Mais le couple peut aussi survivre à toutes ces difficultés à force de communication, un mot que j'adore et qui est d'après moi l'un des secrets de la réussite du couple. Mais surtout si chacun arrive à faire face à son passé, en se débarrassant de ces foutues valises et à accepter ce nouvel adulte qui apparaît.

Le tout étant de ne pas se tromper dans notre décision : un divorce oui s'il est structurant mais pas s'il se fait l'écho d'un simple ras le bol dû à ce quotidien de fous furieux que nous connaissons tous pendant les premières années de bébé (et c'est rien de le dire). Parce que le plus difficile quand on y pense, ce sont bien les premières années et encore une fois tous ces réglages et nouveaux codes à mettre en place.

Pas facile tout ça mais tellement bon quand on y arrive... Et vous vous avez ressenti ce ras le bol plus ou moins fort ou est ce que tout cela est passé comme une lettre à la poste ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans De vous à moi...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

nelly 30/01/2010 10:58



Je pourrai juste dire : idem...
Mais pour l'instant, on n'a pas encore retrouvé "la vie en rose du début", les enfants + un boulot très prenant pour tous les deux, on ne prend que rarement du bon temps ensemble, et c'est sans
doute pour cela que tt va mal, les moments où tt va bien c'est qd on part en vacances et qu'on arrive à se sortir la tête du boulot, mais évidemment ce n'arrive pas très souvent...
Donc pour résumer, qd l'homme rentre à la maisonassez tard le soir, fatigué et énervé et qu'il rencontre sa femme aussi débordée de boulot mais qui essaye aussi de gérer les enfants, les repas...
ça fait des étincelles !!



Maman@home 30/01/2010 11:35


Oui c'est ça les bons moments c'est en dehors de ce foutu quotidien... les escapades du we ou les vacances... il faut impérativement aménager des moments comme ça... tu a sla chance d'avoir des
parents quia dorent garder leurs petites filles alors profites en !


Mariette 29/01/2010 20:50


Coucou Sandrine,

j'ai écris un roman...je n'ose pas le poster!
biz


Maman@home 29/01/2010 20:58


Ah SI !!!!


Aliensflower 28/01/2010 10:42


Hello! Ah ben oui effectivement, on est passé par tout ça... Le bonheur absolu, les engueulades, le premier bout'chou, les engueulades, les choses de la vie qui nous rapprochent, le deuxième
bout'chou, les engueulades et puis, et puis, 12 ans après on tient le coup. Les enfants commençent à grandir ( 5 ans et 3 ans), le papa et moi, on s'accorde des sorties et des moments à nous sans
culpabiliser, et je me retrouve à 31 ans, finalement bien dans ma peau, bien dans mon couple et bien dans ma vie de maman. Pourvu que ça dure! :)


Maman@home 28/01/2010 11:03


C'est primordial ces moments à deux, mais pas toujours faciles à organiser... les baby sitter coûtent cher... En tout cas bonne continuation alors !


Stella la luna 27/01/2010 22:00


Hello,
tu as lu, l'amour dure trois ans de Beigbeder?
Bye


Maman@home 27/01/2010 22:12


Ah non pourquoi ?


Olithée 27/01/2010 19:27


Bonsoir,

Je n'ai que 4 ans de couple derrière moi.
Ton article fait peur, mais semble réaliste.
Aujourd'hui, je pense avoir assez d'amour pour toute une vie...
ON parle , On s'écoute, On s'aime.
J'espère que j'aurais le meme discours dans 15 ans.
Une de mes collègues a 27 ans en passe de divorcer. Mon seul conseil c'est acharne toi, mais il est vrai que parfois, le divorce est la seule solution.
Bref il y a de quoi etre perdue
xOx Olithée


Maman@home 27/01/2010 19:51


Ah mais je ne parle pas de moi c'est un sujet comme d'autres c'est tout. Et puis ne t'inquiète pas tout le monde ne passe pas par un divorce non plus. Heureusement !