Les devoirs : tout une histoire !

Publié le par Maman@home

 

Image 2-copie-15Quand Petit Choux était à la maternelle je redoutais déjà l'épreuve des devoirs. J'avais tellement vu ma mère s'arracher les cheveux avec mon frère que ça me faisait peur d'avance. Et puis le CP est arrivé, l'apprentissage de la lecture, les lignes d'écriture, les mots à apprendre par coeur ... tout s'est bien déroulé, c'était un bonheur, une lettre à la poste, du beurre le bonheur parfait. Two fingers in the nose. Puis le CE1 et la rencontre d'une vilaine maîtresse, toujours à tirer la tronche, fermée, coincée, frustrée sans doute, bref le courant n'est passé avec aucun des membres de la famille et elle n'aimait pas mon fils, elle me l'a dit "il ne se rend pas aimable, il faudrait le casser pour le reconstruire". Oups. C'est vrai qu'il commençait à être plus difficile à gérer en classe, le bavardage, le fait de beaucoup bouger, mais bon ce n'était pas un cancre non plus et un élève qui suivait en plus. Mais cette année aouch. Le CE2 c'est terrible :  les dictées, les poésies et surtout les règles de grammaire "mais j'y comprends rien maman". Des mots nouveaux parsemés dans des leçons de grammaire c'est vrai que c'est pas simple "phrase déclarative, l'infinitif, le radical..." Parfois il se mélange un peu les pinceaux.

Et puis il y a beaucoup de devoirs, puisque cette année l'instit s'inscrit dans une démarche d'autonomie et de responsabilisation de l'enfant, à 8 ans, oui oui, donc ils ont un cahier de texte sur lequel dès le vendredi soir on peut trouver à faire :
- pour le lundi : lecture avec questions de compréhension et réponses à donner par écrit sur un cahier (une page A4)
- pour le jeudi : 3-4 mots à apprendre en anglais et une leçon de grammaire
- pour le vendredi : une dictée à préparer et une leçon de sciences à apprendre ou une poésie.
Pas mal pour un élève de CE2, non ?


Alors évidemment on ne fait pas tout le week-end mais l'idée est de débroussailler un peu de façon à ne pas tout avoir à faire le mardi soir et le mercredi après-midi... parce que sinon ils soufflent quand les petiots. Du coup même si la plupart du temps Petit Choux se met à l'ouvrage après la pause goûter-papotage sans trop rechigner il y a de nombreuses fois où il souffle et se met à pleurer à l'avance ou après 5mn d'effort et ça, alors ça je ne supporte pas ! Il voudrait savoir tout de suite après avoir lu 2 fois la leçon ou les mots..."j'y arrive pas je suis nul" et oui forcément jusque là il avait des facilités  le coco et il apprenait vite mais en CE2 ça se complique et môsieur n'est pas très habitué à fournir un effort... Alors parfois ça prend de "drôles" de proportions et je finis par l'éjecter dans sa chambre "allez hop tu files et tu redescendras quand tu sauras" . Nan mé ho je veux bien être gentille, patiente et pédagogue mais pas avec un gamin de 8 ans qui chiale parce qu'il faut travailler ! Alors quoi enfin zut bon sang !!! Et puis malheureusement il y a aussi eu de gros couac où ça se terminait en larmes, je crois que je surinvestissais les devoirs (la peur de l'échec, son avenir...) et ça je ne veux plus donc je préfère en effet l'isoler dans sa chambre quand je le sens pas. Comme ça je ne me braque pas... enfin moins (oh hé je fais ce que je peux hein !).

Et puis l'instit nous l'a bien dit "A 8 ans ils doivent être capables de faire leurs devoirs seuls dans leur chambre, vous n'avez plus qu'à vérifier". Ahahaha ben voyons, peut être les autres mais pas Petit Choux, il faut l'encadrer plus que ça le p'tit père sinon il se disperse... Mais bon une fois qu'il ressort de sa chambre en général il est plus disposé et du coup moi aussi... Ouf retour au calme.

Et vous les devoirs ça se passe comment, dans le calme ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Venez fêter avec moi ma première bougie c'est par ici ... des cadeaux à gogo !

Publié dans Nos bambins

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Virginie 21/10/2010 12:18



je pense que ça dépend des enfants mais honnêtement on ne peut pas demander non plus à un gamin de 8 ans d'être "totalement" autonome... il ne faut pas s'inquiéter cela viendra peu à peu! en fait
le plus difficile pour lui sera d'apprendre à ne pas baisser les bras tout de suite lorsqu'il "bloque" sur une leçon/exo... mais c pareil chez nous ;)! c comme ds la vie, ça ne serait pas drôle
si on avait tout ce qu'on désire immédiatement et sans faire aucun effort ;)!



Maman@home 21/10/2010 15:26



C'est ça la vie c'est pas rigolo tous les jours et elle est faite de frustrations et de montagnes à franchir... allez hop au boulot p'tit père !



MailleEnLair 21/10/2010 02:57



Les miens ne vont ni à l'école ni au collège donc, on ne connaît pas cette situation mais c'est long une journée d'école, très long alors s'il faut s'y remettre en plus le soir, je comprends que
ça doit être pénible pour tout le monde.



chouquette 20/10/2010 20:19



"faut le casser pour le reconstruire" ??? mais elle est tarée celle-là.... j'hallucine, ca me choque profondément cette phrase et je trouve qu'une personne capable de sortir ca ne devrait pas
enseigner... incroyable


Sinon, ba moi je suis encore en moyenne section (oui oui je suis jeune lol) mais j'appréhende vachement les devoirs, j'ai peur, car je n'ai aucune, mais alors, AUCUNE patience, alors comment
faire? on verra bien!



Maman@home 21/10/2010 15:34



Ben moi non plus à la base mais on se découvre de nouvelles aptitudes même si on ne se transforme pas non plus!



Maria 20/10/2010 18:50



moi qui croyais que En France les devoir étaient interdits!


on est servies!


et attends au college ! c'est pire !


j'ai horreur! c'est mon mari qui se colle la plus part de temps et moi je les rends autonomes le plus vite possible ! j'ai pas que ça a faire ! non mais!! ;-)



Maman@home 21/10/2010 15:35



Les devoirs écrits oui !



la bande à Jules 20/10/2010 18:32



je crois qu'il faut bien un billet pour expliquer cette situation... en fait, il y a eu une ouverture de classe, un remplaçant de la remplaçante pas encore arrivée en attendant la vraie maîtresse
qui n'est pas titulaire, une remplaçante qui est arrivée "très" enceinte et qui est repartie, une autre remplaçante puis elle a été malade, une autre remplaçante, puis l'ancienne remplaçante est
revenue et sa "vraie" maîtresse doit arriver un jour car elle fait un stage dans une autre école... tu me  suis ?



Maman@home 21/10/2010 15:36



Oh bon sang !!! On est qu'en octobre !!!