Mes vacances aux Caraïbes

Publié le par Maman@home, blog de maman à la maison

 

6_big.jpg

10 jours au soleil. A moi le sable fin, blanc, chaud juste ce qu'il faut sous les pieds. Le soleil au top dans un ciel bleu éclatant, des palmiers à gogo, une eau limpide d'un bleu magnifique, à une température juste parfaite. Et puis du temps, aaaah ce précieux temps après lequel on court sans arrêt quand on bosse et qu'on est parents.
Les jeux télé parfois c'est extra parce que ce n'est pas avec nos revenus qu'on aurait pu se payer cette douceur et quelle douceur! Le rêve... 10 jours en amoureux avec les enfants chez papi et mamie. Tranquilles, la belle vie ! Youhou. J'étais heureuse, détendue, délassée ENFIN, après avoir été excitée d'avoir gagné en donnant simplement une réponse par texto suite à une émission télé, ultra simple, le coup de bol quoi. Nous y étions enfin. Les Caraïbes.


Tout était parfait, on était bien tous les deux, on profitait, on se délectait de quelques boissons fraîches, on se roulait dans le sable, on passait des soirées en tête à tête, les journées passaient paisiblement, lentement, le pied... Et puis j'ai senti la couette sur moi, pesante, presque chaude... qu'est ce qu'elle fout là cette couette, on a des draps normalement dans notre jolie chambre avec vue sur la mer. Des draps doux et changés tous les jours. Puis un bruit que j'avais oublié... un bip puis deux... un souvenir lointain qui me rappelle que c'est le bruit que fait le réveil du téléphone de chéri-chéri la semaine et que c'est l'heure de commencer la journée. C'est quoi ce mauvais rêve là ? On est en vacances en amoureux pas besoin de réveil. Il a dû faire une mauvaise manip chéri hier soir. Zut. Je me retourne et enfonce ma tête dans l'oreiller. Puis un autre bruit, celui d'un enfant on dirait, un enfant qui gémit, mais pourquoi les parents amènent ils leurs enfants dans un endroit aussi paradisiaque ? Je suis en vacances sans les miens ce n'est pas pour entendre celui des autres hein... Je me retourne vers chéri-chéri en me blottissant contre lui et je l'entends me dire "il faut que j'y aille". Mais aller où ? "t'as plongée sous marine ce matin tu ne m'avais pas dit !" J'ouvre les yeux doucement et là le choc : on est dans notre chambre et l'enfant qui gémit c'est le notre parce que oui c'est l'heure et il a faim, sa journée commence et la mienne par la même occasion. Oh non putain alors ce n'était qu'un rêve ? Mais oui forcément on n'a jamais envoyé de texto à aucune émission de télé pour gagner un voyage de toute façon. Meeeerde, qu'un foutu rêve ! Je suis écoeurée. Déjà que j'ai du mal le matin mais alors là c'est le coup de massue. Mais pourquoi je ne joue pas aux jeux en envoyant un texto, mais pourquoi je ne joue pas au loto ?


Bon ben voilà faut y aller y'a que ça à faire alors bonne journée à toutes et tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans De vous à moi...

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

A


ah le rêve pourri.... et ça fait envie ce sable et tout là....


allez il fait super gris, froid et ça flotte...positivons;-)



Répondre
M


Non ici c'est soleil mais pas de sable blanc ;-)



L


J'espère que tu en as profiter, des fois les rêves c'est mieux que dans la vie !



Répondre
N


C'est peut-être un rêve prémonitoire... joue !!



Répondre
M


Ah non pas question que je paye des textos hors de prix pour ça!



A


Le réveil a dû être douloureux...



Répondre
M


C'était il y a quelques jours et c'est vrai que c'était très dur !



B


jy' presque cru tu mavais embarqué jusqu'à lhistoire de la couette!! dur réalité! je le trouve looooooooong ce mois de fevrier , besoin soleil !



Répondre
M


Je suis d'accord avec toi et pourtant on en a nous dans le sud mais l'hiver pfff j'aime pas trop