Mon été avec ... Faust'in

Publié le par Maman@home, blog de maman à la maison

 

Nous commençons cette semaine de vacances avec ma copine Faustine qui a bien voulu partager un de ses articles avec nous... vous pouvez aller la visiter, la découvrir si ce n'est pas déjà fait ou la lire par ici. J'espère que ces prochains jours vous plairont mes copines se sont bien appliquées.

 

"I have a dream"

Non, je ne vais pas vous raconter le rêve que j'ai fais la nuit précédente, même si ce dernier à un rapport direct avec l'écriture de ce billet.
Il faut savoir que j'adore le monde des rêves et ça depuis ma plus tendre enfance. Petite, j'étais du genre à vouloir me coucher tôt pour me plonger dans différents mondes parallèles que je ne trouvais pas dans la vie réelle. J'ai toujours aimé les lectures qui comportaient un autre monde, comme Alice au pays des merveilles ou Le Magicien d'Oz, par exemple.
En grandissant, j'ai appris à focaliser mon esprit sur la mémoire, afin de capter et conserver l'émotion que m'avait apporté tel ou tel rêve. Et cela à fonctionné durant de nombreuses années. A tel point, que j'ai même un énorme carnet chez moi, qui relate mes rêves de 1999 à 2003. Il suffit que je lise la première ligne d'un rêve pour me replonger dans l'atmosphère de celui-ci. 
Par contre si il y a bien une chose qui me passe royalement au dessus de la tronche, c'est bien leurs significations. Non, si je les conserve, c'est uniquement dans le but de m'évader au fin fond de mon petit cervelet.
Durant de nombreuses années, il m'est souvent arrivée de me réveiller au beau milieu de la nuit, au petit matin ou durant une sieste avec les souvenirs d'un rêve en mémoire. J'avais toujours sur moi, un bloc note et un stylo pour écrire brièvement ce dont je me souvenais. C'est le soir, quand je rentrais, que je prenais le temps de le développer dans mon carnet. 
Si je réussi à attraper au vol les éléments essentiels d'un rêve, j'ai la faculté de m'en souvenir à tout jamais. (Si je le retranscris sur papier bien sur). 
Je me suis tellement entrainée à ce petit exercice, que des morceaux me revenaient parfois en mémoire en plein milieu de la journée, alors que ces derniers on généralement pour habitude de se volatiliser.
Puis un beau jour, les souvenirs se sont effacés, comme ça, pouf pouf !!! 
Quand je me levais le matin, je ne me souvenais plus de rien. Je ne vous raconte pas ma frustration à cette époque
Et depuis quelques temps, ils sont revenus ...
Je me suis rendue compte surtout d'une chose. Que si je m'endormais en ayant lu les pages d'un livre, je me souvenais le lendemain de mon rêve, à l'inverse de la télévision. Du coup, je me force maintenant à lire quelques lignes, même si c'est peu, pour laisser mon esprit vagabonder plutôt que de l'abrutir devant mon petit écran. (Ce qui ne m'empêche pas de faire les deux, c'est juste qu'au moment de m'endormir, je termine ma journée avec un bouquin).
Enfin, tout ça pour vous dire que j'ai fais un merveilleux rêve l'autre jour et que je me suis vue, à 5h du mat, en train d'allumer la lumière et de pianoter sur mon IPhone, dans l'application "note" (on vit avec son temps), les éléments qui constituaient mon rêve. 
A l'heure où je vous parle, je me souviens de tout puisque j'ai recommencé l'écriture de mon carnet. D'avoir fait ce rêve à réveillé en moi la mécanique de l'écriture que j'avais laissé trainer depuis trop longtemps.
J'aime la vision déformée que peut avoir un lieu connu de mon esprit. J'aime le côté loufoque quand une baleine tombe du ciel et qu'il n'y a rien d'anormal à cela. J'aime ressentir les émotions d'une aventure parcourue. J'aime tout simplement cette double vie qui nous est donnée.
Et vous, ça se passe comment avec vos rêves ?

NB : Pas de Trace de mon week-end et de Mardi tout doux durant ces deux prochaines semaines, je vous retrouverai pour ces rendez vous dès le lundi 1er Aôut.

Publié dans Mon été avec ...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Aurélie 20/07/2011 22:26



Quand je me souviens de mes rêves, c'est généraklement parce que c'est très effrayant! :S



Audrey 19/07/2011 17:03



Merci Faustine pour cet article ! Je trouve ça génial déjà, le fait que tu te souviennes de tes rêves, moi ça m'arrive rarement ! Et en plus, de les écrire, j'adore l'idée !!! Généralement je ne
me souviens que des cauchemars, grrrr !! Et pourtant je lis souvent avant de dormir, mais rien de bien joli ne vient dans mon esprit la nuit...



Faust'in 18/07/2011 16:46



Merci à tout le monde pour vos commentaires. En effet, les rêves tiennent une place très importantes  pour moi, même si j'avoue qu'en ce moment je n'ai pas trop eu le temps de les
noter. 



maria 18/07/2011 11:35



Alors, bienvenue à Faustine chez toi! ;) elle fait ça très bien! on dirait qu'elle a un blog!! ;-P ,, pour les rêves , c'est une très bonne idée de les noter sur un cahier, j'ai tendence a les
oublier une fois réveillé maintenant la réalité atrappe vite le monde du somme! ;)



Nelly 18/07/2011 10:41



C'est très original et intéressant ta façon de faire...


Moi je focalise rarement sur mes rêves,et je ne vis jamais de situation bizarre comme ton histoire de baleine, mais par contre ça m'arrive de faire 2 fois le même rêve, et ça peut-être à
plusieurs années d'écart, et ce qui est surprenant c'est que je m'en rends compte pendant mon rêve...