Mon séjour avec les Kinder

Publié le par Maman@home, blog de maman à la maison

 

Image-1-copie-8.png

Vous l'aurez compris du fait de mes mésaventures et de mon périple infernal j'ai eu la belle surprise et la primeur de pouvoir passer une soirée avec les enfants au village Kinder. Je ne vous raconte pas comme Cranemou me jalousait, elle qui venait de passer 2h à taper la balle avec eux et s'était éclatée. Je les ai regardé partir Chocoladdict et elle pour aller prendre leur avion, sans une larme je suis restée digne et je suis allée m'installer dans ma chambre, sur le site. J'ai été logée quasiment à la même enseigne qu'eux, le même type de chambre sauf que les enfants y dorment à plusieurs, 4-5 en général selon la taille de la pièce et en lits superposés. Il était 18h pour tuer le temps j'ai donc rejoint Arnaud et Laurence qui s'occupent de mettre à jour le blog destiné aux parents et qui étaient en pleine rédaction. Un vrai joli journal de bord. Olivier le photographe était de la partie puisque c'est lui qui sélectionne les photos et leur soumet. Une parenthèse enchantée dans l'envers du décor ... c'est chouette de regarder les autres bosser et se creuser la tête pour écrire des trucs sympas pour les parents.

19h15 ont sonné, on m'a conseillé de ne pas tarder si je voulais pouvoir un peu manger, les enfants sont affamés on le sait bien. Je les ai vu arriver par groupes, très pressés en effet et très vite le réfectoire était rempli, 165 enfants c'est pas rien. Et il y a comme une douce mélodie dans la pièce Allez hop vite me faire une place.

refectoir-diner1.JPG
mescoapins2


mes-copains.jpg19h30 j'étais installée à une table de garçons ayant entre 11 et 12 ans, j'avoue que je n'ai pas vraiment choisi ou alors totalement inconsciemment mais je n'ai pas regretté mon choix. Après m'avoir regardé en coin pendant quelques minutes la conversation était lancée. Lucas qui avait bien retenu la présentation des deux sportifs m'a parlé de leur pédigree en long et en large, Nicolas m'a parlé des 3 choses qu'il voudrait vraiment avoir dans la vie (une ferrari, une porshe et une maison), Manvel mon voisin de droite très discret m'a parlé de la boxe, sport qu'il souhaiterait faire dès la rentrée, Alexandrou était complètement concentré sur son plat de spaghetti bolo et Joshua m'a tordu de rire, un vrai specimen celui là. Comme je leur demandais s'ils connaissaient le sportif qui était venu leur rendre visite dans l'après-midi, celui avec lequel ils avaient joué il m'a répondu qu'il connaissait la pub par coeur et c'était vrai. Le ton y était et il a joué les 2 personnages. Excellent ce gamin un vrai clown. Nous avons donc papoté sport, bandes de potes, souhaits dans la vie (les voitures toujours et encore) et c'était déjà la fin. Ils mettent les couverts sales dans un panier, débarrassent et chiffonnent la nappe pour la jeter avant de quitter la table.  Je me suis régalée à table, il m'a semblé ne jamais mangé d'aussi bonnes saghetti bolognaises.
Danse-soir.jpg
20h30 je découvrais petit à petit les activités du soir, quelques jeux de ci de là avec les animateurs, avant de me rendre à la veillée dédiée aux petits ce soir là dans le gymnase : La Fureur. Les grands étant fatigués et le cluedo géant ayant été remis au lendemain, après la séance ciné du jeudi, ils sont allés se coucher vers 21h. Après la petite danse du soir sur une musique que je n'ai absolument pas reconnue ils se sont installés dans les gradins quelques minutes. Le temps que les animateurs s'organisent un peu et là j'ai eu droit à une déferlante de questions :
- Pourquoi c'est marqué presse sur ton badge ?
- Tu vas les mettre où les photos que tu prends ?
- Comment on fait pour les avoir les photos ?
- Madame lui il est amoureux de toi
- T'écris quoi sur ton papier ?
- Madame t'es une animatrice ?
...
La-fureur.jpg20h45 7 groupes d'une dizaine d'enfants de 8 ans sont assis au milieu de la salle avec 1 animateur par groupe et 2 autres aux commandes de la musique. Pas simple de faire régner le calme et d'exposer la règle du jeu mais à force de bruits de klaxonne ils y arrivent. Le jeu peut enfin commencé. Je les vois se presser à courir pour donner la bonne réponse, applaudir, se taper dans les mains, ils sont forts je n'ai rien reconnu du tout (ou moi complètement largués, oui ça doit être ça).

21h30 je sors, les "rues" sont désertes, seuls les membres de la sécurité sont là, les grands dorment et les petits ne vont pas tarder à faire pareil. Je rentre "chez moi". Le fait de voir tous ces enfants me donne envie de vitre retrouver les miens.

La nuit passe et le jour se lève ... j'ai merveilleusement bien dormi il n'y avait pas un bruit.

7h30 Il n'y a pas un chat dehors, seulement les personnes de la sécurité qui me demandent mon badge. Les enfants doivent être entrain de se réveiller doucement. Les tables sont prêtes dans le restaurant et n'attendant plus que le pain et les enfants.
Photo1870.jpg
8h00 le clocher sonne. Quelques enfants sortent d'un bâtiment et se rendent dans un autre. On livre les sacs de pain. 40 baguettes, pas moins.
arrivee-enfants-matin.jpg

rigolos.jpg

petit-dej.jpg


8h10 les premiers enfants arrivent par groupe, tranquillement puis assez rapidement dans la montée d'escalier. De vrais affamés.

8h15 ils mettent la table dans la joie et la bonne humeur, ça grouille d'enfants de partout ça y est le refectoire prend vie. C'est bruyant mais tellement gai. Je m'installe à la même table que la veille mais cette fois des filles occupent la place, ma bande de potes de la veille est à la table derrière ils me sourient.

Je termine mon petit déjeuner, des lustres que je ne m'étais pas tapé autant de tartines beurrées, et je file un taxi m'attend. Quant à eux ils iront se brosser les dents, ranger leur chambre pour ceux qui ont zappé la veille ou tout mis sous le lit comme une des coquines du matin puis ils joueront un peu au foyer ou dehors jusqu'à 9h30 heure du début de leur activité, jusqu'à 11heures. Ils repasseront à table à 12h et 40 pains seront livrés à cette occasion, pour le midi et le soir. Qu'est ce que ça mange un gamin !


A la fin de leur séjour ils repartiront avec un sac de friandises Kinder, l'équipement fourni à leur arrivée : baskets, t-shirts... et des souvenirs merveilleux plein la tête. Ils pourront faire une rentrée comme les autres en racontant leurs vacances et commencer la rentrée du bon pied. Je suis décidément complètement séduite par cette initiative et ravie d'avoir pu parler de tout cela avce mon fils qui je l'espère saura apprécier ses vacances pleinement sans ronchonner.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

A liré égalememnt :

- Ce soir je pars au village Kinder

- J'ai rencontré Jo-Wilfried Tsonga

- Le village et le programme Kinder

Publié dans Nos bambins

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Oum 25/07/2011 22:23



Chapeau bien bas à tous ces animateurs... je ne pense pas avoir beaucoup de patience :) Animateur c'est un vrai métier en fait :) Bon, j'ai hâte de voir tout ça de mes propres yeux...dans 2 jours
!



bergie 21/07/2011 21:37



chouette expérience que tu es pu passer une demi journée et une nuit dans ce village;


J'avoue que ton récit m'a autant intéresser que ton récit sur tsonga voire plus en fait!


ah ah j'adore "il est amoureux de toi madame"



cranemou 21/07/2011 19:18



bah si tu parles des enfants (dans le titre par ex), faut enlever le s... si tu parles du chocolat, je ne sais pas si il faut le laisser ou pas ... :s



cranemou 21/07/2011 19:11



Je suis jalouse... ;)


 


(et Kinder, en allemand, on ne met pas de "s" à la fin car c'est le pluriel de Kind... voilà voilà...:D



Maman@home, blog de maman à la maison 21/07/2011 19:16



merde merde merde oui je sais où j'ai mis un S ??? partout ?



Audrey 21/07/2011 15:40



Ca devait vraiment être une belle expérience !!! Et leur initiative est vraiment génial !! Encore une fois, bravo à eux !!!!!!!