Tribune libre : une question d'homme

Publié le par Maman@home, blog de maman à la maison

 

Image-1-copie-3.png

Aujourd'hui je tente une nouvelle formule de billet puisque ce n'est pas moi qui parle mais un homme qui souhaiterait avoir votre avis de femme (de féministe même peut être) sur des sujets brûlants puisqu'il s'agit d'aborder le machisme, la position des femmes, le soutien par amour coûte que coûte ou pas, sur fond de l'affaire DSK ... mais cette affaire n'est qu'un prétexte à réflexion ...

 

Je ne souhaite en aucun cas débattre du fait qu'il est ou pas coupable ni juger qui que ce soit. Là n'est pas la question et la justice fait son travail de son côté. Je souhaite simplement que vous puissiez vous exprimez clairement face aux question de Gilles.

 

Bonjour, je souhaiterais poser quelques questions aux femmes que vous êtes. N’y voyez, je vous en prie aucune arrière pensée conflictuelle, j’attends juste votre regard sur la chose suivante :


- Dans l’hypothèse où M. Strauss Kahn serait coupable des faits qui lui sont reprochés, quel regard portez-vous sur l’attitude d’Anne Sinclair, qui reste son soutien le plus fort dit-on ? Eu égard aux rapports machistes et victimes du machisme, eu égard à la gravité de l’affaire, eu égard au respect de la femme, l’amour doit il prévaloir ou a t’elle un devoir de solidarité féminine et de vérité ?


- Concernant l’affaire Tristane Banon. Sa mère elle-même "l’aurait dissuadée" de porter plainte, se serait entretenue avec DSK en se contentant d’une réprimande (quelqu’en soit la virulance). Tristane Banon raconte son histoire à la télévision, sur un ton badin, en souriant. Qu’auraient dit les femmes si un homme l’avait raconté de cette façon ? C’est un cataclysme aujourd’hui, on s’insurge tous, on réalise, mais les déclarations malheureuses de Jean Francois Kahn sont-elles pires que la désinvolture qui se dégage des réactions de ces femmes ? Alors oui, la responsabilité est collective. Aie je vais m’en prendre plein la figure là…

 

Voilà les questions sont longues et précises mais tout à fait intéressantes à mon sens et j'ai moi même hâte de vous lire toutes. Vous pouvez même témoigner sans pseudo si cela vous gêne le tout étant d'avoir des réponses. Merci les filles.

 

Edit du 30 mai 2011 :

un commentaire vient d'être posté par gilles sur l'article Tribune libre : une question d'homme, sur votre blog Maman@Home
Pourquoi ces deux questions ?

Je me suis retrouvé il y a peu sur un blog qui parlait de la pétition de trois mouvements féministes qui s'insurgeait du traitement de l'affaire DSK et du machisme ambiant. Comme je l'ai déjà dit, je m'interrogeais sur le procès que je trouvais extrèmement réducteur faits à certains hommes, à certaines phrases (dont les conséquences étaient une certaine banalisation de l'acte) sans remettre en perspective le rôle et la responsabilité des femmes elles-mêmes dans ce climat machiste ambiant. Je prenais donc l'exemple d'Anne Sinclair, de Tristane Banon et de sa mère (mais j'aurais tout autant pu parler de Françoise Giroud) dont l'attitude pouvait tout autant que pour certains hommes donner lieu à discussion.

L'objet n'etait donc pas tant de se positionner sur leurs comportements à elles trois (qui sommes nous pour le faire) mais d'avoir le regard des femmes sur l'acceptation de ce genre d'attitudes et leurs positions face à l'importance de saisir la justice (une écrasante majorité de femmes ne portent pas plainte après un viol) pour mieux combattre l'inacceptable. J'en profite pour remercier toutes celles qui ont bien voulu répondre à mes deux questions. Voilà j'espère avoir été clair. Merci encore

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Interview

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

gilles 30/05/2011 15:07



@ maman sioux


Quelle sera l'utilisation faite de tout ce qui a été dit ? Aucune.


Pourquoi ces deux questions ?


Je me suis retrouvé il y a peu sur un blog qui parlait de la pétition de trois mouvements féministes qui s'insurgeait du traitement de l'affaire DSK et du machisme ambiant. Comme je l'ai déjà
dit, je m'interrogeais sur le procès que je trouvais extrèmement réducteur faits à certains hommes, a certaines phrases (dont les conséquences étaient une certaine banalisation de l'acte) sans
remettre en perspective le rôle et la responsabilité des femmes elles-mêmes dans ce climat machiste ambiant. Je prenais donc l'exemple d'Anne Sinclair, de Tristane Banon et de sa mère (mais
j'aurais tout autant pu parler de Françoise Giroud) dont l'attitude pouvait tout autant que pour certains hommes donner lieu à discussion. L'objet n'etait donc pas tant de se positionner sur
leurs comportements à elles trois (qui sommes nous pour le faire) mais d'avoir le regard des femmes sur l'acceptation de ce genre d'attitudes et leurs positions face à l'importance de saisir la
justice (une écrasante majorité de femmes ne portent pas plainte après un viol) pour mieux combattre l'inacceptable. J'en profite pour remercier toutes celles qui ont bien voulu répondre à mes
deux questions. Voilà j'espère avoir été clair. Merci encore



Maman Sioux 30/05/2011 14:43



Je n'ai pas eu le courage de lire tous les autres comm' parce que j'arrive après la bataille.


Pour moi, personne ne peut exiger d'Anne Sinclair une attitude plutôt qu'une autre. Si elle est encore là à ses côtés après tous ces scandales et la réputation de DSK, c'est soit qu'elle le sait
innocent (^^), soit que ça ne l'a jamais dérangée, je ne sais pas. Mais c'est leur problème entre époux.


De mon côté, à moins de savoir mon époux coupable (auquel cas je ne sais pas comment je réagirais), il resterait ma priorité pour toujours, c'est envers lui que j'estime avoir des devoirs et non
envers le public avide de réactions et de commentaires.


Pour le point concernant l'ancienne victime, je n'ai pas tout suivi, je préfère ne pas me prononcer.


Quelle utilité auront nos commentaires ici présents, à quel usage sont-ils destinés ?



Maman@home, blog de maman à la maison 30/05/2011 15:29



un commentaire vient d'être posté par gilles sur l'article Tribune libre : une question d'homme, sur votre blog Maman@Home

Extrait du commentaire:


@ maman sioux


Quelle sera l'utilisation faite de tout ce qui a été dit ? Aucune.


Pourquoi ces deux questions ?


Je me suis retrouvé il y a peu sur un blog qui parlait de la pétition de trois mouvements féministes qui s'insurgeait du traitement de l'affaire DSK et du machisme ambiant. Comme je l'ai déjà
dit, je m'interrogeais sur le procès que je trouvais extrèmement réducteur faits à certains hommes, a certaines phrases (dont les conséquences étaient une certaine banalisation de l'acte)
sans
remettre en perspective le rôle et la responsabilité des femmes elles-mêmes dans ce climat machiste ambiant. Je prenais donc l'exemple d'Anne Sinclair, de Tristane Banon et de sa mère (mais
j'aurais tout autant pu parler de Françoise Giroud) dont l'attitude pouvait tout autant que pour certains hommes donner lieu à discussion. L'objet n'etait donc pas tant de se positionner sur
leurs comportements à elles trois (qui sommes nous pour le faire) mais d'avoir le regard des femmes sur l'acceptation de ce genre d'attitudes et leurs positions face à l'importance de saisir
la
justice (une écrasante majorité de femmes ne portent pas plainte après un viol) pour mieux combattre l'inacceptable. J'en profite pour remercier toutes celles qui ont bien voulu répondre à
mes
deux questions. Voilà j'espère avoir été clair. Merci encore



josepha 28/05/2011 20:33



bonjour,


Pour ma part, cette affaire se déroule très mal pour la pauvre  victime. Ce n'est pas parce-que je suis moi-même une femme que je pense cela ! l'argent peu tout ! et c'est une grosse
injustice de savoir que l'on est (sur )de la finalité du verdict. A moins que les jurés soit honnêtes  sur la gravité de cette affaire bien laide, car pour une fois  c'est aux USA et il
se pourrai bien que l'on est des surprises, il n'y a qu'en France que cela se passerai très bien pour ce monstre perclus d'argent.






stephaline 28/05/2011 18:06



Pour la première question, il me semble évident que Anne SINCLAIR voit son DSK d'amour innocent pour le soutenir de la sorte. Et dans l'hypothèse ou la justice rendrait un vectict exprimant sa
culpabilité, je ne pense pas que son soutien restera.


Pour la deuxième question, pour moi (et ca n'engage que moi !), tout ca n'est qu'une affaire de com.



Anne 27/05/2011 23:42



Pour l'instant, étant donné que DSK est présumé innocent, je comprends tout à fait qu'AS le soutienne, même si elle a été cocue un millier de fois, elle doit certainement beaucoup l'aimer pour
accepter d'être traitée ainsi. Je ne sais pas si je pourrais supporter que mon mari soit aussi volage. Par contre, s'il était accusé de viol, OUI je le soutiendrais et je ferais tout pour que
justice soit faite. Mais si les preuves sont là et qu'il est coupable, impossible pour moi de continuer à vivre avec lui. Je pourrais pardonner d'autres actes, mais celui là.


Pour ce qui est de l'autre question, en tant que mère, je n'imagine même pas dire à ma fille: "ma petite chérie, on ne va pas en faire un drame, il s'agit de DSK quand meme, tu ne peux pas porter
plainte contre lui", ça me donne envie de vomir!