Un coup de gueule, encore !

Publié le par Maman@home


bu64mlnr.jpg

Marre du maternalisme qui "fait" des femmes comme moi (et vous aussi d'ailleurs, non ?) des mères "indignes" aux yeux de la société.

Marre de tous ces magazines qui font l'apologie de la grossesse avec pour seuls témoignages des femmes disant s'être régalées pendant 9 mois (rions ensemble), avoir vécu une période formidable, d'épanouissement total et qui occultent tous les autres, parce que ça ne se fait pas de dire que la grossesse ce n'est pas QUE magique et que ça peut être aussi très dur à supporter pour certaines femmes (nausées, maux de dos, insomnies, sautes d'humeur pas toujours acceptées même par chéri-chéri ou tout simplement désamour de ce nouveau "soi").

Marre d'entendre parler d'accouchement sans douleur (mais de qui se moque t on ?), parce que oui c'est douloureux d'accoucher, qui plus est sans péridurale et oui ça reste un acte barbare, même si on oublie rapidement.

Marre de tous ces discours moralisateurs, sur les forums de maman ou dans la presse, qui prônent l'accouchement sans péridurale, l'allaitement maternel, le co-sleeping, le homemade et toute cette recherche d'authenticité qui fait que si on ne va pas dans ce sens ce n'est pas BIEN (bouh les vilaines mères qui donnent le biberon).

Marre de cette hypocrisie de la part des gens qui vont  dire sur un ton condescendant "mais oui tu fais comme tu veux, si tu ne veux pas l'allaiter ce n'est pas grave"... tout en pensant "quand même elle pourrait penser au bien être de son enfant" (et oui ces "femmes là" font des enfants pour les maltraiter c'est bien connu).

Marre de voir des femmes galérer et culpabiliser parce qu'elles n'arrivent pas à allaiter leur bébé comme il "faudrait" et de se taper des montées d'angoisse tout en "pensant "qu'elles ont délibérément fait ce choix alors qu'elles le subissent (où c'est agréable de se choper des bouffées de chaleur à chaque tétée tant ça fait souffrir, ou de se taper une dépression pensant ne pas être à la hauteur ?).

Marre de ces mamans parfaites, dégoulinantes d'amour et de patience qui s'emploient à culpabiliser les "autres mères" sur les forums ou certains blogs et que, soit disant, rien ne saoule (mais non ça ne me dérange pas du tout d'éponger son vomi à 4h du mat et de changer les draps 3 fois, je suis là pour ça, je suis sa mère-ben tiens!).

Marre de ces femmes qui font croire qu'elles ont "choisi" (et qui parfois même ont fini par y croire elles même) de rester à la maison quelques années pour le bien être de leurs enfants alors que de toute évidence le coût des différents modes de garde ainsi que le faible intérêt de leur poste font qu' elles n'avaient pas vraiment le choix (si c'est pour que ça coûte plus cher de travailler c'est pas la peine).

Marre qu'on critique ou qu'on regarde comme une extra terrestre une femme qui a hâte de retrouver son boulot et les soucis professionnels qui vont avec après seulement 3 mois de congé maternité (mais comment se fait il que ça ne te déchire pas le coeur de laisser ton bébé à la crèche si jeune?).

Marre des idées selon lesquelles parce qu'on est au foyer on ne peut pas donner des petits pots à ses enfants et qu'on se "doit" de faire des purées maison tous les jours (le principal c'est qu'il mange non?).

Marre de passer pour une mauvaise mère parce qu'on rêverait de partir 1 semaine en amoureux, sans BB, et ce depuis qu'il a 3 mois (oui c'est possible de continuer à respirer et même à prendre du plaisir loin de lui dis donc, quelle drôle de mère peut penser ça ?).

Marre de lire partout que les mamans sont en pleine fusion avec BB au retour de la maternité et que ça va être dur pour papa de se faire une place (mais moi je lui ai donnée de suite sa place au papa et plutôt 2 fois qu'une et ça ne m'empêche pas d'aimer mon fils, si si je vous assure).

Marre de lire aussi que chéri-chéri va devoir être patient pour reprendre les parties de jambes en l'air parce que maman a la tête ailleurs (ah bon ? mais est ce que "maman" est anormale si c'est elle qui a envie de remettre ça très vite ?).

Marre qu'on regarde en coin une maman lors d'une soirée si elle n'accoure pas quand BB pleure et que c'est papa qui s'y colle (et pourquoi pas, papa aussi le voulait ce bébé non?).

...

Attention attention, que les choses soient claires entre nous, je ne suis pas du tout entrain de juger les mères maternantes, ni les accuser de ce retour à l'authenticité... ce serait l'hôpital qui se fout de la charité.
Loin de moi cette idée. Ce que je souhaiterais MOI c'est qu'on laisse le choix aux femmes, mais qu'on leur laisse vraiment, pas que ce soit simplement une illusion...

Qu'elles décident en leur âme et conscience et pas avec une épée de Damoclès au dessus de la tête de la manière dont elles veulent aborder la maternité, de ce qu'elles souhaitent vivre, partager ou pas avec leur(s) enfant(s).  La liberté c'est de choisir ce qu'on veut, mais POUR DE VRAI. Toutes ces choses sont tellement personnelles que je trouve ça même déplacé qu'on se permette de donner des conseils et encore plus des leçons (est ce qu'on vient nous dire quelle est la meilleure façon de donner du plaisir à chéri-chéri ?).

Et puis ce que j'adorerais encore plus c'est qu'on arrête de parler ou d'imaginer ce que doit être UNE mère ou LA mère en général. De la même façon que nous sommes des femmes avec des goûts et des envies différentes nous sommes aussi des mères différentes. Qu'on nous laisse juste tranquilles.

J'espère que je ne me serai pas fait trop d'ennemies avec ce coup de gueule mais je crois que j'en avais vraiment besoin, il se trouve que j'ai de nombreuses futures mamans autour de moi en ce moment... j'en ai assez de toute cette hypocrisie ambiante, et de cette pression latente. Je la ressens de partout et ça me fatigue...C'est dit.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Billets d'humeur

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Line 14/05/2015 09:26

Merciiii pour ce coup de gueule!
Je suis assistante maternelle et la tendance actuelle ses mamans c'est co - sleeping, homemade bio, allaitement (bébé pendu au sein toute la journée ), papa qui ne sait plus quel est son rôle, portage à outrance, maternage excessif, angoisses de la mère parfaite etc. SVP Mesdames restez chez vous avec vos enfants quand vous choisissez ce mode d'éducation. Je les câline mes bouts de choux, je les rassure mais ils doivent trouver les ressources en eux pour jouer seuls, s'endormir seuls!
Et bien souvent ces bébés surprotégés et qu'on prend aux bras dès qu'ils râlent sont angoissés et malheureux!

Eureka 08/02/2012 15:35


ton billet me fait penser a une experience que j'ai eu il n'y a ps si longtemps! mon petit etait encore malade, cetait la nuit on l'a enmené a la maison medicale et elle me demande (le medecin)
si il est souvent malade, je lui dit oui et elle me demande si je l'ai allaité, ej repond tres peu, j'ai vu son visage, j'ai failli lui dire ce que je pensais mais je me suis calmé...ça 'm'enerve
ces jugements

Ragnagna 04/02/2012 16:16


Le même problème se pose pour tout, une femme doit s'épiler, elle n'a pas le choix. La moustache ou le poil au menton chez une femme, c'est pas possible ! Et on a tellement intégré ça qu'on le
fait de soi-même sans se poser la question.


Mais du peu que je vois des blogs maman, je me dis que c'est un vrai vivier de crabes très aggressifs parfois et qui est effrayant ^^"


 

Maman@home, blog de maman à la maison 05/02/2012 17:54



un vivier de crabes lol ça m'a étonné au début mais finalement c'est comme partout...



Le journal de Chrys 03/02/2012 21:51


J'aime quand t'es en colère!!!!





Pour moi, c'est bien loin tout ça.


Passe un bon weekend!!!!

Maman@home, blog de maman à la maison 05/02/2012 17:55



Moi aussi ça commence mais je suis encore touchée pour les copines



M'dame Cocotte 03/02/2012 17:13


Ça c'est dit et BiEN dit!!!

Maman@home, blog de maman à la maison 05/02/2012 17:55



Merci m'dame