Un être solitaire

Publié le par Maman@home, blog de maman à la maison

 

a-solitary-man.jpg  

Les solitaires semblent étranges parce qu'ils sont différents de la masse, parce qu à l'heure où l'on "juge" les autres sur leur nombre d'amis, lors de fêtes ou sur facebook par exemple, ils apparaissent comme des extra-terrestres, ils sont perçus comme des gens tristes, indifférents, froids et même idiot ou méprisant parfois. C'est une différence de comportement, une autre façon de penser, due à un choix, et c'est là que cela devient intriguant, surtout pour les gens qui n'ont pas fait ce choix-là. Ils se retrouvent pas - ou mal - compris. Cette différence dérange, questionne "quel est cet autre?", cet être lointain, à des années lumières de nous ?

 

Du fait de leur isolement, on ne les connait pas et cela n'aide pas à comprendre ni même tellement à apprécier leur différence. "Ils s'en moquent" peut on se dire, puisqu'ils sont solitaires, ils n'ont besoin de personne et nous encore moins d'eux. Mais être solitaire ne veut pas dire être un ermite non plus. Etre solitaire c'est désirer une existence indépendante de l’existence d'autrui mais pas forcément fuir le monde entier. C'est avoir par choix une tendance à se tourner vers l'interieur plutôt que l'extérieur, avoir pour certains suffisamment de choses en soi pour ne pas avoir besoin d'en chercher ailleurs et avoir de ce fait très peu d'amis.

 

C'est aussi une liberté à laquelle on accède par cette indépendance, une sécurité quand l'autre a été souffrance, mais peut devenir une vraie douleur quand la solitude devient une "cage" . Mais alors est ce une réelle liberté, est ont réellement affranchis quand on est solitaire ? Est ce au final un véritable choix ou plutôt une solution qu'on a mis en place pour affronter le monde le mieux possible, la vie qui a été énemie à un moment donné, une sorte de mécanisme de défense ?

 

Un vrai casse tête que ces personnes pour quelqu'un comme moi qui aime les gens et le monde en général, qui a besoin de contacts et d'échanges pour me sentir équilibrée et nourrie. Dans la mesure où la vie est constituée par la compagnie et le commerce avec autrui, le désir de solitude semble totalement "hors normes", pas anormal attention, juste en dehors des normes, nuance !  Ne serait ce pas un peu une illusion que de penser qu'on peut vivre dans son coin, tout seul ? Une sorte de fuite en avant, d’une mauvaise perspective sur soi et sur les autres : le solitaire croit qu’il n’a pas besoin d’autrui et se croit seul au monde lorsque toute son existence est conditionnée par l’existence d’autrui : sacré décalage tout de même non ?

 

La solitude intrigue définitivement les foules et moi en particulier... positivement ou négativement... elle a des bienfaits pour l'âme j'en suis convaincue, mais également des méfaits car on peut s'y perdre.

 

Publié dans Débats

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Djahann 04/01/2016 10:24

l'avantage du solitaire c'est qu'il peut CHOISIR d'aller vers les autres. Les non solitaires, ont BESOIN des autres. Et du coup, les solitaires sont gagnants car ils ont le choix alors que les autres ne l'ont pas !
Tu l'auras compris, je suis solitaire. Mais quand j'en ai l'envie je sais très bien m'entourer, partager avec la famille, les amis. Mais ce n'est pas un besoin viscéral. Alors que ma soeur est tout le contraire, elle a tant besoin de voir du monde, d'être entourée qu'elle souffre dès qu'elle est un peu seule face à elle même. Eh bien malgré le jugement d'autrui, je préfère largement être comme je suis car moi j'ai le choix !

Maman@home, blog de maman 04/01/2016 10:30

Je ne suis pas une solitaire mais j'apprécie d'être seule et n'ai pas besoin de voir tous les jours du monde pour être heureuse, la preuve je suis assmat chez moi et n'ai plus de collègues depuis des lustres, mais là je parle du solitaire qui peut rester sans parler à qui que ce soit 1 semaine, qui peut ne pas voir d'amis pendant 1 mois, sans aucun souci tu vois ... Maintenant ne pas pouvoir se retrouver face à soi même est une vraie souffrance pour d'autres en effet.

Prèle 12/02/2015 13:18

Bonjour,
Du moment que la solitude n'est pas un dogme ou une religion, le doute reste permis, la curiosité d'aller voir autrui et de retourner sur soi-même, sans le jugement parasitaires des autres.
A tous les solitaires endurcis !

Lukans. 27/04/2013 12:01



A ceux qui nous juges par le nombres d'amis,


J'ai quelque chose d'important à vous dire :


 


 



Nous,


Les Solitaires, A jamais,


Là pour vous faire taire.


Jamais nous prendre vers le bas,


Vous n'ires pas loin avec vos phrases.


Ne croyez pas nous humilier.


Avec vos réflexions de bébé.


Faire de vous des amis,


Sans doute un grand gâchis.


Savez-vous que le moments est maintenant ?


Il suffit d'agir au bon moment.


Vous n'êtes pas Digne,


De resterez sur la ligne.


La ligne de la vie,


Qui vous est bientôt finis.


 


 


  Un Solitaire, Deux… Trois… et pleins d'autres.


Les Solitaires, je parle à vous.


Les Solitaires réussirons,


Les Solitaires Vaincrons,


Les Solitaires Triompherons.


Nous agissons seul, quel que soit notre mission.


Nous irons jusqu'au bout, et donnerons toujours le meilleurs de nous. Nous qui avons devinez notre Destin, Nous qui passons notre temps loin des autres.


Nous ou le regarde suffi pour juger, sans jamais nous trompez. Il est dans notre nature de caché aussi bien sont jeux, l'imprévisible notre force, notre discrétions, fait de nous des hommes
invisible a l'œil nue.


Réflexion avant Action, Réaction après Action, Réflexion avant Réaction. Nous ne sommes ni de gauche, ni de droite, nous somme tout simplement ailleurs. Les Solitaires au GRAND CŒUR, Je fais
appel à vous, vous qui êtes seul Partout.  Pour l'instant nous continuons, nous agissons toujours seul, sans commentaire, et aucun geste. 


 



 Réchauffe le sang d'un solitaire et ta tête se retrouveras six pieds sous terre. Inconscient tu es, je serais toi, je serais méfiant.

tara 30/01/2014 13:59

:) etre solitaire est une arme ...

la bande à jules 12/04/2012 19:03


J'ai beaucoup de mal à "comprendre" ces êtres solitaires...

GG 03/09/2016 08:51

TT comme ces gens qui ne savent pas rester seul

Fanny 12/04/2012 16:37


J'aimerais bien apprécier plus la solitude car j'ai des tonnes de choses à faire où je nécessite d'être seule mais en général, quand je m'enveloppe de cette solitude, je déprime à fond. C'est nul
!