Ca y j'ai quitté l'hôpital !

Publié le par Maman@home, blog de maman

  structures_photo_logo_795.jpg

 

Je suis rentrée dans ce superbe établissement le 13 mai dernier, pour une hospitalisation de jour uniquement et heureusement j'ai envie de dire parce que les vrais pensionnaires faisaient peine à voir, ils s'ennuyainet tous les soirs et même dès la fin des soins vers 16h30, ils avaient faim parce que soyons clairs ce n'est pas là bas qu'on mange bien ça c'est sûr, ni même à notre faim... le midi c'était loin d'être la fête, les assiettes en plastique ne mettaient pas en appétit et leur contenu laissait parfois sérieusement à désirer... mais bon, je n'y allais pas pour ça. J'en suis sortie le 28 mai, ouf.

 

Mon programme était simple, activités de 9h à 16h30, je commençais par la piscine/balnéothérapie à 9h, puis du vélo, du kiné, de la gym, du feldenkrais et les jours sans ce bidule je faisais 40 mn de tapis de marche, ensuite nous avions la cantoche et poursuivions avec piscine et école du dos avec en seconde semaine du kiné à la place. Un programme bien rempli qui m'a fatigué certes mais appris beaucoup de choses.

 

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en allant là bas, j'avais il me semble tout essayé et j'en avais assez de souffrir de mon dos, quand la rhumato m'a parlé de rééducation en hospitalisation de jour j'ai tout de suite accepté. Au point où j'en étais ... Mais quelques jours avant d'y entrer j'appréhendais un peu, je ne suis pas fan des trucs collectifs déjà et je me demandais en quoi 15 jours pourraient m'aider puisqu'ensuite il y a toujours le retour à la réalité... un peu comme les rendez-vous avec le kiné qui font du bien sur l'instant, mais qui ne soignent pas dans le temps en ce qui me concerne.


Fevrier2013-20130529_100241-copie-1.jpg

 

Après ces quinze jours, et même après une seule semaine, des choses ont changé dans ma vie. J'ai appris que j'avais un squelette et pas simplement des muscles sur lesquels forcer pour avancer et qu'il fallait que ce soient mes muscles qui soient au service de mon squelette et non l'inverse. J'ai également découvert de nouvelles parties de mon corps, le bassin, les mains, les jambes dont je peux me servir pour bouger, me baisser, me coucher, m'asseoir, porter des charges et éviter de ne faire forcer que le dos et les lombaires en ce qui me concerne. Merci l'école du dos et le feldenkrais.

 

J'ai tout de suite mis en pratique, dès le second jour, tant c'était bon et intelligent de procéder de cette façon, pourquoi attendre d'avoir mal pour faire les bons gestes et adopter les bonnes postures ? J'ai beaucoup aimé l'approche qui consiste à dire que si on bouge de cette façon dorénavant ce n'est pas parce qu'on est handicapé et qu'on ne peut pas faire autrement mais plutôt parce que maintenant on sait. Le fait d'être positif plutôt que victime fait beaucoup de différences dans la tête et comme tout ce travail se fait corps et tête ensemble autant la flater .

 

J'ai moults exercices à faire, du renforcement musculaire, des étirements et un contrat moral avec mon kiné auprès duquel je me suis engagée à faire du sport, en plus de mes 3 séances @home de fitness. Ils ont tous le même discours là bas "bouger c'est vivre" même quand on a mal, une sciatique, une lombalgie, une fois la grosse crise de 2-3 jours passée il faut bouger, même doucement, même peu mais ne surtout pas risquer de tout verrouiller, c'est la meilleure façon d'avoir encore plus mal. J'ai jeté mon dévolu sur la piscine, j'aime l'eau, j'aime nager et il y en a partout sur Montpellier.


Juin2013-20130529_100159.jpg

 

J'ai compris également qu'en m'étirant je gagnais en souplesse et donc en mobilité, isquio, adducteurs, quadriceps j'ai d'ailleurs vraiment beaucoup progressé à ce niveau là en 15 jours, j'ai par exemple réussi à re mettre mes mains à plat au sol, debout, jambes tendues, ce que je n'arrivais plus à faire depuis la fin de l'année dernière. Alors oui je suis souple à la base mais on peut toujours faire mieux et aider son corps.

 

Voilà je suis différente après ce séjour à l'hôpital et j'ai envie de communiquer ces astuces autour de moi tant je voudrais éviter aux gens que j'aime de souffrir comme j'ai souffert et surtout d'adopter les bons gestes au plus tôt, j'ai commencé à en parler à Petit Chou qui est très réceptif et chéri-chéri qui commence à avoir quelques douleurs au dos...

 

La question que je me pose tout de même est pourquoi ces mouvements ne sont pas enseignés aux enfants à l'école ? Pourquoi attendre d'avoir mal au dos ou aux cervicales pour bien se positionner ? On se porterait tellement mieux si on les appliquait plus tôt, et la sécurité social aussi d'ailleurs...

 


Publié dans Débats

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

working mum 03/06/2013 23:01


en fait ce que je sousentends c'est que le bon sportif va bien connaitre son corps... donc pour moi, sport = bonne tenue = bonne hygiène etc... ça a impacté bcp de choses en réalité!

Maman@home, blog de maman 03/06/2013 23:12



ah oui en effet c'est vrai ils connaissent ça eux en général c'est clair



cleopat 30/05/2013 21:54


ça fait plaisir de sentir combien tu possitives et à ton dynamisme déjà habituel s'ajoute  de la  joie de vivre et c 'est génial :) en sport à l'école on pourrait tout à faitt leur
donner de bonnes habitudes!

Maman@home, blog de maman 03/06/2013 22:34



et ben dis donc c'est ton message qui est positif et dynamique, merci ça fait très plaisir !



Nelly 30/05/2013 18:25


Je pense que c'est difficile pour des enfants d'apprendre ce genre de choses, ils ne sont pas encore récepteurs aux problèmes qu'ils auront peu-être un jour ; lorsque ça m'arrive de dire à
un  enfant de ne pas se mettre comme ça pour faire un certain geste en lui disant pourquoi, je vois bien que souvent il ne me croit pas forcément ; et une autre chose aussi c'est que la
plupart des enfants ne sont encore pas musclés et quand on leur dit par exemple de se baisser d'une certaine façon pour porter qque chose (ou autre) pour ne pas que ce soit leur dos qui
"reçoive", ils ont du mal par manque de musculature... mais à l'adolescence ça devrait mieux passer...


En tout cas si tu as des choses à nous apprendre, moi je suis preneuse !!

Maman@home, blog de maman 30/05/2013 18:31



mais ce n'est pas en réponse aux problèmes qu'ils auront un jour justement Nelly c'est apprendre à bien se tenir se bouger s'asseoir, plier les jambes quand on est allongé, bien mettre son
pantalon, ses chaussettes, ramasser un stylo, faire appel à tout son squelette et ne pas forcer sur le dos comme on a tendance à le faire... des gestes du quotidien quoi et c'est tout petit qu'il
faudrait qu'ils apprennent au collège t'as pas envie de chganger tes habitudes de tte façon à cet âge là t'as pas envie qu'on t'emmerde sur quoi que ce soit ;-)



working mum 30/05/2013 14:05


je suis d'accord, j'ai appris trop tard (après l'accouchement) ce que le sport avant de bénéfique.... j'espère donner le gout de l'effort à ma fille :-)

Maman@home, blog de maman 03/06/2013 22:36



mais pas que le sport, je parle avant tout de postures en fait



lalydo 30/05/2013 13:42


C'est vrai que l'on ne se tient jamais bien et c'est une fois que c'est trop tard que l'on s'en rend compte... Contente que cela t'ai fait du bien ce petit séjour, cela doit te soulager!

Maman@home, blog de maman 03/06/2013 22:36



disons que j'ai plein de nouvelles solutions en tête pour aborder la vie de tous les jours alors oui ça soulage ;-)