Et si on apprenait à prendre le temps ...

Publié le par Maman@home, blog de maman

Et si on apprenait à prendre le temps ...

On râle depuis 2 ans sur  la réforme des rythmes scolaires parce qu'on ne trouve pas normal d'imposer aux enfants un rythme qui n'est pas idéal pour eux d'après nous, les enfants ont besoin de faire une pause en milieu de semaine pour récupérer. On sait qu'ils ont besoin de calme aussi, de moments d'inactivité.  On dit ne pas aimer que leur sommeil ne soit pas davantage respecté à la maternelle (plus de sieste en grande section parfois même en moyenne selon l'espace de chaque école) ou même à la crèche. Nous, parents, ce qu'on aimerait c'est qu'ils puissent dormir quand ils en ont besoin et aussi longtemps qu'ils le veulent.

On a du mal à comprendre que l'école  et la crèche "imposent" les heures de sieste, de repas, ou même l'heure du pipi-caca, les enfants ne sont pas des robots. Moi même je tiens par dessus tout à respecter le rythme biologique des enfants que j'accueille, ils dorment quand ils en ont besoin et se réveillent de façon naturelle, je ne les presse de rien du tout. Nous ne prévoyons rien, nous faisons en fonction de chacun. Tranquillement.

Pourtant on voit le matin, devant l'école, des enfants qui sont tirés par la main par les parents "vite, dépêche toi", on leur fait un bisou rapide avant de courir "vite, vite, vite" pour aller au boulot. On les embarque dans notre tourbillon dès le matin. Non seulement l’enfant subit le rythme et la pression scolaire, celle que nous décrions tant, mais il est également soumis à la notre ! Notre spirale infernale, celle qui nous bouffe de l'intérieur. Nous vivons sous pression permanente et nos enfants aussi !

Nous évoluons dans un monde frénétique, ultra rapide et très exigeant, nous n'avons pas le droit à l'erreur, nous pouvons être vite zappés et sortis de la compétition en un claquement de doigt. Tout doit aller toujours et encore plus vite, les accords commerciaux doivent se faire dans des temps défiant toute concurrence, une campagne de publicité imaginée en deux jours là où il en fallait 10 il y a 10 ans, le temps de productiviion a été méchamment amputé …  Vite, vite, vite, c'est le leitmotiv de chacun.

A longueur de journée nos enfants entendent "vite, dépêche toi, active toi, avance plus vite, arrête de trainer, on n'aura pas le temps". Ca commence dès le matin, quand ils doivent se réveiller, s'habiller rapidement, puis prendre leur petit déjeuner sans trainer, vite se laver les dents pour viiiiiite partir à l'école on va être en retard ! L'enfant qui prend son temps, qui est dans ses pensées, qui rêve est stresant pour les parents que nous sommes. Comme si c'était plus valorisant d'être rapide et hyperactif, d'aller sans cesse plus vite. Alors on multiplie les injonctions à aller encore et toujours plus vite. Mais dépêche toi bon sang !!!!

C'est un vrai marathon, une course contre la montre que nous nous imposons et que nous faisons vivre à nos enfants dès le matin et dès leur plus jeune âge. Ce n'est pas juste, ce rythme effréné nous vole des bouts de vie, de notre VRAIE vie et ce n'est pas naturel pour nos enfants, eux qui ont besoin de ressentir les choses, de laisser libre cours à leur imagination, de prendre le temps de penser et rêver, d'aimer la vie aussi.

Parfois, après un trop plein de speed, de tension et de stress, de frustration aussi nous souhaitons tout arrêter, fuir cette vie de fou, retrouver une sorte de paix intérieure, de sérénité, d'équilibre de vie. Facile à dire. Souvent nous avons tellement la tête dans le guidon que nous  ne savons pas comment faire, ni par quel bout commencer. Je crois qu'il faut prendre le temps de se poser, de se découvrir et de ressentir les choses. De ne pas se juger trop durement non plus parce que oui parfois il est difficile d'assumer le fait que la voie que nous avions choisi n'est pas/plus la bonne et qu'on peut décevoir ses parents, qu'on a gâché des années d'études en école de commerce alors qu'on devient assistante maternelle par exemple...

Je ne veux plus de toute cette vie passée à courir, même si une maman court toujours un peu. J'ai dit stop à trop de pression il y a presque 2 ans, j'ai quitté un boulot très bien rémunéré, j'ai perdu la moitié de mon salaire en changeant de voie. Assistante maternelle c'est passionnant mais payé au lance pierre, je le savais, c'est comme ça. Alors je ne suis pas encore la maman patiente que j'aspire à devenir mais j'ai changé. En bien je crois. Je m'efforce de ralentir la cadence, je suis moins sur la toile ou mon téléphone,  je tache de ne plus faire 3 choses en même temps, je relaché un peu la pression, je me concentre sur ce qui compte vraiment : mes enfants, ma famille.

Ce n'est pas simple tout les jours puisque absolument pas naturel pour moi; le fait de passer en mode "vitesse réduite" me demande de sacrés efforts. Mais je crois que nous y avons tous gagné, une vie plus zen, qui réduit le nombre de cris et de frustrations, qui augmente les jolis moments comme prendre le temps de regarder des escargots se faire des bisous, des fourmis porter de petits morceaux de pains ou tout simplement d'admirer les fleurs des amandiers. Je profite du moment présent, je suis beaucoup moins dans "l'après". Je crois qu'il est essentiel de prendre le temps de prendre son temps. Pour nous. Pour nos enfants.

Vous en pensez quoi vous ?

 

Alexandre le bienheureux ...

Publié dans De vous à moi...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Valérie T 16/01/2016 22:54

J'en pense que j'aime ce billet, et que tu as totalement raison. C'est pas tout les jours facile, mais c'est vrai que depuis peu j'ai l'impression que je prends plus le temps, et tant pis, si les enfants ne sont pas encore couchés à 20h pétantes...

Maman@home, blog de maman 17/01/2016 11:04

Oui voilà faut pas que ça glisse trop non plus, garder un cadre mais on n'est pas à quelques minutes ... avant je devenais dingue quand on "perdait" 2 minutes ... ;-)

flipperine 20/03/2015 18:56

il faut savoir prendre le tps rien que le tps de prendre le tps

Maman@home, blog de maman 20/03/2015 20:41

C'est exactement ce que je voulais faire passer comme message !

Océane 19/03/2015 10:32

C'est la décision que j'ai prise à la rentrée dernière : ralentir, arrêter de stresser pour tout faire au cordeau. J'ai récupéré de la forme, du zen, et on s’amuse bien plus !

Maman@home, blog de maman 20/03/2015 10:20

On a la tête moins pleine de noeuds et les petits râlent moins, ils sentent sûrement qu'on respecte davantage leur rythme

Maman Rite 19/03/2015 10:24

Mais comme tu as raison ... mais comme c'est difficile à mettre en œuvre ! J'ai cette sensation de sans cesse speeder les Filles, le matin, le soir tout le temps ! J'ai la chance de ne pas travailler les mercredis, avant, c'était notre jour relâche. Les Filles appréciaient ce jour particulier où elles pouvaient trainer en pyjama, jouer dans leur chambre, rêvasser, où nous n'avions à nous presser pour rien et voilà le mercredi maintenant c'est un jour comme les autres ! J'aimerais ralentir le rythme mais franchement je ne vois pas comment !

arlette 19/03/2015 01:15

je suis d'accord avec toi mais malheureusement le monde autour de l(enfant ne suivra pas et prendre son temps risque de le défavoriser...temps d'une interro ou autre

Maman@home, blog de maman 20/03/2015 10:19

Je ne suis pas certaine d'avoir bien compris Arlette en fait?