Il y a 6 ans il est arrivé comme ça ...

Publié le par Maman@home, blog de maman

Il y a 6 ans il est arrivé comme ça ...

Un petit récit original pour celles et ceux qui ne sauraient pas encore comment est arrivé mon deuxième fils, et désolée pour ceux qui se tapent mon récit chaque année ;-) Un dimanche de février nous étions tous les 3, chéri-chéri, mon fils aîné et moi à la maison, j'avais de fortes contractions mais comme c'était le cas depuis quasiment 1 mois, j'avais pris l'habitude de me mettre à genoux les avant bras sur un pouf de façon à étirer et libérer mon dos (une position très élégante je vous l'accorde), car chez moi les contractions se situent essentiellement là.

C'est comme ça que j'ai quitté Petit Chou, mon aîné, que son papa était venu chercher, il me massait le dos à tour de rôle avec chéri-chéri, je respirais fort, ça passait, je me ré asseyais, la routine j'ai envie de dire... Nous avions commencé à préparer notre brunch gentiment, étions à table quand cela a repris, pas de souci hop le pouf, le dos étiré et à table.

J'ai pas mal alterné ces positions là entre 13h et 13h30 puis tout s'est emballé, envie d'aller aux toilettes, chéri-chéri qui me propose un bain chaud "oh oui quelle riche idée mon amour" puis l'impossibilité de me remettre debout, alors vous pensez bien qu'affronter l'escalier pour rejoindre la baignoire c'était mort. Oh mais tiens je perds les eaux c'est marrant ça et si je me mettais par terre quelques minutes ça me ferait du bien pendant que mon homme se prépare pour m'emmener à la clinique... Et là terminé, iIMPOSSIBLE de me relever "je vais t'aider à remettre ton collant" m'a t-il dit (so sexy), si j'avais pu je crois que j'aurais bien ri : remettre mon collant mais pour cela faudrait il encore que je puisse me redresser!

Au lieu de cela je me suis allongée sur le côté gauche et j'ai levé ma jambe droite pour libérer mon dos et mon ventre qui commençaient tous deux à me faire sacrement souffrir (toujours aussi glamour je sais mais je vous assure qu'à ce moment là j'essayais juste de moins souffrir), chéri-chéri essayait quant à lui de joindre le samu pour les avertir que j'allais accoucher. C'est l'information que je lui avais communiquer très calmement "putaiiiin je crois que je vais accoucher par terre làaaaa" Mais il aura fallu les appeler trois fois pour qu'ils se déplacent et nous croient peut être .

Toujours est il que ça nous a pris 1h entre le moment où je me suis allongée par terre avec mon homme et l'arrivée de Petit Loulou, 1h pendant laquelle j'ai cru que j'allais crever, oui je peux l'avouer maintenant avec le recul. Parce que j'avais déjà eu un enfant, je savais que les contractions c'était douloureux sauf que celles que je ressentais ce jour là je les avais identifiées comme étant seulement les contractions de pré travail et je me disais donc que je n'allais jamais réussir à supporter celles relatives à l'explulsion.

Heureusement j'avais sauté une étape ou du moins je ne m'étais pas rendu compte que le pré travail avait déjà commencé pendant mon brunch, non moi quand je mange faut pas trop me déranger . Bref tout s'est fait très naturellement : j'ai eu envie de m'allonger je l'ai fait, j'ai eu besoin de lever la jambe pour libérer mon bassin je l'ai fait puis j'ai ressenti le besoin de pousser et c'est ce que j'ai fait. Mon homme a été fantastique, il a géré calmement alors que je lui arrachais la main à chaque contraction, que je criais et qu'il "tait seul surtout.

On était tous les deux pour accueillir notre bonhomme, le papa a réceptionné son petit corps avant de le mettre sur mon ventre et de nous couvrir tous les deux, je vous passe la frayeur que nous avons eu en voyant le cordon autour de son cou, la couleur douteuse de sa peau, l'attente encore interminable des pompiers qui ont enfin daigné se déplacer quand chéri-chéri leur a dit "ma femme vient d'accoucher" et mon hémmoragie dans le camion de pompier.

Bref tout s'est bien terminé, c'était il y a six ans et quand je regarde le couloir à cet endroit forcément les souvenirs remontent, toujours et encore, vous comprendrez que je sois quelque peut attachée à cette maison. J'ai accouché chez moi et je ne conseille à PERSONNE de le faire sans que ce soit prévu avec un accompagnement de professionnels. Mais cet événement reste quelque chose d'exceptionnel que nous aurons plaisir à raconter à Petit Loulou quand il sera assez grand pour comprendre. Pour le moment il est trop jeune il ne comprend pas, j'ai encore essayé ce matin.

 

Joyeux Anniversaire mon amour.

Publié dans Nos bambins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

laetibidule 01/03/2015 20:13

Avec un peu de retard : Joyeux anniversaire à Petit Loulou !!!
Bonne soirée !!!

Maman@home, blog de maman 01/03/2015 20:37

Merci Laetibidule!

dbo 24/02/2015 08:50

je connaissais votre histoire MAIS j'étais obligée de la relire <3
quelle aventure ! bravo... et j'imagine bien que tu es attachée à ces murs
Bonne journée !

Maman@home, blog de maman 24/02/2015 09:24

au carrelage surtout ;-)

Aloès 23/02/2015 14:57

Je ne connaissais pas ton récit et il me parle tout particulièrement puisqu'il est assez proche de la naissance de Bull2Boy : dans le salon, entre son père et moi, les pompiers en route mais arrivés après la naissance (et tant mieux, comme ça j'ai pu prendre la position qui me convenait le mieux). Un très beau souvenir pour moi ;)

Maman@home, blog de maman 24/02/2015 09:25

EXACTEMENT on peut se mettre comme on veut dans ces cas là, c'est bien le seul avantage à accoucher seule lol

Cathnounourse 23/02/2015 13:23

Bon anniversaire au p'tit Loulou :)

Maman@home, blog de maman 24/02/2015 09:25

Merci Cath

lalydo 23/02/2015 10:38

Oups, je suis en retard! Bon anniversaire à ton Petit Loulou!

Maman@home, blog de maman 24/02/2015 09:25

Merci Lalydo