La reine des connes ...

Publié le par Maman@home


Conne.pngC'est moi. Sisi ne cherchez plus vous l'avez trouvée ! Ce que je peux être conne et faible parfois bon sang. Je vous raconte en quelques mots l'histoire. Pendant ma grossesse je fréquentais une bande de filles avec qui je m'entendais globalement pas mal du tout, enfin surtout avec une puisque c'était l'amie à l'origine du "groupe" (ma copine quoi). Les autres se sont greffées de ci de là ... la copine d'une copine. Bref. On était environ 7 et on se faisait des soirées filles une fois par mois, où on préparait toutes un bon truc à manger, on apportait les fringues et autres articles dont on ne voulait plus. Une vraie ambiance sympa de trocs, papotages en tout genre autour de gourmandises. J'aimais beaucoup ces soirées qui me changeaient bien les idées.

Forcément sur le lot on a davantage d'affinités avec certaines personnes... ou pas trop justement. Mais on fait avec, c'est une ambiance de groupe donc pas gênant qu'une soit une vieille fille pas très fun (c'est le moins qu'on puisse dire) ou qu'une autre soit l'intello zen de service qui sait toujours tout sur tout, qui te donne conseils sur conseils, en étant elle même seule, sans gosse ni mec, ni boulot, vivant dans un micro appart avec pas un rond devant elle à 40 ans mais bon elle SAIT!

Toujours est il que ces deux là en question se sont permis de me dire des choses pas bien agréables au sujet de chéri-chéri "il est pas très cool quand même chéri-chéri, il nous a peine parlé en rentrant l'autre soir chez vous", "il est fermé et froid et c'est parfois désagréable je trouve". Pardon ??? Non mais quelqu'un peut il m'expliquer à quel moment exactement j'ai demandé qu'on me donne un avis au sujet de MON homme ? C'est un truc qui me dépasse ça. Encore ce type de personnes (sûrement très bien intentionnées bien sûr) qui se permettent de porter un jugement sur autrui. Sans qu'on leur demande RIEN bordel !!! C'est blessant et déplacé. Du coup j'ai coupé les ponts après l'avoir expliqué à l'une d'entre elles seulement, je n'ai pas eu l'occasion pour l'autre et puis je crois que je m'en foutais aussi un peu.

Toujours est il que je disais que j'étais la reine des connes souvenez vous. L'autre fois un ami me fait comprendre que l'une des filles (du groupe), avec qui je n'avais aucun souci,  avait apparemment un peu été peinée de mon attitude et n'avait pas compris pourquoi du jour au lendemain on ne m'avait plus vue. Dont acte. Comme j'aime bien cette poulette je lui ai fait un petit mail pour lui dire en 2 mots que j'étais désolée de l'avoir peinée et que tout baignait avec elle -basta. Et ben v'la ti pas que celle là aussi s'est permis au final de me dire que "chéri-chéri est très froid et fermé, il me donne l'impression de ne pas m'apprécier du tout, la situation n'est pas toujours évidente, lorsqu'on te voit, il peut arriver qu'on le voit également, et du coup ressentir ce coté "toi, je t'apprécie pas du tout", pas toujours agréable, même lorsqu'on le croisait juste 5 minutes"". C'est pas énorme ça ??? (Quelle conne je suis). J'avoue que ça m'a laissé sur le cul (d'autant plus que le pauvre a dû se barrer deux fois de chez nous pour que je puisse faire mes soirées filles@home, super désagréable le mec non ?). Ah oui le meilleur étant qu'à cela elle a ajouté qu'en aucun cas elle se permettrait un jugement et qu'il ne s'agissait là que d'un ressenti. Ah bon, ah ben me voilà rassurée.  Avancer des affirmations comme ça ce n'est pas un jugement ? Tiens. Pour moi un ressenti ressemblerait davantage à "dis cocotte j'ai l'impression que ton chéri ne m'aime pas" par exemple ... non ?

Chéri-chéri est un peu timide et donc les premières fois assez en retrait, pas très bavard ou à aller vers les autres certes. Il ne détermine jamais s'il aime ou déteste quelqu'un en ne le voyant que quelques fois et ne juge pas. Il me semble que lorsque l'on prête ce type de sentiment aux autres  "toi, je t'apprécie pas du tout", c'est parce qu'on en est capable soi même, non ? Ce qui est énorme une fois encore là c'est que le chéwi de cette nana que j'ai rencontré deux fois aussi ne m'a jamais adressé la parole et m'a à peine répondu les fois où je lui ai parlé (rions) et que jamais je ne me suis dit qu'il ne m'aimait pas ou qu'il était désagréable, j'ai juste pensé, à juste titre, qu'il était timide et quand bien même, on s'en fout, non ? Et je n'en n'ai jamais rien dit à cette poulette.

Et là où je suis encore plus conne c'est que j'ai lu ce mail à chéri-chéri que j'ai blessé puisqu'il a pris ça dans la gueule, comme si je voulais lui faire passer un message en plus... (je lui reproche parfois cette froideur). Conne, une vraie conne je vous dis !

Et vous aussi vous avez des faux amis comme ça ? Pleins de bonnes intentions ...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Billets d'humeur

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

chouquette 22/12/2010 20:49



bon ba du coup, je l'ai lu cet article d'il y a un an.


moi je trouve ca abusé que l'on juge les gens comme ca sans les connaitre et surtotu qu'on se permette de "partager" son jugment comme ca;


J'ai eu un peu la meme expérience que toi, j'ai une très bonne amie, que je connais depuis la seconde, avec qui on ne s'est jamais quittée, et deux autres avec qui on s'entendaient bien mais
qu'on avait perdues de vue. On les a retrouvé et pendant environ 1 an, on a fait des soirées tous les mois à peu près...


L'une d'elle, un soir, s'est permise de juger les pbms financiers que nous avons en disant que c'était mon mari qui m'avait mise dans cette situation et qu'elle, elle l'aurait quitté... "ah mais
je ne te demande pas ton avis..." et puis quitter qq'un à la première difficulté, belle image du mariage... enfin bref, depuis le mois de juin (le fameux soir) je ne l'ai plus revue... non mais,
fais ce que tu veux avec ton ...bip, laisse mon mari tranquille....



Aourell 06/06/2010 11:11



Ah je connais ça! Je viens d'envoyer sur les roses une pseudo "amie" qui passait son temps à juger mes faits et gestes "quoi? bah pourquoi tu veux devenir prof?" "quoi?! tu es de gauche?", elle
se permettait aussi de juger mon couple, me racontait des choses sur le passé de mon copain qu'elle avait apprise par le sien de copain (aussi con qu'elle) et prenait des nouvelles juste quand ca
n'allait pas dans sa vie ou pour essayer de me descendre....


 


Alors basta les cons!



Maman@home 07/06/2010 18:09



Oui voilà c'est ça des pseudo amis ... j'ai eu une "amioe" comme ça aussi qui jugeait mon couple... terminé-poubelle !



Oum 02/06/2010 20:21



J'aime pas trop les donneurs de leçon moi et je ne me permettrai pas de critiquer le partenaire/frère/soeur/parent/enfant d'une amie de la sorte, surtout quand personne ne m'a sonné...



Maman@home 04/06/2010 09:23



Jamais non plus je n'ai fait ça c'est clair. L'entourage des gens est précieux



bbflo 02/06/2010 17:59



ben non en fait, aucune comme ça dans mon entourage... mais en même temps je ne suis pas trop "soirée de filles" mais plutôt "soirée de couples", ce qui change tout !


en tout cas je comprends que tu aies moyennement apprécié.



Maman@home 04/06/2010 09:24



C'était une parenthèse dans ma vie... j'avais besoin de voir du monde mais pas de me coucher très tard, d'être entourée de femmes car enceinte ...



L'épice 02/06/2010 17:29



ouch! tu lui a réglé son compte à celle-là, aussi? nan parce que faire de la peine à ton homme, ça prouve qu'il est quand même un brin sensible et donc plutôt à l'opposé de l'image qu'elles se
font de lui!


enfin, tu sais, j'ai déjà été dans une situation similaire à la tienne à 2 reprises et je sais combien ta position est délicate... enfin bon, défoule-toi si tu en ressens le besoin, dis les
choses clairement et surtout rassure ton chéri! ;)



Maman@home 02/06/2010 17:56



Elle a eu l'impression de se faire lyncher sur la place publique avec cet article... pourtant je n'ai fait que copier coler ses dires... bref pas bien grave on va pas se faire de bile pour ça...
ça ne deviendra apparemment jamais une amie en effet...