Un caractère qui se dessine ... ou pas ...

Publié le par Maman@home, blog de maman à la maison

 

324751_ZCLNWYOLUBSIKZGFE4GKWZK4TOL83C_atention-sal-caracter.jpg

 

Tous les enfants sont différents on le sait, leur caractère se dessine lentement vers 2-3 ans, en tout cas en ce qui me concerne je l'ai bien remarqué dès l'âge de 2 ans, jusque là les bébés n'ont de réellement différent que la fréquence et le volume des pleurs pour résumer. Petit Loulou a un caractère bien trempé, il aime s'exprimer de sa douce voix. La période du "non" en tant que telle n'a pas duré longtemps, il a trouvé un autre mode d'expression puisqu'il s'oppose parfaitement bien sans utiliser ce mot. Je sais en ayant lu de ci de là qu'il est primordial pour un enfant d'exprimer sa colère, d'extérioriser ses angoisses ok super mais les miennes j'en fait quoi parce que là à force de colères et de pleurs ça devient chaud et même très chaud.

Avec Petit Chou la vie était simple il dormait bien sans rechigner, pareil pour les repas qu'il prenait avec plaisir, exprimait ses colères mais arrêtait très vite et comprenait l'autorité et nous écoutait toujours en général, c'était ce qu'on appelle un enfant facile à vivre. Avec Petit Loulou la vie est tout autre, il faut être bien motivé et patient pour arriver à tenter de faire passer un message et surtout se faire respecter. C'est un enfant adorable, mignon tout plein sauf quand il a décidé qu'il en serait autrement. C'est lui qui décide, qui plante le décor et l'ambiance. Je n'avais jamais connu ça. ALors ok super ce sont des phénomènes normaux dans le fameux processus de maturation mais là il en use et abuse pas mal.

Petit Loulou est un enfant comment dire ... un peu dur... voilà c'est bien ça, ni méchant, ni péjoratif, un mot bien pesé et juste simplement juste. Il est capable de pleurer 40 minutes non stop dans son lit pour exprimer son "non envie" de faire la sieste et rien n'y fait ni la manière douce, ni l'explication "tu auras la patate et tu t'amuseras bien sur le poney" ni même encore la méthode forte "tu vas dormir un point c'est tout". Je pensais qu'au bout d'un moment il se lasserait, se fatiguerait mais ça a duré 40 minutes. Incroyable, non ? La punition non plus ne fonctionne pas il se fiche totalement d'être mis à l'écart et le "tu files t'asseoir sur les escaliers et quand tu seras calmé tu reviendras" ne lui fait aucun effet non plus puisqu'il préfère même rester sur les escaliers, une vraie tête dure.

Nous avons essayé de lui apprendre à exprimer sa colère et son mécontentement avec des mots, plutôt que de retenir sa respiration et devenir violet, j'essaye de lui montrer qu'il peut expliquer ce qui ne va pas "dis moi pourquoi tu n'es pas content ? tu ne voulais pas manger tout de suite c'est ça" blablabla il s'en moque il pleure et s'énerve. Je tâche de ne pas m'énerver quant à moi, de ne pas lui monter le mauvais exemple, sinon je sais que j'aurais tout perdu mais bon sang ce que c'est fatiguant et usant de prendre sur soi comme ça quand tout est entrain de bouillir à l'intérieur et qu'in a envie de le.... de lui ... enfin de craquer quoi !

La seule chose qui fonctionne avec lui c'est le fait de lui changer les idées, de le déconcentrer ou de le faire sourire mais ce n'est pas toujours évident d'avoir les ressources nécessaires et cela ne s'applique pas forcément dans toutes les situations, imaginez plutôt : "Tu arrêtes de jeter ta nourriture par terre" ou bien encore "Maintenant tu vas ramasser toutes les cochonneries que tu as faites dans ta chambre" suivi d'une grimace ou d'une blagounette, pas bon hein .

 

Menfin ne vous méprenez pas hein il n'est pas comme ça tous les jours, c'est juste un enfant un peu ronchon, râleur, qui exprime très bien son désaccord dans toutes les circonstances et n'en démord pas, je me dis parfois pour me rassurer peut être que ça lui servira plus tard de savoir ce qu'il veut mais bon sang ce que j'aimerais qu'il s'adoucisse parce que ce n'est franchement pas agréable de toujours devoir hausser le ton ou ressentir toutes ces crispations.

 

Et puis ce qui est bien avec lui c'est qu'on apprend à être patient ...

 


 


Publié dans Nos bambins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nelly 12/01/2012 18:15


Moi pareil, l'aînée pas trop de pb, de ttes petites bêtises mais elle obéissait bien... par contre, la 2ème, à partir du moment où elle a su se déplacer, ce fut dur et fatigant, elle faisait une
bêtise, on lui expliquait de ne pas le refaire, elle le refaisait tt de suite après, je lui redisait en lui diasant "attention, si tu recommences, tu prends une tape sur la main" (on ne va pas
polimiquer sur ça maintenant), elle me regardait dans les yeux et recommençait (par exemple déchirer la frise de sa tapisserie), elle prenait une tape sur la main, elle pleurait et recommençait
derrière... je n'en pouvais plus !! Mais le principal, c'est qu'en grandissant, elle s'est calmée et elle ne me mange pas la soupe sur la tête, me fait répéter souvent mais ne me répond pas et me
respecte ; et elle ne se laissera pas marcher sur les pieds !!

cleopat 12/01/2012 17:25



malheureusement pas de recette miracle! on progresse à tâtons à cet âge Je crois qu il cherche à s'affirmer et à tester
les limites de papa maman .ça ne durera pas,si vous tenez bons.Pas facile je sais !


j ai connu ça avec mon fils cadet (devenu plutôt timide par la suite ! mais au bout de combien de temps je ne sais
plus!) C est un peu la crise du passage d'ex bébé à “petit gars” comme une sorte d adolescence des touts petits!bon courage :) 

Fraisette 12/01/2012 14:17


La mienne est un peu comme ton premier mais bon elle a 8 mois alors pas facile de savoir si ça va durer mais elle sait ce qu'elle veut et je suis contente car j'aimerai que dans la vie elle sache
ce qu'elle veut et pas que qqn lui marche sur les pieds !!

simplement moi 12/01/2012 14:06


Coucou !


Moi le mien il est plutôt pour l'instant comme ton premier. Tranquille, très facile à vivre, il écoute bien et "obéit" facilement.


Mais quand par hasard il a une petite colère, je le prend simplement dans mes bras et je le berce, tout simplement. En général il se calme rapidement, et il n'est plus dans le conflit. Bon, il
n'a que 16 mois, je ne sais donc pas combien de temps ça va durer, mais même s'il ne parle pas encore, lui aussi sait faire comprendre "non" sans forcément le dire !


Bon courage, et surtout, prend toi une heure de temps en temps pour aller te faire faire un soin visage ou du corps, ça détend, après tu es toute zen, crois moi !


Bises

Virginie V. 12/01/2012 14:02


Ben, oui! ils sont TOUS différents (tout comme nous), ils n'aiment pas qu'on leur dise NON (tout comme nous), ils ont des frustrations et des émotions à exprimer (tout comme nous)... sauf que,
eux, ils sont TOUT petits et ne savent gérer ni la colère ni la frustration... (perfois, moi même....)! Nous, les parents, ça nous énerve parce que c'est un peu à ce moment là que notre bébé
d'amour tout mignon et tout doux devient.... un sâle gosse (?)! Pas facile à gérer tout ça... ni pour eux ni pour nous. Ma méthose (de nounou!): Tu veux faire ta tête de cochon, fais -la mais
plus loin! Je veux que tu fasses ceci ou cela, tu refuses, tu boudes (ou tu hurles)...ok! mais moi, j'ai pas à supporter ça! Donc, tu vas sur la chaise (à reflechir) et tu reviens quand ça va
mieux! 


Ca marche (mais rarement avec mes propres enfants...pffffffffff)


Bon courage