Un vrai combat de coqs

Publié le par Maman@home, blog de maman à la maison

  combat-coq.-10.jpg

 

Depuis quelques semaines, quelques mois même devrais je dire quelque chose de fort se joue chez nous. Quelque chose de fort et assez déstabilisant d'ailleurs, mes fils sont les acteurs d'un véritable combat de coqs. Je m'explique. Tout est prétexte à disputes et cela commence dès le matin au petit déjeuner. J'ai la chance de partir assez tôt et ne suis donc pas témoin de tout ce qui se passe mais chéri-chéri m'en a parlé et c'est une situation que je vis en fin de journée ainsi que le week-end. C'est épuisant mais le matin c'est encore plus agressif, nous sommes à peine révéillés que la "guerre" commence.

 

Ils se cherchent sans arrêt, le petit nargue Petit Chou sans cesse "c'est ma maman", "et ben maman elle t'a disputé eee". Le grand agace et bouscule Petit Loulou qui est calme et a besoin de tranquillité lors de son petit déjeûner. Tout est prétexte au conflit : le nombre de céréales dans le bol, le temps de jeu passé avec chéri-chéri ou moi, "c'est moi qui choisis le dessin animé", "je veux le ballon bleu moi aussi", "c'est moi qui joue à la Storio en premier". Ils se contredisent sans cesse également, si l'un trouve quelque chose de bien l'autre va lui répondre que non c'est très moche... Tout je vous dis !

 

J'ai un frère et une soeur je ne tombe pas des nues en vivant cela, je sais que les relations fraternelles sont marquées par ce type de disputes, on joue des coudes pour trouver sa place mais il me semble que quelque chose de plus se joue au sein de notre famille, je le ressens comme ça. Il se trouve que nous sommes une famille re composée et je pense que de là vient cette difficulté supplémentaire.

 

J'ai l'impression que Petit Loulou étant toujours avec nous a du mal à comprendre que son frère soit parmi nous une semaine sur deux "il me dérange et me vole mes parents". D'autre part je sens comme un malaise chez Petit Chou. Ils n'ont certes pas le même rythme avec leur 6 ans et demi de différence mais je le sens un peu "jaloux". Tout l'atteint, même les "gnagnagna" de son frère, il a pourtant 10 ans. Je croise parfois son regard triste, comme s'il était incompris. Son comportement me fait penser à un enfant qui aurait besoin de marquer son territoire et montrer que lui aussi fait partie de la famille.

 

Le petit ne veut quasiment jamais dire bonjour ou bonsoir à son frère, ce qui est douloureux pour le grand qui est très affectueux et ne comprend pas ce "rejet", nous sommes obligés de sévir pour que la bise soit faite, même rapidement. Je suis peinée de voir cela et encore plus d'imaginer ce qu'ils peuvent chacun de leur côté ressentir. J'aimerais tant qu'ils arrivent à vivre ensemble avec des disputes de frères "normales", je ne recherche pas à évoluer dans le monde des bisounours.

 

J'ai commencé à discuter avec Petit Chou en lui expliquant qu'il était tout autant chez lui que son frère, que moi aussi j'avais connu ça, que mon frère m'embêtait quand je jouais à certaines choses dans ma chambre, que c'était des relations classiques que l'on retrouvait dans toutes les familles. J'ai tenté de minimiser et surtout de lui faire comprendre que du haut de ses 10 ans, le fait que son frère le cherche sans arrêt ne devait pas l'atteindre autant. Que ses petites bêtises devaient lui passer au desus de la tête.

 

Je crois qu'il va nous falloir avoir ce type de discussions plus d'une fois pour que cela rentre dans sa tête. J'ai également pu discuter posément avec Petit Loulou, à presque 4 ans il me semble qu'il est assez grand pour comprendre ces choses là. Enfin, je vais leur en parler ensemble, en leur expliquant que nous ne pouvons pas continuer à être témoins de leur guéguerre, qu'ils doivent apprendre à composer ensemble ou bien jouer chacun de leur côté mais nous ne pouvons pas imaginer les séparer à table, même si cela se passe bien plus calmement et sereinement quand cela arrive.

 

Vous en pensez quoi vous ?

 


 

Publié dans Nos bambins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bealapoizon 11/11/2012 07:41


C'est dur pour tout le monde ces conflits et en effet je pense que chez toi c'est accentué par le fait que ton grand s'absente une semaine sur deux, mais tu as très bien réagi en le rassurant sur
sa place chez vous. Peut-être aurais-je un peu plus insisté sur le rôle de Grand frère qui sert très souvent de modèle aux petits frères.


Courage en tout cas !

Maman@home, blog de maman à la maison 12/11/2012 13:09



J'ai fait ça aussi mais il en a marre d'être le modèle et qu'on lui dise que c'est lui le grand



Memy 10/11/2012 09:41


Je ne suis pas désolée moi. C'est  un choix que j'ai fait et ça me convient très bien. ;)

Memy 10/11/2012 08:32


Ouep, j'ai 5 ans et demi de plus que ma soeur.

Maman@home, blog de maman à la maison 10/11/2012 09:28



Arf zut je suis désolée que ça ne ce soit pas arrangé avec le temps, un peu plus de maturité ...



Memy 09/11/2012 13:57


Ben tu sais, il y en a, ça commence plus tôt que d'autres... Le caractère change à ce moment-là...


Et le petit réagit simplement au changement d'attitude de son frère.


Bon, j'ai pas de gosse, mais avec ma frangine on a le même écart que tes deux, et c'est à cette période que j'ai commencé à ne plus supporter qu'elle me casse les pieds. Et plus je cherchais à
avoir la paix, et plus elle me harcelait.


Bon, après, chez nous ça a dégénéré parce que la situation à la maison a empiré (divorce difficile de mes parents, ma soeur a été ultra-protégée alors que moi je me suis tout pris dans la
tronche, je te passe les détails), et ma soeur a un sale caractère (elle est envieuse de nature, sans aucune confiance en elle aime se plaindre à longueur de journée, du coup elle m'a toujours
jalousée et ça continue encore, ça a contribué à augmenter le gouffre entre nous qui n'est pas près de se combler).


Je ne dis pas que c'est ça mais ça peut être un début d'explication. En gérant ça correctement, par le dialogue et la patience, vous devriez passer outre au final... Le dialogue et l'écoute sont
pour moi la meilleure des solutions, et d'après ce que je peux lire de toi, c'est ce que tu appliques autant que possible...

Maman@home, blog de maman à la maison 09/11/2012 21:20



Tu es l'ainée c'est ça Memy ?



Nelly 09/11/2012 11:35


Et bien pour mes 2 filles, c'est exactement la même chose... et c'est vrai que c'est fatigant et triste de les entendre se chamailler pour souvent pas grand chose. ça arrive souvent quand elles
jouent ensemble et dans ces moments là je ne veux pas prendre parti, donc lorsque j'en ai marre de les entendre se chamailler en jouant, je leur demande de soit se mettre d'accord tt de suite
soit de jouer chacune de leur côté, le calme revient alors... pour un instant ; mais c'est vrai qu'elles sont + grdes donc peut-être + gérables d'un point de vue querelles...

Maman@home, blog de maman à la maison 09/11/2012 13:35



Donc ça n'aurait rien à voir avec le fait qu'ils ne se voient pas tous les jours et toutes les semaines d'après toi ?