Je n'arrive pas à m'avouer vaincue ...

Publié le par Maman@home, blog de maman

Crédit photo : http://www.culturenego.fr/blog/negociation/47/pourquoi-dire-non-est-difficile-

Crédit photo : http://www.culturenego.fr/blog/negociation/47/pourquoi-dire-non-est-difficile-

Je ne vais pas vous mentir, même si j'ai tendance à positiver à fond, je n'y arrive pas. La petite M., dernière arrivée me cause des soucis. Je ne sais pas comment l'aider. Je me sens impuissante et c'est terriblement frustrant. Cette petite fille de 21 mois est très douce, calme, autonome, un bonheur pour une assistante maternelle qui accueille déjà deux autres enfants donc. Du moins c'est ce que je me suis dit quand je l'ai rencontrée.

Je ne suis dans le métier que depuis 6 mois, je n'ai donc pas une grande expérience dans le domaine, ni beaucoup de recul, je me doutais que ce ne serait peut être pas simple pour elle de faire sa place, de trouver ses repères par rapport aux deux autres qui sont là depuis le début et quasiment arrivés en même temps. Mais j'avais bon espoir car l'adaptation s'est très bien passée, elle jouait avec le petit R. 15 mois, souriait, me parlait beaucoup, était adorable avec la petite C. 7 mois, bref tout roulait.

Je me souviens avoir dit au papa que j'étais impressionnée par sa capacité d'adaptation, elle qui n'a jamais été au contact d'autres enfants, si ce n'est 1h à la piscine avec maman toutes les semaines, et qui a toujours été "gardée" par papa-maman et parfois papi-mamie. Même le premier jour s'est bien déroulé, elle n'a à aucun moment réclamé ses parents, "au revoir papa" le matin et hop c'était super. Et pourtant c'était déjà une journée de 11h.

Malheureusement les choses ont bien changé et je suis totalement perdue. Je ne pensais pas que les enfants pouvaient régresser dans leur attitude de cette façon, je pensais que si les premiers temps s'étaient bien déroulés tout irait dans le bon sens, avec évidemment parfois des coups de cafard c'est bien naturel, il faut laisser le temps au temps pour s'adapter, mais pas "ça". Aujourd'hui cette petite demoiselle passe son temps à pleurer et/ou pleurnicher et ce n'est pas une expression, elle passe vraiment son temps à ça, pas comme mes deux premiers pensionnaires au début.

Quand elle arrive ça va, elle me dit coucou, sourit, elle m'embrasse même, pose son doudou et sa tétine dans son sac, sur la demande de papa et lui dit au revoir sans souci, quoi que la dernière fois même ça ce n'était plus tout à fait pareil mais bon. C'est après que les choses se compliquent, elle se met à pleurer. Comme ça. Si je lui propose un jeu, si Petit Loulou  lui adresse la parole, si je la regarde en lui souriant, j'ai d'ailleurs d'abord cru que le problème c'était moi. Et puis j'ai vu qu'avec mes fils c'était pareil.

Un simple échange de regard peut la faire pleurer, si j'essaye de la prendre en photo pour papa-maman pareil, si le petit C. ramasse un jouet qu'elle aime bien, s'il se met trop près d'elle dans la piscine, au réveil de la sieste, et puis parfois même juste comme ça même si personne n'a aucune interaction avec elle. D'autre part elle a tendance à rester "plantée là", c'est à dire que si je la laisse sur le matelas à langer après l'avoir changée sans rien lui dire (qui est au sol quand on se met à la petite piscine)  elle y reste, elle est debout au bord de la piscine à regarder le petit R. s'amuser et ne demande rien,  idem pour en sortir, je dois lui proposer, l'aider et l'accompagner pour tout. Sinon elle resterait debout à ne rien faire.

Souvent elle ne veut pas manger, c'est soit le midi, soit le goûter et la dernière fois c'était carrément pour les deux repas. J'ai tout essayé, ce qui était prévu pour elle, d'autres choses, même des knacki que tous les enfants adorent (achetées en cas d'urgence même si je déteste ces trucs là surtout depuis que j'ai vu comment c'était fabriqué), je suis allée jusqu'à lui proposer à manger, en dehors de sa chaise haute, en dehors des repas donc, tellement je voulais qu'elle se nourrisse. Mais rien à faire.

C'est tellement triste de la voir abattue comme ça avec ses yeux pleureurs. D'autant que je sais que c'est une petite fille gaie, il suffit que papa arrive pour qu'elle se mette à jouer avec tous les jouets de la maison, à poser son doudou et s'amuser. Un comble. Il aurait fallu qu'elle puisse venir quand je n'ai que la plus petite ou personne d'autre qu'elle même, mais le planning de sa maman ne tombe pas comme ça, elle se retrouve toujours avec le petit R. et parfois même avec les deux. C'est si dur pour elle et si difficile pour les autres aussi d'entendre pleurer toute la journée.

Le niveau de stress et d'agitation est à son comble @home et encore une fois ce n'est pas ce que je désire une seconde évidemment , parfois c'est un véritable enfer, tout le monde est sous pression, mon dos craque forcément, les 3 enfants pleurent, dorment mal et la journée est lonnnngue. 11 heures de pleurs ça fait beaucoup même si je suis devenue très patiente et que je laisse couler. Quand j'ai les deux autres durant 10h l'une et 11h30 l'autre j'avoue que je suis au plus mal. La dernière fois à 20h30 j'étais au lit tant je souffrais du dos.

Je ne sais pas quoi faire, nombreuses sont les personnes qui me conseillent d'arrêter. J'avoue que je suis bien tentée de retrouver le bien être et la bonne humeur qui règnaient à la maison jusque là... et mon dos aussi. Mais quel échec ce serait... abandonner ... ne pas trouver de solution pour que ça aille mieux ... je vais forcément me retrouver dans ce type de situation dans ce métier, lors d'une nouvelle rentrée... et puis que dire aux parents ?

Je n'arrive pas à m'avouer vaincue, mais je douille et tout le monde avec :-(

Des conseils à me donner svp ?

 

 

Publié dans Boulot, Billets d'humeur

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Laure La Pestouille Flamant 28/06/2015 10:46

Ma nounou qui fait ca depuis 30 ans, ca lui arrive d'arreter avec un enfant pour les mêmes raisons .... c'est du feeling tout simplement ... et au contraire elle a eu des enfants qui avaient du arreter avec des autres nounous et elle ca se passe bien... on parle d'humain... on parle de "ressenti", "sentiment", bien etre ou non... c'est tellement aléatoire... tu peux arreter ou continuer ca ne sera jamais un echec dans un cas ou un autre juste de l'incompatibilité peut etre ou alors comme mon fils un soucis plus profond comme ses troubles autistiques bref il y a tellement de raisons possibles... la décision n'est que tienne et tu as le droit de prendre celle que tu veux

Maman@home, blog de maman 28/06/2015 10:49

Merci Laure La Pestouille Flamant, si ça n'était qu'une histoire d'humain je crois que je n'aurais pas eu de mal à lâcher à vrai dire ...mais le truc c'est que j'ai senti tout autre chose ... ce qui m'a déstabilisé c'est que au départ tout allait très bien... elle semblait avoir peur de tout par la suite ...

m 28/06/2015 10:49

Merci Laure La Pestouille Flamant, si ça n'était qu'une histoire d'humain je crois que je n'aurais pas eu de mal à lâcher à vrai dire ...mais le truc c'est que j'ai senti tout autre chose ... ce qui m'a déstabilisé c'est que au départ tout allait très bien... elle semblait avoir peur de tout par la suite ...

Nelly 17/06/2015 21:27

Je viens de penser à une chose qui pourrait peut être te servir... Mon aînée, à 3 ans, a fait "bébé gym", la 1ère séance, elle était très contente, sauf qu'au moment d'aller dans la salle avec la prof, un enfant s'est mis à pleurer, et tous les autres ont suivi, et donc la mienne aussi.. la prof persuadée qu'ils allaient arrêter rapidement a laissé les parents, je savais qu'il y en avait pour 45 min, j'en ai profité pour aller faire une petite course, sauf que pendant mon absence la prof qui n'était pas arrivée à les calmer à rappeler tous les parents pour participer à cette 1ère séance... et ma pauvre pépette a été la seule à ne pas avoir sa maman... elle a du se sentir abandonnée. En tout cas pendant 2 ou 3 mois, elle a pleuré à chaque début de séance jusqu'au jour où c'est ma mère qui l'a emmenée et qui a participé à la séance en aidant la prof... les pleurs furent terminés !!
Peut-être que si sa mère passait un long moment avec toi chez toi, avec la gamine à côté, et en lui expliquant que sa maman ou son papa ne l'abandonnent pas et qu'ils reviendront toujours la chercher...

Maman@home, blog de maman 17/06/2015 21:46

C'est EXACTEMENT ce que j'ai décidé de faire et j'ai d'ailleurs commencé aujourd'hui très chère amie. Une copine responsable de crèche m'a conseillé de refaire une sorte d'adaptation, on re commence demain ... On va y arriver ;-)

véro 17/06/2015 18:09

Bonjour,
C'est clairement une situation difficile à vivre pour toi. Et probablement pour ta famille aussi.
Cette petite fille n'a été gardée que par ses parents ou grands-parents, d'après ce que j'ai compris... Elle a presque deux ans. Ca doit être pour elle dur de changer si brutalement de contexte, de rythme... pourquoi ce choix si radical des parents (11h de garde par jour tu dis? C'est énorme)... ont-ils tardé à faire garder leur petite fille parce qu'elle était trop sensible, parce qu'ils sentaient qu'elle avait besoin de plus de temps avec eux, chez elle... ou est-ce le hasard d'une reprise de travail qui a conditionné ce choix de vite la mettre chez une assmat... ça ne me regarde pas. C'est juste que c'est drôlement brutal pour cette petite fille...
Toi du coup, tu dois gérer cette "panique" totale. Tu étais bien dans ton train train avec tes deux loulous, ce contrat est venu tout mettre par terre en quelque sorte...
C'est pas évident de te dire quoi faire. C'est un choix qui t'appartient.
Te remettre en question, c'est normal vu ce que tu vis comme stress la journée... mais cette petite fille, elle va mal par la faute du choix de ses parents. Pas à cause de toi. Toi tu lui as montré ce que tu pouvais lui apporter... affection, soins, jeux, compagnie d'autres enfants... tu ne peux pas faire davantage... ce serait dommage que tu arrêtes tout à cause de cet accueil qui a été mal réfléchi par la famille... après si ça a révélé en toi quelque chose de plus ancré... ça se peut aussi... et dans ce cas, ton choix d'arrêter est légitime...
Tu as raison de vouloir contacter l'équipe qui gère ton secteur. Elle fera le lien avec les parents, proposera un relais, une aide...
Je t'envoie mon soutien et mon amitié.

Maman@home, blog de maman 17/06/2015 20:08

Un choix radical en effet Véro simplement parce que son papa a retrouvé du travail, cela faisait 6 mois qu'il s'en occupait H24. Et je ne compte pas arrêter ce métier juste peut être arrêter avec elle ... j'attends que la puéricultrice me rappelle. Merci beaucoup V2ro.

Kid Friendly 17/06/2015 17:20

Je n'ai pas de solution magique. Je peux juste te raconter mon experience avec ma fille. Apres quelques mois chez une nounou (qui se sont mal finis) avec une adaptation parfaite puis quelques mois avec les grands-meres, elle est entree a la creche a 16 mois. L'adaptation en notre presence s'etait super bien passee, notre fille etait super sociable, bref je pensais naivement que ca roulerait. Et en fait, catastrophe. Elle restait prostree dans un coin, ne participant pas aux activites. Le creve-coeur pour nous parents. Il a fallu un mois pour qu'elle ait le declic. Ensuite, plus de souci. La psy de la creche m'avait dit qu'elle avait besoin de temps pour savoir qu'elle pouvait faire confiance aux adultes qui la gardaient. C'est peut-etre pareil pour cette puce ? J'y pense notamment quand tu dis qu'elle reste a observer. Bref, j'espere que ca va s'arranger...

Maman@home, blog de maman 17/06/2015 20:07

Je pense de plus en plus comme toi en fait, elle a besoin de voir qu'elle peut me faire confiance et de voir que je ne lui veux pas de mal et que je ne suis pas contre ses parents. Merci Kid Friendly :-)

elomum 14/06/2015 23:35

Coucou comme je comprend ton malaise ! J ai l impression qu elle ne se permet pas de profiter sans son papa ni sa maman. Peut être proposer avec les parents des temps conviviaux avec toi, la petite et ses parents chez toi ? Un gouter un repas ou une activité de temps en temps ? Ou même prévoir régulièrement un temps tous ensemble, en expliquant bien aux parents ce quil se passe, et tes interrogations et ta volonté que la petite m. Puisse investir les lieux et le moment avec toi comme avant, en l absence de ses parents ? Si tu veux en discuter je suis la ! En toit cas tu es un Wonder ass mat de penser a son bien être et d essayer de changer cela !! ;) bon courage et tient nous au jus . Elo mum

Maman@home, blog de maman 15/06/2015 08:48

Ca me semble juste normal de penser à son bien être, c'est tout de même le but de l'accueil ;-) Je vais en effet proposer à la maman de passer chez moi un peu de temps avec sa filles, les journées où elle ne travaille pas, le papa c'est impossible il vient tout juste de retrouver un boulot il ne peut pas déjà demander à être absent.