J'ai dit "oui" au Marsupilami et ...

Publié le par Maman@home, blog de maman à la maison

Photo3964.jpg

 

Je n'en avais pourtant pas envie mais alors pas envie du tout, du tout ! Après avoir vu les bandes annonces et avoir été limite gavée je me disais qu'il ne passerait pas par moi, même si j'adore Chabat. J'avais certes deux jours de congés avec Petit Chou mais il allait faire beau et je me voyais davantage à la plage à partager un déjeuner en terrasse avec lui, faire des jeux dehors qu'aller m'enfermer pour regarder cette daube annoncée (par moi certes mais bien sentie comme telle). Et puis mardi est arrivé avec ses fortes pluies, son vent et son froid limite glacial. Si si pour des sudistes on peut dire glacial, surtout après le temps de folie que nous avions eu pour le lundi de Pâques.

 

Bon. Alors. Qu'est ce qu'on fait ? Rien d'autre de visionnable pour un enfant de presque 10 ans et un souhait très fort de sa part d'aller voir ce film. Hum. Bon - bien - voilà voilà voilà. Allez on va y aller, c'est aussi ça être parent, prendre sur soi et faire plaisir, et puis ce n'était qu'un mauvais moment à passer, un long moment certes, 1h45 tout de même mais bon. Nous sommes donc arrivés dans une salle blindée forcément, en étant un peu en retard on ne pouvait pas espérer mieux, j'ai malgré tout réussi à dénicher deux places au tout dernier rang en demandant gentiment et avec un large sourire à quelques personnes de se décaler d'une place et nous étions installés, prêts à partager ce moment tous les deux "merci maman"/ "de rien mon coeur".

 

Mouai le truc typique du looser qui doit relever un défi fou sinon gare à ses fesses placées sur un siège éjectable malgré le piston de papa, le rendez-vous foireux avec un type de la pampa, à savoir Jamel, bon sang ce que ça allait être long. Et puis finalement j'ai commencé à sourire et même rire, on retrouve le côté déjanté de Chabat qui nous ramène à l'époque des Nuls via certaines situations, Jamel égal à lui même et surtout un Lambert Wilson jouissif de drôlerie totalement à contre emploi. Des moments que Petit Chou n'a pas pu capter certes ayant davantage été amusé par un Jamel qui galère sur un lama qui ne veut pas avancer. Le rendu du Marsupilami est terrible ce qui ne gâche rien.

 

En résumé nous avons passé un bon moment, ce n'est pas la comédie de l'année, pas sûre qu'il en restera grand chose, Alain aurait pu faire mieux, pousser davantage le côté burlesque, il sait le faire mais c'est une sortie de détente que je vous conseille pour ces vacances de Pâques.

 

Publié dans Nos bambins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Lalydo 13/04/2012 11:50


Je ne suis aps très tentée non plus, je crois que je vais attendre la sortie DVD... :)
Bon weekend! 

Nelly 13/04/2012 10:14


Moi c'est bon... la maman d'une copine à ma dernière m'a proposé de l'emmener, donc pour elle c'est fait, et l'aînée haut de ses 11ans1/2 en pré-adolescence ne va pas me demander d'aller voir ça,
je suis donc tranquille !!

cambroussienne 13/04/2012 08:51


Ah, je confirme : le personnage de Lambert Wilson a pratiquement plus de ressort que le Marsupilami. J'ai honte de ne pas en avoir parlé dans mon billet.