L'hyperactivité : l'émission

Publié le par Maman@home, blog de maman

Image-1-copie-10.png

Cela fait plusieurs jours que je vous parle d'une émission de télévision, de mes trajets sur Paris et voilà c'est fait l'émission a été tournée, enregistrée, diffusée et je suis rentrée enchantée. C'était essentiel pour moi d'y participer (lire ici), dès lors que je m'étais engagée auprès de la journaliste, Pauline, c'est pourquoi la première ayant été annulée du fait des conditions météorologiques (le fameux 8 décembre) je n'ai pas hésité à revenir une semaine après pour mon rôle de témoin qui se pose des questions. Encore une étape de franchie. Parce que oui des questions je m'en posais encore, je pensais avoir pris ma décision il y a 1 mois et puis le second RDV chez le neuro pédiatre m'a fait douter. Il nous conseillait quant à lui de ne pas prendre de traitement médicamenteux dès lors que Petit Choux suit en classe, a le niveau et que la maîtresse gère sans péter un plomb. Par contre il nous a fortement recommandé un suivi psychologique ayant repéré une sorte de malaise chez lui causant selon lui l'hyperactivité. Suivi que nous avons déjà commencé à mettre en place puisque Petit Choux se rend chez un pédo psy chaque mercredi depuis 1 mois.
Lors de cette émission j'ai pu parler avec une maman, Marina, qui a son fils de 9 ans qui a lui aussi été diagnostiqué TDAH et qui après 2 mois de réflexion a décidé de lui donner le médicament, la ritaline.

Plateau-1.png

Elle était pourtant repartie de chez le neuro sans l'ordonnance en refusant tout de bloc le médicament. Un peu comme moi. Et puis après réflexion elle a changé d'avis elle est depuis ravie de voir son fils qui a repris confiance en lui, qui arrive à jouer seul calmement et à ne plus se lever 10 fois pendant le repas.
J'ai pu être rassurée par le médecin présent le Docteur Revol qui est pédopsychiatre, qui m'a assuré que le traitement n'était pas à prendre à vie, qu'on ne guérissait certes jamais de cette maladie mais qu'on apprenait à vivre avec, par le biais du médicament pendant un temps, d'un suivi psychologique et de tout un tas de méthodes propres à chacun à mettre en place. Deux de ses enfants étant eux mêmes touchés par ce trouble, l'un étant à 21 ans en fac de médecine, grâce au traitement sans lequel il n'aurait pas pu mener à bien ses études. J'ai pu discuter avec eux en dehors du plateau, avant, après et j'ai même été invitée à le contacter si j'avais d'autres questions.

Image-3-copie-5.png
Je suis, il est vrai, convaincue du bienfait du traitement médicamenteux, mais je pense que nous allons faire sans pour commencer puisque nous arrivons à gérer les choses à la maison et qu'il n'y pas de problèmes majeurs en classe maintenant que la maîtresse est au courant et que nous avons mis en place des solutions avec elle. Je crois que nous allons voir comment cela se passe dans les prochaines semaines, pour lui à l'école et à la maison et que nous adapterons notre décision en fonction de cela et de ses envies aussi. Parce que nous sommes complètement transaprents avec lui.
Maintenant que je suis certaine de la non gravité du médicament, de son effet bénéfique je me sens plus sereine, je sais que si les choses ne s'apaisent pas d'elles même on pourra choisir cette voie là sans aucun souci. Je suis ravie d'avoir eu l'opportunité de participer à cette émission, d'avoir pu faire cela pour mon fils et suis totalement confiante pour l'avenir désormais.

 

Merci Pauline pour ce cadeau !

 

Si le sujet vous intéresse vous pouvez regarder l'emission sur le site internet des maternelles

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et je vous rappelle le concours "Des pieds bien au chaud" avec la marque Collégien c'est ici et c'est jusqu'au 30 Décembre ... Oh oh oh joyeux Noël !

Publié dans Nos bambins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Covima 30/12/2010 15:15



J'avais pris l'émission en cours, et je t'avais reconnue sans savoir que tu y participais (comme je te l'avais dit sur Hellocoton). C'est super que ces rencontres soient tombées au bon moment
pour toi et ton fils, maintenant tu vas pouvoir avancer. Bon courage !



Maman@home, blog de maman 30/12/2010 18:24



Merci beaucoup je me sens tellement plus légère depuis (malgré les chocolats, le foie gras ...)



emanu124 29/12/2010 12:26



ah oui évidemment, c'est pas facile à gérer l'hyperactivité. Je te souhaite bien du courage.



Maman@home, blog de maman 30/12/2010 13:37



Merci Manu je gère de mieux en mieux



Mélanie 29/12/2010 11:27



Merci à toi jolie maman, je vais donc regarder l'émission que j'ai ratée, et je ne manquerai pas de te poser pleiiiiin de questions si je suis en panne !



Maman@home, blog de maman 30/12/2010 13:37



N'hésite pas oui !



Mélanie 29/12/2010 11:12



Merci de nous faire partager tous ces bons conseils, qui me sont particulièrement utiles. Mes deux enfants, 7 et 10 ans, sont touchés tous les deux par l'hyperactivité, ma fille plutôt au niveau
de l'attention, mon fils sur la bougeotte ... Le trouble a été diagnostiqué très récemment, et j'avoue que cette annonce a presque été un soulagement pour moi. Car même si mes enfantous sont
adorables, mignons tout pleins, très intelligents, ils m'ont toujours donné l'impression d'avoir 10 enfants à la maison, et c'est pas de tout repos. Toute sortie dans les magasins est un parcours
du combattant, même si heureusement ça se calme avec l'âge. Et le regard et les commentaires des autres sur mon "incapacité à les tenir" me fait enrager et me désespère. Avoir un tourbillon de
vie à la maison, c'est merveilleux, mais pas facile au quotidien ... Alors, oui je suis soulagée, parce ce que maintenant des solutions et de nouvelles perspectives s'offrent à nous, et parce que
je culpabilise beaucoup moins sur mes imperfections de maman. Le pédo psy m'a proposé le traitement, que j'ai refusé tout net. On va donc mettre en place avec lui des "stratégies" pour la maison
et l'école. Mais à la lecture de ton témoignage, je me dis que la Ritaline peut être envisagée pour les aider si ça ne suffit pas. On se tient au courant ?


Bises et bonnes fêtes



Maman@home, blog de maman 29/12/2010 11:19



N'hésite pas à me poser des questions je commence à en connaître un rayon et tu peux aller regarder l'émission sur le net c'est là
http://les-maternelles.france5.fr/?page=emission&id_rubrique=3460



petite maman 28/12/2010 22:26



je suis très touchée par ton article (cmme je n'arrive pas à tout lire, j'avais loupé le début, bien entendu !!) ! j'adore, voilà, j'dore voir ces parents (toi en l'occurence) trouver le meilleur
pour leur enfant, ne pas se précipiter sur la solution de facilité (les médicaments) même si ça pourra etre necessaire un jour, j'admire ces parents qui recherchent et qui en PARLE ! parce que
autant c'est dur pour vous, autant c'est important de témoigner parce que ce n'est pas une honte, et que c'est aux autres de faire l'effort de comprendre pour ne pas juger ! ça doit etre si dur
pour ton petit bonhomme !
je te verrais bien dans mes mardis de la différence, où je voudrais faire passer toutes les petites différences qui font que le monde n'est pas unis dans une seule norme, qui font qu'il n'y a pas
qu'une case où il faut rentrer ! que tout le monde puisse voir qu'il y a des gens qui vivent différement, que la différence ne devrait pas être montrée du doigt ! si l'envie te dis d'y
participer, ce sera avec plaisir que je te mettrais en lien pour parler de l'hyperactivité, perçue bien trop souvent comme des enfants infernaux qu'on veut fuir !


en tout cas, je suis touchée par ton témoignage, et j'irais bien voir le docu sur le net !!



Maman@home, blog de maman 29/12/2010 11:26



Merci petite maman de ton commentaire, c'est vrai qu'on est toujours un peu montré du doigt mais de façon tout à fait relative en ce qui concerne mon fils c'est pas si grave non plus. Avec
plaisir pour ton thème du mardi