Le diagnostic est tombé : déficit en hormone de croissance.

Publié le par Maman@home, blog de maman

Crédit Photo : http://www.cure-detox.fr/hormone-croissance/

Crédit Photo : http://www.cure-detox.fr/hormone-croissance/

En janvier dernier je vous disais à quel point j'étais en colère contre le corps médical. Des pédiatres et médecins généralistes qui ne m'ont jamais écoutée quand je leur disais que je trouvais mon fils petit et menu. "Mais non Madame tout va bien, il grandit à son rythme, il ne faut pas focaliser comme ça". Enfin en janvier, en changeant de pédiatre, j'ai eu gain de cause. Ce médecin là m'a entendue et on a commencé à "s'inquiéter" de sa petite taille. Tout était pourtant écrit noir sur blanc sur son carnet de santé à la page des courbes de croissance. On voyait bien qu'il y avait eu des cassures (stagnation de la croissance tant en terme de poids que de taille) à l'âge de 2 et 4 ans. On voyait bien que ses courbes fleurtaient de plus en plus avec les courbes les plus basses. Et ce n'était pas faute de leur signaler qu'il était significativement plus petit que les autres enfants de sa classe.

Cela fait des mois que Petit Loulou passe des examens et rencontre des spécialistes. En janvier, en mars, puis en mai, juin, juillet, août et septembre. Tous n'ont pas été lourds mais la plupart quand même. Il n'en pouvait plus des blouses blanches et de l'hôpital on peut le comprendre, même s'il a toujours été calme et adorablement patient. La radio (poignet) faite en janvier a confirmé un retard. Il s'est avéré qu'il avait un âge osseux de 3 ans et demi pour un enfant de 6 ans à l'époque. Et c'est à partir de là que tout s'est enchainé.

Il a dû faire un bilan sanguin dans la foulée pour évincer les éventuels problèmes de foie, de thyroïde, de reins et de carence en fer en plus d'un dosage de l'hormone de croissance (dosage statique). La suite était bien moins "rigolote" puisqu'il a fallu réaliser des dosages hormonaux avec stimulation de la GH (hormone de croissance), il s'agit d'un test dynamique, on injecte de l'insuline à l'enfant pour le mettre en hypoglycémie et on effectue toutes les 15 mn une prise de sang pour voir comment l'hormone se comporte (6h sur place). A la vue des résultats montrant une production anormale il a fallu confirmer ce résultat en pratiquant une seconde analyse, un peu plus lourde en terme d'injection et de temps (7h sur place). Là il n'a pas du tout aimé la piqûre mon pauvre Petit Loulou.

Entre temps nous avions eu droit à un RDV avec une anesthésiste puisqu'il était question de lui faire passer une IRM hypophysaire (vérification de la production de GH, en 2 mots comprendre pourquoi l'hormone est insuffisamment produite) et qu'à cet âge là il est préconisé de faire une anesthésie pour que l'enfant ne bouge pas d'un poil. Il a eu droit à deux IRM, la première sans anesthésie qui a été un véritable échec puisqu'il a bougé-éternué-greloté, mon Loulou pourtant posé et calme n'a pas aimé le bruit de mitraillette que faisait cet appareil. Il fallait s'en douter mais bon l'anesthésiste a voulu tenter le coup, soit. La seconde s'est bien déroulée même si le réveil a été un peu sportif et larmoyant, il était "en descente" du produit qui l'avait shooté avant l'anesthésie, dixit l'infirmière. Sale descente même.

Enfin vendredi dernier nous avons eu RDV avec l'endocrinologue pour les résultats. Comme nous nous en doutions le déficit est confirmé et le traitement totalement justifié. Nous étions prêts à l'entendre. Même si nous aurions évidemment préféré qu'il s'agisse simplement d'un retard et que tout rentre dans l'ordre naturellement. Il s'agit d'une injection d'hormones (sous cutanée) à faire 7 jours sur 7, le soir au moment du coucher (l'hormone de croissance est fabriquée essentiellement la nuit), pendant 6 mois jusqu'au rendez-vous de contrôle qui déterminera si le dosage est adapté et si on reste sur la fréquence de 7j/7, puis un autre 6 mois plus tard pour vérifier les résultats en fonction des objectifs de départ fixés.

La prochaine étape est simple nous avons rendez-vous avec une infirmière en présence de Petit Loulou, pendant les vacances scolaires, pour une heure d'explication et de dédramatisation, au cours duquel elle nous expliquera comment procéder : lavage des mains, fixation de l'aiguille, désinfectionde la zone avec mise en situation pour la piqûre et l'injection (10 secondes). Nous avons déjà eu l'occasion de discuter avec elle, de voir à quoi ressemble le stylo injecteur avec la toute petite aiguille fine (pas plus de 8 mm) et même de la sentir puisque l'infirmière nous l'a appliquée. Nous avons ainsi pu annoncer les résultats des tests à Petit Loulou avec le traitement auquel il aurait droit sans aucune inquiétude puisque nous savions quel effet cela faisait.

Ca y est nous allons donc pouvoir prendre les choses en mains et même si nous aurions préféré que cela se passe autrement je me dis qu'on a de la chance de pouvoir profiter des progrès médicaux et d'amener notre fils à la taille qu'il est sensé avoir. Il ne nous reste plus qu'à faire de ce traitement un rituel. Il semble prêt, mercredi en voyant son papa sortir une boîte de médicaments il a dit "ça y est on commence?" avec un petit sourire. Je me doute que ce ne sera pas simple tous les soirs, qu'on risque de ne pas y arriver du premier coup ou qu'il n'aura peut être pas bien envie de ce stylo à chaque fois mais une chose est sûre on est confiant et ça c'est primordial.

 

NB : pour celles que ça intéresse, suite à mon article du 24 septembre, l'endocrinologue nous a confirmé qu'il fallait continuer à faire manger Petit Loulou comme la diététicienne nous l'a conseillé, en ajoutant de la matière grasse et du fromage et le faire goûter à tout, gentiment mais sûrement.

NB2 : je remercie Maman WHat Else pour le temps passé à m'expliquer et me rassurer, ça vaut toutes les discussions avec un spécialiste le discours d'une maman qui vit la même chose et qui peut témoigner de son expérience.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Rr 26/08/2017 20:22

Bonjour, ici un petit garçon de bientôt 4 ans et on a commencé le traitement il y a bientôt un an. Le taux de 10 c'est la limite du déficit Marie, mon fils avait pareil aux 2 tests. Il a passé une irm qui a confirmé que son hypophyse est trop petite, l âge osseux étant normal. L irm il a eu une anesthésie légère par contre, hospitalisé juste une journée et je pense que c'est nécessaire avec les enfants jeunes en effet. Nous on va à Toulouse Purpan et les équipes sont super, notre fils aime aller à l hôpital ! On a le stylo Nordiflex, je confirme qu on ne sent rien et comme l aiguille est cachée, mon fils ne la voit pas et on appelle ça "faire le stylo"; c'est une habitude comme se brosser les dents, il ne rechigne pas; ce qui l embêtait c'est le coton froid du désinfectant mais du coup on le fait à la sortie de la douche.
Ici c'est l endocrinologue qui s'est occupée de tout, suite aux 2 tests le dossier de mon fils est passé en commission pluridisciplinaire et celle-ci nous a conseillé le traitement. On a revu l endocrinologue et donné notre accord, on a commencé la semaine suivante. On a expliqué à notre fils que le stylo l aide à bien grandir. Pour le moment ça ne pose pas problème. Enfin si il y a une chose qui me stresse énormément, maman@home peut être que tu peux me dire comment ça se passe pour vous, c'est la conservation des stylos. Quand il est entamé on peut le conserver en dehors du frigo jusqu à 25 degrés; donc cet été on le met au frigo. Les stylos neufs eux doivent être gardés entre 2 et 8 degrés au frigo. Mais j'ai du mal à maintenir une température constante : on l ouvre il se réchauffe, je le mets à 4 si on l ouvre pas beaucoup il descend à 2 voire 1 ... Et le pire en vacances le frigo de la maison où on était, trop rempli sans doute, restait à 10. J'ai dû appeler le Labo qui m a expliqué que du moment que le stylo ait exposé à plus de 8 degrés il faut le considérer comme entamé et le jeter au bout de 3 semaines. On a eu une glacière du Labo mais je pense qu elle ne maintient pas du tout à moins de 8. Bref une grosse contrainte pour nous. Je suis dispo pour discuter de tout ça; notre fils a eu un effet secondaire les premiers mois sur le sommeil; c'était terrible, il était réveillé à 5h30 tous les matins. Ça s'est estompé peu à peu; le Labo m a dit que c'est un effet rare.

Marie 20/08/2017 20:45

Bonjour
Le deuxième tests confirme le deficit . Nous avons rdv mardi avec la pediatre pour qu elle nous explique le traitement . Ma fille dois aussi passer une irm cérébrale , sans anesthésie . ( elle a 5 ans , a tres peur du bruit ...)
Comment ce met en place le traitement ? Cela prend il beaucoup de temps pour que le pediatre obtienne le résultat de la demande de prise en charge ??

Maman@home, blog de maman 21/08/2017 20:52

Bonsoir Marie, on a le stylo mais ON NE SENT ABSOLUMENT RIEN du tout, l'aiguille est de l'épaisseur d'un cheveu, l'infirmière le jour de l'explication du traitement nous a piqué pour que nous nous rendions compte par nous même. IL n'y a aucune douleur juste l'appréhension.

Marie 21/08/2017 15:04

Bonjour , merci. Quel dispositif de traitement avait vous ? J'ai vu qu il y a soit un stylo soit l easypod ? Mais ma fille n'a que 5 ans et demi . Elle a tres peur des aiguilles, je pensais à ''easypod du coup mais apparement c'est pour les plus grands ?

Maman@home, blog de maman 20/08/2017 21:25

et bonsoir, pardon Marie ;-)

Maman@home, blog de maman 20/08/2017 21:25

Nous ne sommes pas passés par un pédiatre mais un endocrinologue à l'hôpital du coup c'est elle qui a décidé après examen des différents résultats de lancer le protocole. Le pédiatre nous a envoyé vers elle dès le début. Notre fils a passé une IRM sans anesthésie qui a échoué il avait peur il a bougé alors qu'il ne faut pas DU TOUT bouger. Du coup une nouvelle a été programmée et cette fois sous anesthésie générale. C'est fou de demander à des enfants si jeunes de ne pas bouger alors qu'on les fait entrer dans un tube qui fait le bruit de 10 mitraillettes :-( Insensé, bref au pire vous aurez un second RDV comme nous. Ils préfèrent éviter l'anesthésie c'est normal aussi.

Marie 20/07/2017 15:35

Bonjour,

Merci pour votre article... Ma fille mesure 99cm à 5 ans et 4 mois. Nous avons passer une radio osseuse du poignet : age osseux environ 3 ans. Nous avons fait un premier test dynamique au CHU. Le résultat est déficit en GH taux 10.72 ( au plus haut pic)
Nous y retournons mardi pour passer un deuxième test dynamique stimulé avec un autre produit.
Que pensez vous de ce taux ? C'est vraiment bas ? Connaissez vous les normes ? Ma pédiatre ne me dit rien..

Maman@home, blog de maman 20/07/2017 15:47

Bonjour Marie,
Pour tout vous dire je n'ai aucune idée de la norme et je ne connais même pas le taux de mon fils, l'endocrino ne nous a pas donné cette info. Que vous dit la spécialiste ? C'est elle qui peut vous répondre, en général ils attendent le second test pour confirmer les résultats du premier. Parfois ils complètent avec une IRM aussi.

Milly 22/06/2017 02:35

Wow. J'ai l'impression d'avoir écrit cet article. Pour nous aussi, le diagnostic est tombé... la semaine dernière. On s'en doutait, on s'y préparait. Après un dernier test, on commence les injections. Nous cherchons encore comment présenter ça à notre Fiston de 7 ans... Mais en plus, le diagnostic est venu avec une surprise : insuffisance surrénale. Médication a vie, protocole en cas de maladie ou autre stress du corps et suivi plus serré... Plus d'examen, car l'endocrino pense que ce n'est pas tout... Ah la la. Vous lire me fait comprendre que je ne suis pas seule au monde dans cette situation et me rassure, un peu.

Maman@home, blog de maman 22/06/2017 10:24

Bonjour Milly, nous avons quant à nous présenté cela de la façon la plus simple possible : ton corps n'arrive pas à faire le travail tout seul pour que tu grandisses bien alors on va l'aider avec un traitement. Son frère a un traitement pour son TDAH on lui a dit que ce serait pareil, qu'il faudrait le prendre tous les jours. IL avait 7 ans également. Il comprendra. Courage pour le reste des examens en tout cas.

b.stephanie 04/05/2017 21:15

Bonjours ,
Ma fille de 9 ans mesure maintenant 1m18.Mais elle voie une diététicienne avec qui on avance bien niveau alimentation .
elle a fait le premier bilant , résulta sécrétion de hormone très faible , et retard osseux de 2.5 .3 ans
Elle doit faire maintenant un Irm et d’autre examen ,je ne sais pas trop a quoi on doit s'attendre pouvais vous m’éclairer ? Ma fille commence un peu a me parler de se que ses amies peuvet lui dire par rapport a sa taille , et sa me fait peur .
Ou en es votre loulou ? le traitement es til dure a supporté pour votre fils ?

Maman@home, blog de maman 22/06/2017 10:30

Bonjour Stéphanie, désolée pour le délai je suis passée à côté de votre commentaire visiblement. Je vois que le diagnostic est le même que pour mon fils. Elle va certainement passer un nouveau test qui confirmera le premier avec des prises de sang régulières comme la première fois. Puis vous aurez les résultats définitifs. Pas d'inquiétude à avoir si elle doit au final suivre un traitement, ce n'est absolument pas douloureux, l'infirmière nous a piqué nous parents pour que l'on se rende compte réellement de ce que l'on sent, c'est à dire RIEN tant l'aiguille est fine. Le traitement n'est pas du tout difficile à supporter, ici c'est la routine, les dents, la piqûre et l'histoire. On enchaine. Il devrait bientôt pouvoir se la faire seul d'ailleurs. N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des question. :-)